Faut-il supprimer les féculents le soir ? 

Ecrit par   |  0 Commentaire

Les féculents ont la particularité d’être des aliments plus caloriques que les légumes avec lesquels on les confond parfois. Une consommation excessive de féculents étant à éviter lorsque l’on fait attention à son poids, une question se pose : Faut-il pour autant bannir les féculents le soir ? DocteurBonneBouffe.com répond à votre question.

Faut-il supprimer les féculents le soir ?

Pourquoi les féculents peuvent faire peur ?

#1 Les féculents sont caloriques et lourds à digérer

Premier avantage en faveur du régime sans féculent le soir : certaines personnes ont  tendance à ne pas lésiner sur les quantités de féculents et/ou à cumuler les féculents au cours d’un repas (exemple : pommes de terre + pain OU lentilles + riz, etc). Or, les féculents ont la particularité d’être plus riches en calories que les légumes, par exemple.

Supprimer les féculents au dîner, permettrait de se limiter à leur consommation au petit-déjeuner et au déjeuner seulement et de privilégier d’autres alternatives, comme les légumes par exemple – beaucoup moins caloriques et donc plus adaptées lorsque l’on fait attention à son poids.

#2 Ils sont lourds et peu digestes

Les féculents pourraient avoir tendance à rendre le repas lourd et copieux – surtout à cause de leur teneur en amidon, un glucide complexe présents présent dans la majorité des féculents (pomme de terre, patate douce…) et qui leur donne une texture farineuse à la cuisson.

Contrairement à d’autres glucides simples, l’amidon met du temps à être digéré par notre organisme. Or, un repas copieux peut avoir deux inconvénients (que nous allons expliquer dans les 2 points suivants).

#3 Ils peuvent entraîner des difficultés d’endormissement

La digestion d’un repas copieux (qui pourrait être causé par un repas riche en féculents) pourrait entraîner des difficultés d’endormissement, surtout si le repas est pris tard. Ce phénomène pourrait être dû au fait que l’organisme se mettrait en phase de digestion au lieu de se mettre en phase de sommeil.

Ces difficultés d’endormissement peuvent avoir un impact considérable sur notre sommeil et, donc sur notre mode de vie et notre gestion du poids (explication dans le point suivant).

Remarque : Les féculents consommés en trop grande quantité peuvent nuire à la qualité du sommeil, mais paradoxalement ils sont aussi source de tryptophane, important pour la relaxation et le sommeil. Pour un sommeil de qualité, pas besoin de supprimer les féculents, mais simplement de les consommer en quantité adéquate.

#4 Ils peuvent favoriser le stockage des graisses

La nuit, l’organisme se met en phase de sommeil : la digestion est ralentie. Le sucre et les graisses qui n’ont pas été brûlés pendant la journée sont stockés, entraînant une prise de poids.

Un dîner riche en féculents ne sera donc pas recommandé si vous mangez tard et/ou faites attention à votre poids car votre organisme n’aura pas le temps de tout digérer et vous risquez alors de prendre des kilos en trop.

Une catégorie d’aliments pourtant indispensable

Les inconvénients du régime sans féculents sont à nuancer : il faut, en effet, garder en tête que les féculents restent des aliments indispensables au fonctionnement de notre organisme.

Ils représentent  une source d’énergie indispensable pour notre organisme. Il serait  préjudiciable de les supprimer totalement de notre alimentation. Leur absence pourrait notamment entraîner des états chroniques de fatigue, l’organisme n’ayant pas suffisamment d’énergie.

5 astuces pour consommer des féculents le soir sans désagrément

#1 Faites en sorte de manger léger le soir : limitez les quantités

Pour éviter les problèmes d’insomnies liés à un repas trop copieux et prendre soin de son poids, faites un repas léger – beaucoup moins riche et moins calorique que le midi. Vous pouvez consommer des féculents le soir si vous en avez l’envie, mais limitez-vous à une petite portion – afin que le repas soit digeste et non excessif en termes de quantités.

#2 Évitez d’accumuler les différentes sortes de féculents

Toujours dans le but de consommer des féculents en quantité raisonnable le soir, évitez à tout prix d’accumuler les féculents de manière excessive si vous faites un régime pour maigrir.  Choisissez au sein de votre repas un seul type de féculents : soit du pain, soit du riz, soit des pommes de terre, soit des pâtes, par exemple.

#3 Manger tôt

Autre astuce pour consommer des féculents sans désagrément sur votre poids ou votre sommeil : mangez tôt.

En effet, un dîner relativement tôt laissera suffisamment de temps à votre organisme de digérer le repas et donc d’éviter de vous coucher le ventre lourd. Cela permettra un meilleur sommeil et un moindre stockage des calories consommées en excès.

#4 Un pouvoir rassasiant intéressant en cas de régime

Si vous suivez un régime, limitez les quantités de féculents tout en prenant conscience que ces derniers sont aussi vos alliés : ils ont, en effet, pour avantage d’être rassasiants, ce qui permet d’éviter les fringales et donc les grignotages intempestifs.

#5 Prêtez une attention particulière à la cuisson et à l’assaisonnement

Gardez également en tête que ce ne sont pas les féculents en soi qui font grossir, mais surtout la cuisson (et notamment l’ajout ou non de matières grasses pendant la cuisson) et ce avec quoi vous les accompagnez (sauce, fromage, etc).

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com

Conclusion : que vous fassiez un régime minceur ou pas, les féculents ne sont pas à bannir car ils sont un groupe d’aliment indispensable au fonctionnement de notre organisme. La quantité reste néanmoins à adaptée selon vos besoins ou encore votre niveau d’activité physique – d’où l’importance de rester à l’écoute de votre corps. Il convient à vous de choisir selon vos ressentis et vos goûts si vous préférez les consommer à chaque repas ou si vous souhaitez les supprimer de votre repas du soir.

Autre point de grande importance : le choix des féculents eux-mêmes. Privilégiez autant que possible les féculents à index glycémique bas.

Dans tous les cas, gardez en tête que les féculents restent à limiter en termes de quantités si vous faites attention à votre poids. Votre alimentation dans sa globalité mais encore votre activité physique sont deux autres paramètres d’autant plus importants à prendre en compte au delà de la simple consommation de féculents pour apprendre à bien gérer votre poids.

Pour aller plus loin, lisez nos derniers articles :
Les principaux féculents présents dans notre alimentation pour savoir quels aliments sont des féculents ;
Les féculents font-ils grossir ?

Et pour déterminer la quantité de féculents recommandée par jour selon votre poids, votre sexe et votre activité physique, n’hésitez pas à consulter une Diététicienne-Nutritionniste.

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !