Le cuivre pour les nuls! – Cours de diététique #19

Ecrit par   |  0 Commentaire

Le cuivre est un oligo-élément indispensable à la vie. Pourtant ses propriétés restent méconnues de la plupart de la population. Docteur Bonnebouffe vous propose donc un petit cours de révision sur le cuivre, son rôle et son importance pour l’organisme humain!

Tout savoir sur le cuivre

Qu’est-ce que le cuivre?

Le cuivre est une substance naturellement présente dans l’environnement (dans la croûte terrestre). Les hommes l’utilisent énormément, par exemple dans l’industrie ou encore dans l’agriculture: en effet, il entre dans la fabrication des tissus, des fils électriques, des appareils de plomberie, des pièces de monnaie ou encore des ustensiles de cuisine. Son utilisation est d’ailleurs devenue tellement commune qu’il est très présent dans l’environnement.

Un oligoélément essentiel:

Le cuivre est un oligo-élément indispensable à notre organisme car il exerce les fonctions suivantes:
Il intervient dans la formation des cartilages, des os.
– Il intervient dans la transmission de messages via notre système neurotransmetteur.
– Il est essentiel dans la lutte contre les infections.
– Il permet de limiter les dégâts causés par le stress oxydatif.
– Il intervient dans la production d’enzymes indispensables à notre organisme (collagène, élastine, mais surtout de l’hémoglobine).
– Il participe au maintien de la fonction gustative.

Rôle et bienfaits du cuivreSymptômes liées à une carence

Heureusement, les cas de carences en cuivre sont rares. Un manque léger de cuivre peut être observé chez les prématurés notamment, ou en cas de pertes hydriques importantes (diarrhées…).

Néanmoins, lorsqu’ils arrivent, ils entraînent :
– un état d’anémie, car le cuivre aide à l’absorption du fer.
– des problèmes d’ostéoporose, puisqu’il participe activement à la minéralisation osseuse.
– Il existerait également des risques de troubles cardiaques.

Risques d’excès

Une concentration de cuivre très élevée peut être toxique et entraîner des effets délétères (=dangereux): la détérioration des globules rouges, des poumons, du foie et des fonctions pancréatiques sont les symptômes les plus courants d’un empoisonnement par le cuivre. Heureusement, celle-ci reste rare. Elle ne peut être causée que par une contamination non alimentaire (exemple: contamination par des récipients en cuivre).

Carence et overdose en cuivre

Apports nutritionnels conseillés

L’ANSES recommande un apport de 1,5 mg par jour (pour les femmes adultes) et 2 mg par jour (pour les hommes adultes).

Pour un aperçu des ANC (apports nutritionnels conseillés) par type de population, voir colonne Cu du tableau ci-dessous:

Apports nutritionnels conseillés

Les principales sources de cuivre

Le cuivre est présent dans l’eau et dans l’air. C’est pour cette raison que chaque jour on en absorbe des quantités importantes en mangeant, en buvant ou encore en respirant.

L’eau

Le cuivre peut se retrouver dans l’eau potable dans les tuyaux en cuivre, à cause de la corrosion de la tuyauterie. Les gens qui vivent ainsi dans des maisons ayant des tuyaux en plomb sont donc exposés à des niveaux de cuivres élevés.

L’air

La concentration en cuivre de l’air reste assez faible. (Exception: les personnes vivant près de fonderies et transformant des minerais de cuivre en métal).

L’alimentation

Les principales sources alimentaires en cuivre sont les crustacés, le foie et ses dérivés, les légumes secs, ainsi que les noix.

Principales sources alimentaires du cuivre

Absorption du cuivre

Attention, la vitamine C, le fructose, le zinc ou encore l’alcool peuvent diminuer l’absorption du cuivre au niveau intestinal.

Les protéines, à l’inverse, peuvent augmenter son absorption.

facteurs influençant l'absorption du cuivre organisme

Lisez également notre dernier article:
– Les 10 aliments les plus riches en cuivre.

Découvrez d’autres cours de la catégorie « La diététique pour les nuls! »

 Sources:
Propriétés chimiques & Effets sur la santé
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Experte de la bonne bouffe, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013. Mon objectif : manger sainement en se faisant plaisir !

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *