Savon de virginité : véritable bienfaits ou vrai danger ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

Depuis quelques mois, on entend beaucoup parler du fameux savon de virginité. Qu’est-ce que le savon de virginité ? Pourquoi tant de controverses autour du sujet ? Docteur BonneBouffe s’est penché sur le sujet pour vous dire de quoi il s’agissait.

Le savon de virginité, ce savon plebiscité mais dangereux

Qu’est-ce que le savon de virginité ?

Le savon de virginité est, comme son nom l’indique, un savon. Oui oui ! On le trouve dans certains pays africains au rayon hygiène des magasins. Les prix peuvent varier, mais on s’en tire pour moins de 15€. Tout comme un savon classique, il « nettoie ». Sauf que, contrairement aux savons classiques d’hygiène intime, son PH n’est pas neutre. Il a même des pouvoirs astringents, ce qui resserrerait les muqueuses. D’où le fameux nom de « savon de virginité »…

Savon de virginite

Source : Yoko Virginity Soap

Quels bienfaits ?

Le savon de virginité est donc un savon et promet aux utilisatrices de faire disparaître les mauvaises odeurs et ainsi de « procurer une sensation agréable de fraîcheur et de confort tout au long de la journée ». Rien de plus normal pour un savon vous me direz.

Aussi, le savon posséderait des pouvoirs astringents qui provoqueraient des contractions au niveau des muqueuses vaginales. De la sorte, le plaisir sexuel masculin se verrait augmenter – ce qui expliquerait pourquoi ce savon attire la convoitise de nombreuses femmes.

Les risques

Les parties intimes doivent être « nettoyées » certes, mais ce sont des zones sensibles. Des savons au PH neutre doivent donc être utilisés. Les pouvoirs astringents qui ont la réputation de resserrer les muqueuses et diminuer les sécrétions ne peuvent pas être comparés à la virginité. Seules des opérations chirurgicales ont ce pouvoir. -1 pour le savon de virginité !

Aussi, les pouvoirs astringents de ce fameux savon peuvent causer quelques désagréments à la gente féminine qui l’utilise. A la longue, l’utilisation de ce savon peut rendre les rapports sexuels extrêmement douloureux et même exposer les utilisatrices à des risques élevés de cancer.

« Mis à part ceux qui ont un pH doux, les savons sont nocifs pour les muqueuses et doivent être évités« , explique Serge Noumbissi, gynécologue à l’hôpital de Provins, en région parisienne, interrogé par le site Jeune Afrique. « Ils agissent au détriment des lactobacilles, ces agents qui, en maintenant une bonne acidité vaginale, évitent la prolifération d’organismes indésirables. »  -2 pour le savon de virginité !

pea beaute naturel maquillage

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Stockimages

Alors bienfaits ou vrai danger ?

La réponse est plutôt claire. Ces savons sont utilisés à des fins autres que simplement « nettoyer » : des fins dangereuses. Utilisées par soucis du plaisir de leur compagnon,les conséquences peuvent être plutôt désastreuses. Sacrifier sa santé au profit du plaisir de son compagnon ? A chacun son choix !

Connaissiez-vous ce « savon de virginité » ? Qu’en pensez-vous ? Dr BonneBouffe attend vos avis !

Rédactrice Beauté. Issue d’une formation marketing digital, Magalie est ce que l’on appelle une vraie « beauty addict ». Elle nous concoctera pleins d'articles sympathiques axés soin du corps et beauté!