Algues : Les bienfaits santé du Laminaria japonica

Ecrit par   |  0 Commentaire

Les bienfaits des algues sont connus depuis des milliers d’années, et pourtant les scientifiques ne cessent d’en découvrir des choses surprenantes. Parmi les algues les plus réputées, on pense tout de suite à la Spiruline, mais avez-vous entendu parler du Laminaria Japonica ? Cette espèce d’algue marine aux nombreux bienfaits mérite qu’on s’intéresse un peu plus à elle. Alors, quels avantages santé nous procure-t-elle ? DocteurBonneBouffe.com a mené l’enquête pour vous.

A la découverte du Laminaria Japonica

Mais qu’est-ce que c’est ?

Le Laminaria Japonica est une algue marine brune originaire du Japon découverte dans les années 1700. Cette dernière s’est propagée jusqu’aux côtes chinoises, où elle a été apprivoisée par les locaux.

Elle est considérée dans l’Orient, et notamment en Chine, au Japon et en Corée, comme un légume marin traditionnel. C’est devenu également une matière première importante dans la production d’algine, en mannitol, et en iode.

Les bienfaits du Laminaria Japonica

#1 Une source importante d’iode

Le principal argument rendant le Laminaria Japonica si spécial est sa teneur en iode. Saviez-vous que le Laminaria Japonica a la capacité de concentrer une quantité d’iode 100 000 fois supérieure que celle de l’eau de mer ?!

Or, nous avons tendance à manquer d’iode. Rare dans les sols, ce dernier est surtout présent dans les milieux marins. Notre principale source en est le sel, enrichi en iode par les industriels. Or, rappelons-le, l’iode est un nutriment essentiel à notre organisme : il permet une bonne croissance, le maintien de nos fonctions mentales et la synthèse d’hormones thyroïdiennes, en charge d’un large spectre d’activités au sein de notre organisme. Des carences pourraient avoir de graves répercussions sur le fonctionnement de notre organisme : retard de développement (si carence chez l’enfant ou la femme enceinte), dysfonctionnement thyroïdien, goitre, troubles mentaux et cognitifs, etc.

#2 Des propriétés détoxifiantes

En Russie, un groupe de chercheurs a réussit à démontrer dans une étude (1) que notre petite algue était efficace dans la détoxification de métaux lourds (étude réalisée sur des rats irradiés). Suite à cette étude, l’algue a été administrée à plusieurs milliers de victimes de la catastrophe de Tchernobyl afin de permettre de favoriser la décontamination suite aux irradiations subites.

#3 Des bénéfices sur le poids

Des chercheurs de l’université d’Hokkaido, au Japon, ont démontré que la fucoxanthine présente dans l’algue, serait très efficace pour brûler les graisses, permettant ainsi de favoriser une perte de poids plus importante que sans la prise du complément (5). L’étude a néanmoins été réalisée sur des souris – nous attendons donc qu’elle doit reproduit sur les humains pour pouvoir savoir si nous pouvons, oui ou non, bénéficier de ce super aliment.

#4 Un aliment anti-cancer ?

Dernier bienfait surprenant en train d’être profondément approfondi par les scientifiques : l’effet anti-tumoral de deux composantes du Laminaria Japonica, la laminarine et le fucoïdane. Des études ont ainsi pu mettre en évidence la capacité de ralentir la prolifération de cellules cancérigènes dans l’organisme, et notamment dans le cas de cancer du côlon (4)…

Sous quelle forme et où s’en procurer ?

Le Laminaria japonica est disponible en para-pharmacies, notamment sur internet, sous la forme de gellules.  Comptez une quarantaine d’euros pour une cure d’un mois.

Petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Ceci est un complément alimentaire : à ne pas prendre à la légère. Pour toute question de compatibilité avec des pathologies et/ou traitements médicaux en cours, contactez votre médecin.

Sources :
Fiche Nutritionnelle – Laminaria japonica, Site internet du Centre d’Etude et de Valorisation des Algues, consulté le 26/07/2017.
Laminaria Japonica, site internet de l’OMS, consulté le 26/07/2017.
« Influence of Laminaria japonica added to the diet on remote effects of radiation injuries », Journal of Applied Phycology, , Volume 5, Issue 2, pp 191–194 (1).
A glycoprotein from Laminaria japonica induces apoptosis in HT-29 colon cancer cells, Toxicology in Vitro, Volume 24, Issue 6, September 2010, Pages 1546-1553 (2).
– Miyashita K. et al., Fucoxanthin from edible seaweed, Undaria pinnatifida, shows antiobesity effect through UPC1 expression in white adipose tissues. Biochemical and biophysical research communication, 332(2005) 392-397. Modifilan™ – Pacific Standard Distributors. (5)

Ceci est un article sponsorisé par phytonut.

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Experte de la bonne bouffe, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013. Mon objectif : manger sainement en se faisant plaisir !