Dépression : le gluten, responsable ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

Selon une étude australienne, le gluten provoquerait des symptômes dépressifs chez les personnes souffrant de sensibilité à ce mélange de protéines céréalières.

Un lien décelé entre gluten et dépression

Pourquoi nous sentons-nous mieux sans gluten?

Le gluten est un ensemble de protéines présentes dans des céréales comme le blé. Il est responsable de la maladie coeliaque, mais cause aussi des symptômes gastro-intestinaux chez les personnes souffrant du syndrôme du côlon irritable. Les personnes sensibles au gluten voient leur état s’améliorer avec un régime sans gluten.

Mais d’après une étude australienne parue dans Alimentary Phamacology and Therapeutics, si certaines personnes se sentent mieux avec un régime sans gluten, ce n’est pas forcément dû à une amélioration des symptômes intestinaux. Selon les chercheurs, cet état serait plutôt dû au fait que cette protéine présente dans les céréales aurait aussi un effet négatif sur le mental.

intolérance au gluten

Le gluten rendrait dépressif

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs de l’université de Monash (Australie) ont recruté 24 adultes âgés de 24 à 62 ans qui souffraient de côlon irritable lorsqu’ils mangeaient du gluten (« sensibilité au gluten« ).

Les participants ont été poussé à suivre de manière aléatoire une alimentation sans gluten supplémentée par un placebo ou de 16 gr de gluten ou de 16 gr de whey protéine (la protéine du petit lait). Le supplément devait être consommé pendant trois jours puis un retour à l’alimentation sans gluten et sans supplément était effectué pendant trois jours avant d’essayer un autre supplément. Ainsi, chaque personne avait avalé pendant trois jours les trois types de régimes.

Tout au long de l’expérience les chercheurs ont mesuré l’état émotionnel des patients, les symptômes gastro-intestinaux (ballonnements, diarrhées, constipation, etc.) et ont effectué des prises de sang. Résultat : lorsque les personnes ont avalé du gluten pendant trois jours, elles ont toutes présenté des symptômes dépressifs.

Ces résultats sont très impressionnants puisque les symptômes apparaissent en quelques jours seulement et disparaissent aussi vite !  Pour expliquer ces résultats, les chercheurs supposent que le gluten, qui n’est pas digéré correctement au niveau de l’intestin passe de manière inappropriée dans le sang puis se retrouve au niveau du cerveau où il perturbe son fonctionnement.

L’avis de DocteurBonneBouffe.com

Bien que cette étude soit peu représentative (car réalisée sur un échantillon faible de personnes), cette nouvelle étude pourrait confirmer la position de la science contre le gluten alors que de plus en plus de chercheurs alertent contre les dangers du blé moderne et des céréales.

Nous attendons donc avec impatience la réalisation de l’étude sur une échelle plus importante pour pouvoir confirmer, ou non, les résultats de cette étude intriguante !

Sources:
Peters, S. L., Biesiekierski, J. R., Yelland, G. W., Muir, J. G., Gibson, P. R. Randomised clinical trial: gluten may cause depression in subjects with non-coeliac gluten sensitivity – an exploratory clinical study. Aliment Pharmacol Ther 2014. Vol 39: 1104-1112. dx.doi.org/10.1111/apt.12730
JulienVenesson.fr

Blogueuse complètement foodingue & Créatrice de DocteurBonneBouffe.com. Objectif: Manger sainement en se faisant plaisir !

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>