6 pays dans lesquels McDonald’s n’a jamais réussi à s’implanter

Ecrit par   |  0 Commentaire

Rares sont les pays à avoir résisté à l’implantation de Ronald McDonald’s. Lesquels sont-ils ? Docteur BonneBouffe vous propose un petit tour du monde des états où, pour diverses raisons, le géant américain du fast-food a dû plier bagage.

6 pays qui ont résisté à l’assaut de McDonald’s !

La Bolivie

A peine 5 ans après l’implantation de McDonald’s en Bolivie (en 1997), Mc Donald’s a dû fermé ses huit restaurants boliviens. La raison ? Des ventes trop faibles dûes à des prix trop élevés pour la population bolivienne.

Alors qu’en Bolivie, le salaire minimal est de 1200 bolivianos (soit 126 euros), l’argument du prix a été rédhibitoire. En effet, le prix du burger était plus de 20 bolivianos (2,10 euros) pour un burger alors qu’on pouvait avoir un vrai repas pour sept bolivianos [0,78 euro]. Pour la population bolivienne, le choix a vite été fait…

La Jamaïque

Après la Bolivie, la Jamaïque est le deuxième pays le plus peuplé à avoir viré McDo.

Selon le journaliste Leighton Levy, du journal Jamaica Star, cet échec viendrait du fait que les burgers McDo seraient trop petits pour la population jamaïquaine. Ils sont exigeants les Jamaïquains !

Le Monténégro

Au Monténégro, McDonald’s a à peine réussi à tenir 3 ans. Grâce à une population soudée et solidaire vis-à-vis des restaurants locaux, Monténégro a dit non à la chaîne de restauration américaine et à la globalisation. Une loi a même été mise en place pour interdire à l’enseigne de continuer à vendre ses burgers.  Un réel acte patriotique selon la journaliste Dragana Dautovic.

L’Islande

En Islande, la crise économique a tout emporté sur son passage : même les frites et « chicken nuggets » des deux restaurants Mcdo présents sur le sol islandais !

Coûts de fabrication trop élevés, prix de vente trop chers, la population locale a préféré opter pour des chaînes de restauration bio et 100% locaux – renvoyant Mc Donald’s dans son pays natal !

Les Bermudes

Les Bermudes aussi ont résisté à l’assaut de Mc Donald’s. Pourtant la mutinationale qui s’implanta, dans les années 80, dans la base navale américaine du port de Saint-Georges, a connu un vif succès les premiers mis. Durant l’année 1991, en l’espace d’un seul jour, plus de 6 000 habitants ont franchi le seuil de l’enseigne, selon le site du guide touristique Bermuda4U, soit près de 10% de la population du pays ! Quatre ans plus tard, la base navale américaine ferme ses portes. Tout comme le Mc Do qui ne retourna plus jamais aux Bermudes.

La Barbade

La petite île des Caraïbes, ancienne colonie britannique, a aussi dit non à la superpuissance du fast-food. Le seul et unique restaurant de l’enseigne ouvert en 1996 a fermé… six mois plus tard !

Le blogueur Patrick Bennett, un publicitaire américain, distingue deux causes à cette faillite : l’hostilité des restaurants locaux et une incompatibilité culturelle car, selon lui, les habitants « préfèrent manger du poisson, du porc et du poulet« . La barbade hérite donc du record de la plus courte implantation de McDo dans un pays au monde.

Source: Blog Plat de Résistance

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Experte de la bonne bouffe, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013. Mon objectif : manger sainement en se faisant plaisir !