Peut-on manger des desserts en étant diabétique ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

A l’heure où réduire voire supprimer le sucre de son alimentation est à la mode, le diabétique lui, se doit de vivre avec cette contrainte au quotidien ! Gérer son diabète quand on est gourmand devient alors un vrai parcours du combattant. Mais est-on obligé de bannir les petits plaisirs pour autant ?

Desserts et diabète sont-ils compatibles ?

Que se passe-t-il lorsqu’un diabétique cède à la tentation d’un dessert ?

Le diabétique de type 1 devra s’injecter de l’insuline pour compenser l’élévation importante de sa glycémie lié à la pâtisserie dégustée, mais le plus dangereux pour lui est de s’en injecter trop ou trop peu  car il est extrêmement compliqué d’estimer la charge glycémique d’une pâtisserie « classique ».

Le diabétique de type 2, lui, qui a le pancréas déjà bien fatigué, va lui infliger un travail considérable pour sécréter l’insuline nécessaire à couvrir le pic glycémique provoqué par la dégustation d’une pâtisserie.

Peut-on se faire plaisir en étant diabétique ?

Pour ces raisons, on a tendance à penser que les desserts sont l’ennemi juré des diabétiques. Bien qu’ils soient, en effet, chargés en glucides (ce qui les rends très élevés en index glycémique), heureusement il existe des astuces pour pouvoir profiter des joies des desserts en étant diabétique. En suivant les bons conseils, il est ainsi possible de se faire plaisir tout en respectant les contraintes médicales imposées par la maladie.

C’est ce que nous prouve Annabelle ORSATELLI, qui a su réconcilier gourmandise et diabète au travers de 80 recettes à index glycémique bas !

« La pâtisserie pour diabétiques, c’est permis » !, le livre référence pour les diabétiques gourmands ! 

Dans son livre intitulé « La pâtisserie pour diabétiques, c’est permis » préfacé par le Docteur Franck Senninger (médecin nutritionniste) et édité par Albin Michel, Annabelle ORSATELLI, passionnée de pâtisserie, contrainte de revoir sa copie pour trois membres de sa famille diabétiques, a étudié les propriétés physico-chimiques des glucides pour leur substituer des ingrédients n’altérant ni le goût ni la texture de ses desserts.

patisserie pour diabetique

Dans ses recettes, Annabelle ORSATELLI recommande de privilégier les farines à index glycémique bas et des substituts de sucre 100% naturels tels que le tagatose (fabriqué à partir du lait) et le xylitol (issu de l’écorce de bouleau), tous ces ingrédients se trouvant facilement dans les magasins bio ou sur internet.

Vous trouverez dans son livre les grands classiques de la pâtisserie revisités tels que l’Opéra, le Cheesecake, les muffins, le fraisier, et toutes sortes de glaces, de crêmes et de mousses plus gourmandes que « les vraies » pour qu’enfin tous les diabétiques puissent retrouver le plaisir de la gourmandise sans culpabilité et sans conséquence sur leur santé.

Vous trouverez une mine d’informations en lien avec le diabète et la gourmandise sur le site www.lapatisseriepourdiabetiques.com ou sur la page Facebook « La pâtisserie pour diabétiques ».

 

Blogueuse complètement foodingue & Créatrice de DocteurBonneBouffe.com. Objectif: Manger sainement en se faisant plaisir !