Pourquoi consommer des pruneaux… même si vous n’êtes pas constipé !

Ecrit par   |  0 Commentaire

Le pruneau est le plus souvent connu pour ses puissantes vertus laxatives. Consommez-en une petite poignée et adieu la constipation ! Cependant, on a tendance à oublier ses autres bienfaits nutritionnels qui ne sont pas du tout négligeables, bien au contraire ! Docteur BonneBouffe vous livre ici les vertus prodigieuses de ce petit fruit.

Pruneaux : pas que pour la constipation ! 

Histoire & origines du pruneau

C’est le fruit séché d’une variété de prunier appelé prunier d’Ente. En France, seuls les fruits cueillis sur les pruniers d’Ente bénéficient de la célèbre appellation « pruneaux d’Agen ». Ceux-ci sont d’ailleurs protégés depuis 2002 par une IGP (Indication Géographique Protégée). La qualité du pruneau dépend pour beaucoup de la maturité de la prune. Les fruits cueillis sont lavés à l’eau douce et sont ensuite séchés naturellement au soleil, ou industriellement, au four.

pruneaux d'agen bienfaits sante

Source : leinevie.fr

Composition nutritionnelle du pruneau

D’un point de vue nutritionnel, le pruneau est plus calorique que la prune : 253 calories pour 100 grammes versus 49 calories pour 100 grammes. En effet, lorsque l’on déshydrate un fruit, sa teneur en sucre a tendance à se concentrer ; voilà pourquoi les fruits secs ont une teneur en sucres plus élevée que les fruits frais et sont donc à consommer modérément dans le cadre d’un régime.

Cependant, n’oubliez pas que pour atteindre 100 grammes il faudrait consommer environ 12 pruneaux ! La recommandation s’arrête à une poignée par jour ce qui équivaut à 5 pruneaux en moyenne.

N’oublions pas qu’ils sont également riches en fibres, source de fer, de magnésium et de vitamine E, ce qui en fait un aliment très utile pour le corps humain qui est beaucoup trop souvent carencé.

Apports nutritionnels des pruneaux

Les 5 bienfaits du pruneau

Adieu la constipation !

Non, on ne pouvait décidément pas passer à côté du célèbre pouvoir laxatif des pruneaux ! Si vous êtes constipé, il vous suffit de manger une ou plusieurs poignées de pruneaux (pas tout le paquet non plus, soyons raisonnables) dans la journée, effet garanti !

Mais savez-vous d’où viennent ces propriétés laxatives ? Des fibres ! Celles-ci agissent aussi comme un coupe-faim naturel en augmentant la sensation de satiété. Ces propriétés laxatives sont également dûes également d’un sucre contenu dans les pruneaux : le sorbitol, qui n’est autre que le fameux sucre contenu dans les chewing gum !

Un concentré d’énergie !

De petite taille mais dotées d’une grosse quantité d’énergie, les pruneaux sont particulièrement recommandés aux sportifs pour leur donner toute l’énergie nécessaire avant un exercice. Malgré leur déficit en vitamine C, ils peuvent tout à fait être consommés avec des kiwis qui eux en sont très riches.

Un puissant anti stress

Sa teneur élevée en magnésium en fait un allié redoutable contre l’anxiété, idéal le jour d’un entretien ou d’un examen important.

Faites le plein d’antioxydants !

En consommant 3 pruneaux, vous consommez environ 2000µmol d’antioxydants, sachant que les spécialistes recommandent d’en consommer entre 3000µmol et 5000 par jour. Les antioxydants permettent de ralentir le vieillissement cellulaire en luttant contre les radicaux libres et sont aussi bénéfiques en prévention de maladies inflammatoires.

Renfort des os

Selon une étude menée par le Professeur Bahram H. Arjmandi à l’université d’État de Floride, la consommation quotidienne d’une dizaine de pruneaux améliorerait sensiblement la densité des os et préviendrait donc le risque d’ostéoporose.

Bienfaits des pruneaux agen sante

Les astuces du Docteur BonneBouffe

Au lieu de vous ruer vers le distributeur lorsque vous avez faim, emportez plutôt un petit sachet de pruneaux ! Ceux-ci se conservent très bien tout au long de la journée et cela comblera nettement plus votre faim que des sucreries faites de calories « vides ».

N’oubliez pas, les pruneaux ne peuvent être consommés à la place d’un fruit (en raison de leur forte teneur en sucre) mais en complément. On peut par exemple l’ajouter à des préparations salées (couscous, tagine…) ou sucrées (flans, cakes, tartes…).

Ils sont cependant à éviter :
– si vous souffrez de diabète dû à leur forte teneur en sucre
– après une opération intestinale : dû au pouvoir irritant des fibres