Déficit en magnésium : comment se soigner ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

L’étude française SU.VI.MAX montre que 75% des hommes et 77% des femmes sont en dessous de l’apport nutritionnel conseillé en magnésium. Plus inquiétant : selon cette même étude, 23% des hommes et 18% des femmes reçoivent moins des 2/3 des ANC, situation qui caractérise un risque élevé de déficit. Une fois que le déficit s’installe et que les symptômes deviennent envahissants, que faire ? Patricia PAISANT du laboratoire LERECA dévoile ces astuces pour les lecteurs de DocteurBonneBouffe.com :

Comment combler un déficit en magnésium ?

4 manières d’agir contre un déficit en magnésium

#1. Changer votre alimentation

La première chose à faire pour combler un déficit en magnésium est d‘adapter son alimentation. Chers gourmands, pas de panique ! Vous pouvez tendre vers une alimentation riche en magnésium tout en vous faisant plaisir

Voici quelques conseils pour augmenter ses apports en magnésium :

  • Consommez des produits riches en magnésium. Certains sont véritablement des aliments plaisir pour beaucoup : Le chocolat, les fruits de mer, les sardines à l’huile d’olive, les fruits secs, les galettes de blé noir, certaines épices, etc.
  • Mangez le moins possible de nourriture « raffinés ». Si vous aimez manger du pain privilégiez le pain complet bio au détriment de la baguette par exemple.
  • Évitez autant que possible les plats cuisinés tout prêts. Ils contiennent, en général, très peu de magnésium et de plus ils sont trop riches (beaucoup trop riches) en sucre, en sel….
  • Consommez le moins possible de sodas, préférez les eaux minérales riches en magnésium. Leurs apports ne sont pas négligeables, faites les calculs : si vous consommez chaque jour un litre d’eau riche en magnésium vous pouvez y trouver plus du tiers de vos besoins journaliers. La consommation « exagérée » de sodas a des effets néfastes autres, comme pour les plats préparés, les teneurs en sucre sont parfois énormes. Le corps s’acidifie et perd du magnésium !
  • Consommez des légumes verts. Ces légumes sont riches en chlorophylle; or, le magnésium est le constituant central de la chlorophylle. De plus les légumes sont des basifiants de notre organisme et aideront à conserver les stocks de magnésium.
Frigo alimentation saine

Crédits: Today.com

#2. Changer votre manière de cuisiner 

Ce que vous mangez est capital mais la manière de préparer vos repas est tout aussi importante. Un des problèmes majeurs est la cuisson. Si vous faites beaucoup de cuisson à l’eau une partie significative du magnésium se retrouvera dans l’eau de cuisson. Ainsi : 

  • Si vous aimez, mangez des crudités. Ici pas de cuisson, pas de perte de magnésium donc… Vous pourrez d’ailleurs laver « rapidement » vos ingrédients. En effet si vous laissez, par exemple votre salade, longtemps dans l’eau de lavage, une partie du magnésium migrera dans cette eau.
  • Privilégiez la cuisson douce ou à la vapeur.
  • Si vous cuisez à l’eau, mettez vos légumes dans l’eau très chaude et ne les laissez pas cuire trop longtemps.
  • L’utilisation du wok permet une meilleure conservation du magnésium. Pensez aux techniques de préparation asiatiques. Tous les ingrédients sont coupés en petits morceaux, la cuisson est donc plus rapide et les pertes de magnésium plus faibles.
  • Etc…
chef cuisine alimentation

Crédits photo: FreeDigitalPhotos/Marin

#3 : Devenir locavore ou « jardinovore »

Le transport, les manutentions, les temps de stockage jouent sur la qualité des aliments. Si vous le pouvez, évitez les grandes surfaces et consommez local. Aujourd’hui il est possible de trouver des « paniers » de fruits et légumes produits par des agriculteurs du coin. Vous mangerez de saison, vous mangerez plus naturel (peu ou pas de pesticides), votre bilan carbone sera meilleur (pas de transport sur des centaines de km), vous mangerez plus frais, etc…

Si vous avez un jardin vous pouvez encore faire mieux ; devenez « jardinovore ». Et même si vous habitez en ville, il est en effet possible d’avoir son propre potager ! Je vous conseille de lire le livre gratuit de Jenny, téléchargeable sur internet, « Marre de la malbouffe, marre des arnaques alimentaires, devenez jardinovores »En cuisinant en direct du jardin, vous aurez des saveurs incroyables, vous mangerez frais, vous mangerez ce que vous avez-vous-même produit, vous mangerez bio …. Bref, rien de mieux !

Autre chose : le jardinage a un autre impact sur le magnésium, en effet cette activité est déstressante et vous éliminerez donc moins de magnésium.

avantages jardins collaboratifs

Source : vector4free.com

#4. Faire des cures de magnésium ?

Les actions présentées ci-dessus ne suffisent pas toujours. Vous n’aimez pas les fruits de mer, vous n’aimez pas les légumes, vous mangez en dehors de chez-vous, vous n’avez pas le temps de cuisiner ? Il reste la solution des compléments alimentaires

Le Laboratoire Lereca pour lequel je travaille a mis au point une formule de magnésium très fortement assimilable. Voilà, vous vous dites que vous avez découvert le but ultime de cet article ? Que je veux vous vendre mes produits et que tout mon discours n’était en fait que mercantile ? Non, plus sérieusement, je vous souhaite d’être en bonne santé. Si vous pouvez éviter les compléments alimentaires, bravo. Sinon les suppléments alimentaires, tel que le magnésium marin, peuvent être une solution.

Celui-ci contient du magnésium marin fortement assimilable, des vitamines du groupe B et en particulier de la vitamine B6 (l’assimilation du magnésium est favorisée par celle-ci), du malate de citrulline et du ginseng.

D’autres astuces pour ne pas manquer de magnésium ? Laissez-nous en commentaires ! 

Commentaires

commentaires