Chirurgie de l’obésité : Anneau gastrique, sleeve ou by pass ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

Qu’est-ce que la sleeve ? Qu’est-ce que l’anneau gastrique ? Et le by-pass, c’est quoi alors ?! Autant de techniques chirugicales pour favoriser une perte de poids importante ! Mais face à tant de termes et de procédés complexes, comment s’y retrouver ? Quelles sont les différences entre sleeve, anneau gastrique et by pass ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacune de ces 3 techniques ? DocteurBonneBouffe.com a mené l’enquête pour vous !

Sleeve, Anneau gastrique, By pass : lequel choisir ?

Sleeve, anneau gastrique, by pass sont autant de techniques chirurgicales dont l’efficacité dans la prise en charge d’un surpoids/d’obésité important. Pour une perte de masse grasse moins importante ou localisée (exemple : juste au niveau abdominal ou juste au niveau des cuisses), d’autres méthodes chirurgicales s’avèrent plus efficaces et moins risquées : à l’image de la liposuccion (=technique pratique démocratisée dans les cliniques de lipoaspiration dont l’objectif est d’aspirer l’excédent de gras).

Zoom sur la sleeve

La Sleeve, qu’est-ce que c’est ?

La sleeve (ou sleeve gastrectomie, ou encore gastrectomie longitudinale) est l’intervention la plus utilisée aujourd’hui dans le cadre de la chirurgie de l’obésité.

C’est une technique chirurgicale consistant à réduire la taille de l’estomac (et donc sa capacité de réserve d’aliments) pour entraîner une perte de poids importante.

Elle consiste à effectuer ce qu’on appelle une « gastrectomie« , c’est-à-dire à enlever définitivement les 2/3 de l’estomac et en laissant un chemin plus ou moins réduit pour le passage des aliments, grâce à l’agrafage des bords (oui, dis comme ça, c’est bizarre !).

sleeve obésité

Les avantages de la sleeve

Le fait d’enlever une partie de l’estomac, et notamment le fundus (partie supérieure de l’estomac en charge de la sécrétion d’une hormone digestive, la ghréline, connue pour stimuler l’appétit) contribue à diminuer considérablement l’appétit – phénomène amplifié par la diminution de la taille de l’estomac : autrement dit, on est rassasié plus rapidement, ce qui permet de diminuer les apports alimentaires. Pour cette raison, cette technique opératoire est très efficace chez les personnes « hyperphages », c’est-à-dire mangeant beaucoup.

L’autre avantage principal de cette technique est qu’elle n’entraîne pas de malabsorption de nutriments, et donc pas de risques de carences – contrairement à d’autres méthodes chirurgicales telles que le by pass gastrique (voir plus loin).

Autre avantage de la sleeve : le confort alimentaire. Il n’y a pas de sensation de blocage lors du passage des aliments dans l’estomac, et donc très peu de risques de vomissements après les repas (un des inconvénients de l’anneau gastrique).

Enfin, en termes de résultats de perte de poids, on peut s’attendre à de meilleurs résultats que l’anneau gastrique mais moins bons que le by-pass. (Néanmoins, rappelons que les risques de complications sont moindres comparés au by-pass).

Les inconvénients de la sleeve

Le principal inconvénient de la sleeve c’est qu’il s’agit d’une méthode chirurgicale irréversible : rappelons, en effet, qu’une partie de l’estomac est enlevé. L’opération est assez complexe : après celle-ci, comptez une hospitalisation de 2 à 3 jours minumum, puis une reprise progressive de l’alimentation (le temps que votre estomac « cicatrise » après l’intervention). Vos habitudes alimentaires devront être modifiées pour s’habituer à votre nouvel estomac. De plus, après la perte de poids, il ne sera pas possible de revenir en arrière.

Bien que les risques soient moins importantes que dans le cadre du by-pass, rappelons qu’ils sont bien présents : fistule, hémorragies, sténose dans de rares cas. La complication la plus fréquente (présente chez 1/3 des patients) est le reflux gastro-oesophagien (ou RGO) : les désagréments de ces derniers peuvent être diminués avec des conseils-hygiéno-diététiques adaptés (éviter certains aliments irritants, ne pas s’allonger directement après le repas, etc) ainsi qu’un traitement médical.

Zoom sur l’anneau gastrique (gastroplastie)

L’anneau gastrique, c’est quoi ?

L’anneau gastrique est également une technique chirurgicale de prise en charge de l’obésité visant à diminuer le volume de l’estomac, tout comme la sleeve. La différence est que la perte de poids se fait grâce à la pose d’un anneau ajustable (anneau gastrique dont le diamètre est modulable) au niveau de la partie supérieure de l’estomac, ce qui ralentit le passage des aliments sans perturbation de la digestion.

L’anneau est relié par un petit tube à un boîtier de contrôle placé sous la peau. Ce dernier peut-être modulable par le le médecin grâce à l’injection d’un liquide dans le boîtier, à travers la peau.

Anneau gastrique

Les avantages de l’anneau gastrique

L’anneau gastrique entraîne une sensation de satiété rapide au cours du repas, ce qui permet de diminuer la prise alimentaire. Autrement dit : on mange moins sans frustration, ce qui entraîne une perte de poids.

Il est important de préciser, que tout comme la sleeve, ce procédé chirurgical n’entraîne pas de malabsorption, ce qui est un avantage car les risques de carences sont moindres (sous réserve d’une alimentation équilibrée bien sûr) – contrairement au by-pass. Néanmoins il ne nécessite pas d’effectuer de gastrectomie (=d’enlever une partie de l’estomac) contrairement à la sleeve et au by pass). En effet, l’opération chirurgicale est réversible : vous pouvez donc enlever l’anneau gastrique après stabilisation du poids.

L’intervention chirurgicale étant moins complexe, de ce fait, le suivi médicalisé est beaucoup moins contraignant et moins poussé.

Les inconvénients de l’anneau gastrique

Le principal inconvénient de l’anneau gastrique est qu’il ne garantit pas le maintien du poids à vie. En effet, la reprise de poids est possible après retrait de l’anneau. Il est très important de faire attention aux habitudes alimentaires pour ne pas entraîner d‘effet yoyo après le retrait de l’anneau gastrique ! Nous vous conseillons donc de garder un suivi diététique régulier.

Un autre inconvénient de l’anneau gastrique est qu’il entraîne une possible sensation de blocage pendant les repas. Il est donc important de manger doucement, pour reconnaître ses limites et ne pas entraîner de vomissements (ces derniers sont très fréquents si on mange plus que les capacités du « nouvel » estomac).

Enfin, il est important de rappeler que des complications post-opératoires peuvent-être apparaître : glissement de l’anneau, dilatation de la poche au dessus de l’anneau (ce qui peut entraîner des vomissements, lésions de l’estomac, etc) – d’où l’importance de bien suivre le suivi médical mis en place après l’opération.

Zoom sur le By pass gastrique

Qu’est-ce que le by pass ?

Le by-pass (ou by pass gastrique) est une intervention chirurgicale de prise en charge de l’obésité visant à réduire la taille de l’estomac ET créer des malabsorptions en vue de diminuer les ingestas « réels » engendrés et donc entraîner une perte de poids très importante.

by pass obésité

Les avantages du by-pass

Le by-pass gastrique permet une perte de poids importante : c’est d’ailleurs la technique chirurgicale entraînant des résultats les plus spectaculaires en termes de kilos perdus, du fait de la création de « fausses » malabsorptions de nutriments : on mange mais notre organisme n’assimile pas ce qu’on mange… Une promesse qui fait « rêver » plus d’un, mais il est important de rappeler que l‘intervention chirurgicale est complexe et les inconvénients sont nombreux.

Tout comme pour la sleeve, du fait de la gastrectomie, 2/3 de l’estomac est enlevé, et notamment le fundus, partie supérieur de l’estomac chargé de produire une hormone gastrique, la ghréline, hormone responsable de l’appétit. En réduisant ainsi la production de cette hormone, notre appétit est plus faible, évitant ainsi les grignotages.

Les inconvénients du by-pass

Bien que le by-pass soit l’opération chirurgicale la plus efficace pour perdre du poids, rappelons que cela reste une opération chirurgicale et qu’elle n’est pas dénuée de complications.

Le risque de complications est un des plus importants : calculs vésiculaires, ulcères anastomotiques, occlusion intestinale… La complication la plus fréquente est l’hernie, survenant dans 5% des cas. Le dumping syndrôme (= arrivée trop rapide des aliments dans le tube digestif entraînant malaise général et/ou diarrhées) est également une complication fréquente.

C’est par ailleurs le mode opératoire de traitement de la chirurgie le plus complexe, c’est pourquoi le suivi post-opératoire est plus contraignant : il demande, en effet, un suivi médicalisé régulier à vie – contrairement à la sleeve ou à l’anneau gastrique.

De plus, le by-pass entraîne une malabsorption au niveau des nutriments (protéines, fer, calcium, vitamine D, vitamine B12….), ce qui explique pourquoi la majorité des patients ayant eu un by-pass, doit prendre des supplémentations vitaminiques à vie pour éviter toute carence. Le by pass peut également entraîner des malabsorptions au niveau des médicaments. Si vous avez un traitement particulier, faîtes-en part à votre médecin.

Enfin, rappelons que c’est une opération chirurgicale irréversible, contrairement à l’anneau gastrique par exemple.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com

chirurgie de l'obésité

Bien que la prise en charge de l’obésité par la chirurgie puisse en faire rêver plus d’un, n’oubliez pas que ces interventions chirurgicales ne sont pas dénuées de risques et que les premiers résultats visibles ne se font pas du jour au lendemain : comptez un à plusieurs années pour avoir des résultats visibles.

Il est également important de rappeler que ces interventions sont réservées à des cas très poussés d’obésité : IMC supérieur à 40 (obésité morbide) ou IMC supérieur à 35 souffrant de complications pouvant être améliorés avec l’intervention (diabète, hypertension, problèmes articulaires…). De plus, certains critères doivent être respectés pour pouvoir prétendre à une de ces 3 interventions : le principal est d’avoir déjà essayé sans succès une prise en charge diététique de l’obésité sur un délai suffisamment long.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter un(e) diététicien(ne) ou votre médecin.

Blogueuse complètement foodingue & Créatrice de DocteurBonneBouffe.com. Objectif: Manger sainement en se faisant plaisir !