Les bienfaits cachés de la canneberge (cranberry)

Ecrit par   |  0 Commentaire

Sous forme séchée, en boisson, en compléments alimentaires ou encore sous sa forme naturelle, une chose est sûre: la canneberge fait fureur! Devenue populaire ces dernières années grâce à ces propriétés anti-infectieuses, elle possède néanmoins de nombreux secrets. Lesquels? Docteur BonneBouffe vous les fait découvrir dans cet article!

Les merveilleux bienfaits de la canneberge

A la découverte de la canneberge

La canneberge, également appelée cranberry, est un petit fruit acidulé cousin de la myrtille et du bleuet. Elle pousse sur un arbrisseau rampant qui se développe à l’état naturel sur les sols acides et pauvres. Elle pousse également dans les régions montagneuses et dans les forêts.

Le mot anglais « cranberry » vient de l’association de deux termes: « berry » (qui signifie baie) et de « crane » (en anglais: une grue), soit la « baie en forme de grue ». Ce nom vient du fait que, au début de la floraison, les fleurs de la canneberge poussent vers le sol rappelant une grue.

La canneberge est très populaire Outre-Atlantique, notamment chez nos cousins québécois. Elle était déjà utilisée il y a plus de 200 ans par les Indiens d’Amérique qui les considéraient comme un don du ciel. Ils les consommaient notamment pour compenser les désagréments d’une consommation abusive de viande. Elle leur fournissait un apport considérable en vitamines, permettait de teinter les vêtements et était même utilisée comme cataplasme sur les blessures.

Les bienfaits de la cannerge et des cranberry

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/James Barker

7 raisons de consommer de la canneberge

1. Une source importante de nutriments

Le cranberry est une excellente source de vitamines, et notamment de vitamine C (13,3 mg pour 100 grammes de canneberge crue).

Il contient également une quantité importante de fibres connues pour leur action positive sur le transit.

Découvrez la composition nutritionnelle de la canneberge ci-dessous:

composition nutritionnelle de la canneberge

2. Un remède contre les infections urinaires

Le lien entre canneberge et prévention des infections des voies urinaires (IVU) n’est pas nouvelle. Déjà dans les années 1900, la canneberge était prescrite pour soulager et prévenir les infections urinaires. Mais alors qu’on croyait que son action bénéfique sur les infections urinaires venait de son acidité, on a découvert plus récemment  que c’est en fait les propriétés « anti-adhésives » de la canneberge qui en sont la cause.

En effet, les composés phytochimiques des canneberges connus sous le nom de proanthocyanidines (PAC) empêchent les bactéries d’adhérer et de se multiplier, ce qui permet d’entretenir la santé des voies urinaires. Selon une étude publiée dans The Journal of Urology, le jus de cranberry permettrait en effet de diminuer l’adhérence des bactéries jusqu’à 75% ou plus (2). Alors que d’autres fruits et baies similaires à la canneberge sont également une source importance de vitamines, de nutriments et d’antioxydants, seule la canneberge contient cette forme unique de PAC.

3. Un puissant anti-oxydant

Les canneberges contiennent la plus haute teneur en phénol, un puissant antioxydant qui empêche la croissance et la prolifération de cellules cancéreuses, ce qui en fait l’un des 20 fruits aux meilleures propriétés anti-cancérigènes.

En effet, plusieurs études ont même démontré que le canneberge avait des résultats concluants particulièrement pour ce qui est du cancer du sein, du côlon, de la prostate, des poumons et de l’œsophage.

4. Hydrate notre organisme

La majorité des canneberges sont récoltées à l’eau. En effet, les champs de canneberges sont inondés (l’eau permet de détacher le fruit de son plan sans l’abîmer) puis des tracteurs équipés de battoirs détachent les canneberges des rameaux. Les fruits, qui flottent à la surface (car ils sont creux) sont ensuite ramassés à l’aide d’estacades.

Déjà qu’à la base la canneberge est très riche en eau, cette méthode de récolte fait que la canneberge est composée à 88% d’eau. Vous pouvez donc compter sur elle pour hydrater votre organisme.

5. Un fruit aux incroyables origines « naturelles »

Mais cette méthode présente surtout un atout indéniable: en étant exposée à de grandes quantités de lumières, la canneberge récolte de plus grandes quantités de phytonutriments – ce qui nous apportera davantage de bienfaits lorsque nous en consommerons! 

6. Agit sur la santé des dents et des gencives

Des études rapportent que des extraits de jus de canneberge préviennent l’adhésion et la croissance des bactéries sur les dents – ce qui permet notamment de prévenir l’apparition de caries.

Des études cliniques ont également rapporté qu’un rince-bouche à la canneberge diminue la présence de bactéries dans la salive, et donc dans la bouche.

Les composés de la petite baie rouge permettraient enfin de réduire la dégradation des tissus des gencives et de diminuer l’inflammation, ce qui en fait un remède intéressant contre la parodontite, une maladie des gencives qui cause une inflammation des tissus qui entourent et qui soutiennent les dents.

7. Possède une action anti-inflammatoire

Il a été démontré que la canneberge possédait des avantages anti-inflammatoires importantes pour le système cardiovasculaire et pour de nombreuses parties du tube digestif (y compris la bouche, les gencives, l’estomac et le côlon).

Les bienfaits de la canneberge

Contre-indications:

Attention: un surdosage en canneberge peut provoquer des effets indésirables intestinaux (diarrhée, ballonnements, crampes, etc.).

Du fait de sa richesse en acide oxalique, la canneberge est déconseillée aux personnes prédisposées aux calculs urinaires.

Bienfaits de la canneberge

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Mister GC

L’astuce de Docteur BonneBouffe.com

La canneberge peut se consommer sous de nombreuses formes: crue, séchée, en boisson, en confiture ou en gelée (comme le font les Canadiens à Noël). Vous pouvez même l’ajouter à une sauce ou une farce. Pour cela, il faut les dégorger crues dans du sucre pendant une nuit. Vous pouvez également les servir en temps qu’accompagnement de viande rôties, de gibier ou de volaille.

Si vous n’aimez pas son amertume, plutôt que d’utiliser du sucre, mélangez les cranberry avec des fruits ou des jus de fruits – cela atténuera leur amertume!

Attention: un surdosage en canneberge peut provoquer des effets indésirables intestinaux (diarrhée, ballonnements, crampes, etc.).

De plus, du fait de sa richesse en acide oxalique, la canneberge est déconseillée aux personnes prédisposées aux calculs urinaires.

Bon appétit à tous,

Dr. BB

Sources:
(1) Fruits et légumes exotiques qui guérissent, Editions Delville Santé

(2) Inhibition of bacterial adherence by cranberry juice: potential use for the treatment of urinary tract infections.

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Experte de la bonne bouffe, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013. Mon objectif : manger sainement en se faisant plaisir !

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *