Santé : 3 idées reçues sur l’alimentation

Ecrit par   |  0 Commentaire
Les croyances sont parfois bien ancrées et l’on se fait de fausses idées sur l’alimentation, entretenues et transmises de génération en génération. Notre diététicienne Alexandra Murcier en passe 3 sous la loupe !

3 idées reçues sur l’alimentation

#1 Le pain fait grossir

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe différents types de pain, et tous ne se valent pas : s’il est vrai que le pain blanc a un index glycémique élevé, le pain complet, grâce à sa richesse en fibres, a un index glycémique plus modéré. Sa consommation limite donc la réponse glycémique et ne provoque pas de prise de poids si les quantités consommées sont raisonnables.
Par ailleurs, c’est souvent ce que l’on consomme avec le pain qui fait grossir : beurre, fromage, voire pâte à tartiner … tous ces aliments sont beaucoup plus caloriques que le pain en lui-même, celui-ci a donc sa place quotidiennement au sein d’une alimentation équilibrée.
pain aux céréales

Source : simpremium.com

#2 « Les pâtes font grossir »

Si vous êtes fan de cuisine italienne, pas la peine de vous priver, mais mettez en pratique quelques petites astuces : là encore, priorité aux aliments complets : privilégiez ainsi les pâtes complètes pour un index glycémique plus modéré et une richesse en fibres plus importantes.

A savoir également : plus le temps de cuisson des pâtes est long, plus l’index glycémique augmente, c’est donc le moment de tester la cuisson al dente ! Faites également attention à la garniture qui accompagne votre plat de pâtes : une sauce tomate et quelques feuilles de basilic constituent une garniture saine, les pâtes à la carbonara sont bien évidemment plus caloriques. Enfin, si vous souhaitez réellement contrôler votre poids, évitez les féculents le soir et consommez-les plutôt le midi.

#3 « Les épinards sont riches en fer »

Oui c’est vrai, les épinards ont une teneur de 2,7 mg de fer pour 100g d’aliments, supérieure par exemple à celle des haricots verts (1mg), de l’œuf (1,2 mg) et même à celle de la viande de bœuf (2,6mg) mais attention, cette teneur est à relativiser. En effet, le fer présent dans les végétaux est du fer non héminique, c’est-à-dire qu’il est moins bien absorbé que le fer provenant des produits animaux. Les épinards sont donc riches en fer, mais en cas de réelle carence ils suffiront difficilement à couvrir vos besoins.
Une  dernière petite astuce : la vitamine C augmente l’absorption du fer, pensez donc à en consommer en même temps que des produits riches en fer. Une idée recette ? Une salade de pousses d’épinards, poulet et quartier d’orange (délicieux mélange sucré-salé) avec une vinaigrette maison dans laquelle on incorpore du jus de citron frais : grâce à l’orange et au citron le fer présent dans les épinards et dans le poulet sera mieux absorbé !
Source : Freedigitalphotos.net

Source : Freedigitalphotos.net

Lire également nos derniers articles :
Les adages de nos grands mères sont-ils fondés ?

Diététicienne-nutritionniste de 28 ans, Alexandra Murcier exerce en libéral à Paris 15ème. Passionnée de sport, elle axe sa prise en charge sur la micronutrition et la psychologie du patient, afin que la prise en charge soit la plus globale possible. Elle vous donnera plein d'astuces pour vous permettre de rester en bonne santé grâce à une alimentation saine et équilibrée