0
La santé par l'alimentation

Les dissolvants pour ongles sont-ils dangereux pour la santé?5 minutes de lecture

18/08/2015

Je suis sûre que nombreux d’entre vous se sont déjà posés la question, en sentant l’odeur nauséabonde des dissolvants à ongles : « Le dissolvant est-il nocif ? ». DocteurBonneBouffe a mené son enquête pour vous!

Dissolvant à ongles: danger?

L’histoire du dissolvant à ongles

Bien que les êtres humains se teignent les ongles depuis plus de 5000 ans, le vernis à ongles et le dissolvant n’ont été créés qu’au début des années 1920. Le dissolvant a été d’abord inventé dans l’intention d’être utilisé dans le secteur automobile, à une période où les peintures pour automobiles étaient devenues tendance. Aujourd’hui les dissolvants sont utilisés pour dissoudre la peinture, la colle, mais aussi, dans le secteur des cosmétiques, comme vous le savez pour nettoyer nos petits ongles !

Les dissolvants sont composés principalement d’un solvant, c’est-à-dire une substance qui sert à dissoudre les résines du vernis. Les principaux solvants sont : le méthylacétate, le méthyléthylcétone ou encore l’acétone, le plus connu des trois car utilisé dans le secteur des cosmétiques.

L’acétone : composition et effets 

dissolvant dangereux santé

Pour commencer, l’acétone est une molécule présente en petites quantités dans le corps humain (dans le sang et l’urine). Elle résulte de la dégradation des corps gras.

L’acétone, tel que l’on utilise de nos jours, est un dégraissant qui est composé d’une partie lipophile (soluble avec les corps gras) et une partie hydrophile (soluble dans l’eau). Or, l’ongle est recouvert d’un film gras, qui le protège et le nourrit, qui va donc se « dissoudre », s’abîmer avec le contact de l’acétone. Ainsi, l’acétone va détruire la partie protégeant l’ongle ce qui va l’assécher et le rendre cassant! Mais ce n’est pas tout ! L’acétone interagissant également avec l’eau (qui est présente dans notre peau), la peau sera également asséchée… Ce qui explique pourquoi les personnes utilisant souvent de l’acétone voient leurs ongles fragilisés et secs.

Les dissolvants pour ongles sont-ils dangereux?

dissolvant dangereux pour la santé

Les effets fragilisants de l’acétone nous amènent à nous poser également la question sur les autres effets indésirables de l’acétone. Comme l’affirment les industriels, comme ici Paul Bryson, Directeur de la Recherche et du Développement pour OPI Products, le plus grand fabricant de produits professionnels pour les ongles : «Il n’existe aucune preuve scientifique au fait que l’acétone serait plus nocif que les autres solvants. En dehors de l’eau, l’acétone est l’un des solvants les plus sûrs».

Des propos qui restent à méditer puisqu’un centre d’étude a réalisé des études sur des rats pour tester la nocivité de l’acétone. Les résultats montrent que les rats à qui on a injecté des concentrations élevées d’acétone sur une période de 13 semaines présentaient des lésions aux reins. D’autres études ont montré que des expositions prolongées à des doses importantes (toujours sur des animaux) ont provoqué des dommages au foie, aux nerfs ainsi que des troubles de reproduction… Inquiétant.

En ce qui concerne les inhalations répétées, les études affirment que l’acétone comprend des risques de toxicité, ayant comme symptômes : irritation des voies aériennes, vertiges, somnolences voire nausées et vomissements dans certains cas extrêmes. Ainsi,  on ne peut pas affirmer que l’acétone n’est PAS nocif cependant, bien sûr, ces symptômes apparaissent lors d’expositions à des concentrations très élevées, donc ces résultats sont à relativiser.

Qu’en est-il des dissolvants « sans acétone » ?

dissolvant dangereux pour la santéDepuis une quinzaine d’années, des scientifiques ont lancé de nouveaux solvants «sans acétone». Sont-ils moins dangereux que les dissolvants avec acétone ?

Pour répondre à cette question, il est important de comprendre la composition de ces dissolvants. En effet, les dissolvants sans acétone sont majoritairement composés d’acétate d’éthyle. Les risques par inhalation de ce type de solvant sont quasiment les mêmes que les risques liés à l’inhalation d’acétone. Néanmoins, en ce qui concerne le dessèchement de la peau, les effets sont beaucoup plus bénéfiques : effectivement, l’acétate d’éthyle présente certes des propriétés dégraissantes mais beaucoup moins fortes que l’acétone, c’est pourquoi il assèche donc beaucoup moins l’ongle. Bien évidemment, même s’il présente moins d’effets négatifs, il ne faut tout de même pas en abuser car une utilisation trop fréquente pourrait également altérer l’ongle.

Conseils pour l’utilisation d’acétone

Les acétones « purs » sont donc à éviter le plus possible. Aérez votre espace après utilisation. Pour parer l’effet desséchant des dissolvants, préférez les dissolvants sans acétone ou bien choisissez des dissolvants contenant de la vitamine E,  de l’huile de pépin de raisin ou de l’essence de lavande. Ceux-ci ont des propriétés hydratantes.

Enfin, si vos ongles continuent d’être particulièrement secs après l’utilisation du dissolvant, investissez dans de l’huile hydratante pour ongles et appliquez-la après chaque utilisation de dissolvant.


Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer