Huile de tournesol : faut-il continuer de l’utiliser ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

L’huile de tournesol fait partie des huiles les plus utilisées en France aujourd’hui, comme en témoigne sa forte présence dans les rayons de supermarchés par exemple. Comme chaque huile est différente par sa composition, il est légitime de se demander si l’huile de tournesol présente réellement des intérêts nutritionnels ou s’il ne vaudrait pas mieux la remplacer par des alternatives plus saines. DocteurBonneBouffe.com a tenté de répondre à cette question en investiguant sur cette huile :

Zoom sur l’huile de tournesol

D’où provient l’huile de tournesol ?

L’huile de tournesol est une huile qui provient d’une graine oléagineuse, le grain de tournesol.

graines de tournesol

Crédits photos: FreeDigitalPhotos.net/Sura Nualpradid

Le grain de tournesol contient naturellement des graisses sous la forme d’acides gras, majoritairement insaturés, des vitamines (particulièrement la vitamine E) et des minéraux comme du phosphore, du cuivre et du manganèse. Malheuresement, lors du processus de fabrication de l’huile de tournesol, les constituants du grain de tournesol sont éliminés, et notamment les minéraux.

Les avantages de l’huile de tournesol

#1. Une des huiles les plus riches en vitamine E

On retrouve près de 75 mg de vitamine E pour 100g dans l’huile de tournesol. Alors que l’apport conseillé pour un adulte en vitamine E est de 12mg par jour, une cuillère à soupe d’huile de tournesol, soit 10mL, couvre la moitié des besoins journaliers en vitamine E !

Pour rappel, sous le terme de vitamine E se retrouve deux familles de molécules : les tocophérols et les tocotriénols. Ces molécules ont pour caractéristique physico-chimique d’être soluble dans le gras, et non pas dans l’eau. C’est la raison pour laquelle l’huile de tournesol préserve la vitamine E présente à l’origine dans le grain de tournesol.

Or, cette vitamine est essentielle pour notre organisme. Son intérêt majeur réside dans son fort pouvoir antioxydant. Ainsi, la vitamine E a la capacité de lutter contre les radicaux libres responsables de l’oxydation des corps gras de l’organisme.

Les inconvénients de l’huile de tournesol

#1 Une composition en graisses moins intéressante

Pour 100g d’huile de tournesol, on retrouve la composition suivante : 10g des graisses saturées et presque 86g de graisses insaturées.

Parmi les graisses insaturées, on compte la prénsece de mono-insaturés (qui représentent 28 g) et de polyinsaturés (57 g). Ces derniers sont très majoritairement des oméga-6 (autrement appelés acide linoléique).

#2 Un peu trop d’oméga-6

Une huile intéressante pour la santé est une huile équilibrée entre oméga-3 et oméga-6. Malheureusement dépourvue en oméga-3, l’huile de tournesol possède une composition en graisses moins intéressante que d’autres huiles.

En effet, rappelons que notre alimentation contient déjà beaucoup de sources d’oméga-6 – contrairement aux oméga-3 que nous avons tendance à manquer. Les huiles sont donc, en général, un bon moyen de compenser nos apports en oméga-3.

tournesol graines pousses

Crédits photos: FreeDigitalPhotos.net/Foto76

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com

En conclusion, l’huile de tournesol, malgré un bel intérêt par sa richesse en vitamine E, ne possède pas la composition en graisse la plus intéressante. On ne peut que conseiller de l’utiliser avec modération ou de faire des mélanges avec une huile plus équilibré comme l’huile d’olive, pour augmenter les apports en vitamine E lors de la consommation de celle-ci.

Lisez également nos derniers articles :
– Les bienfaits de l’huile d’olive, l’huile aux trésors
Quelles huiles sont les plus légères ? 

DIY : comment faire une huile d’olive aromatisée fait-maison ? 

Sources : « Table CIQUAL 2013 »

Commentaires

commentaires