0
La santé par l'alimentation

Le soutien-gorge, dangereux pour la santé?4 minutes de lecture

23/10/2013
Le soutien gorge dangereux pour la sante?

Outre l’aspect “mode”, pour la plupart des femmes les soutiens-gorge sont avant tout une nécessité. Alors que de nombreuses femmes croient que les soutiens-gorges leur offrent une réelle fonction de soutien, une nouvelle étude montre que les soutiens-gorge sont plutôt une «fausse nécessité» et qu’ils nous apportent plus de mal que de bien. Alors quels sont les risques du port de soutiens-gorge? Le soutien-gorge est-il dangereux pour la santé? Docteur BonneBoufe a mené l’enquête pour vous!

Le soutien-gorge: pas aussi efficace qu’on le pense

Le soutien gorge dangereux pour la santé?Une étude scientifique réalisée à l’Université de Franche-Comté (Besançon) par le Dr Jean-Louis Rouillon révèle que les soutiens-gorges seraient inutiles voire “dangereux” pour notre santé. D’après le Dr Rouillon, les soutiens-gorges ne seraient pas aussi efficaces qu’on le pense. En effet, alors que les femmes portent des soutiens-gorges en pensant que ceux-ci leur apportent une réelle fonction de soutien et évite la “chute” des seins, les études montrent que les effets du soutien-gorge sont carrément contraires!

Depuis 15 ans, le Dr Jean-Denis Rouillon suit plus de 300 femmes au “test du triangle de Buffon“. Ce test mesure la distance entre les pointes des tétons et le nombril, sur des femmes avec et sans soutien-gorge. Les résultats sont sans appel. Le Dr Rouillon explique pourquoi: “Le soutien-gorge fabrique ou aggrave la ptose, c’est-à-dire la chute du sein. Les femmes qui ont arrêté de mettre un soutien-gorge ont constaté un bénéfice. Le sein a tendance à remonter sur la cage thoracique, à se raffermir et surtout l’angle des mamelons regarde plus vers le haut”.

Les soutiens-gorge et le mal de dos

A force d’habituer notre poitrine à être soutenue, le soutien-gorge rend le système de suspension “paresseux” et favorise l’affaissement du dos.

De plus, il est reconnu qu’un soutien-gorge exerce un poids sur le muscle du trapèze (qui relie, entre autres, le cou aux épaules). Ainsi, en exerçant une pression trop importante sur ce muscle, le soutien-gorge peut conduire à des douleurs chroniques au niveau du cou, des épaules ou du dos.

Le soutien gorge dangereux pour la santé?

Soutien-gorge et problème de respiration

Le soutien-gorge peut-il conduire à des problèmes de respiration? La réponse est oui! La British School of Osteopathy a trouvé que certains soutiens-gorges compressaient trop les os et les muscles de notre cage thoracique, conduisant ainsi à des problèmes respiratoires. Ceci est le cas des soutiens-gorge trop serrés, mal taillés ou pas adaptés.

Les soutiens-gorge de sport, par exemple, peuvent provoquer des problèmes respiratoires s’ils sont portés trop souvent. En effet, ceux-ci sont fabriqués dans le but de maintenir la poitrine lors d’exercices physiques importants (et uniquement dans ce cas). Portez-les donc avec modération.

Soutiens-gorge et cancer du sein: un lien?

Lien entre cancer du sein et soutien gorge

Une étude menée par deux chirurgiens britanniques (Robert Mansel, de l’Hôpital de l’Université de Cardiff au Pays de Galles, et Simon Cawthorn, de l’hôpital Frenchay de Bristol) ont constaté que les femmes portant des soutiens-gorge étaient plus susceptibles de souffrir de douleurs aux seins, qui seraient liés au cancer du sein.

Ainsi, ils ont demandé à 100 femmes pré-ménopausées de ne pas porter de soutien-gorge pendant trois mois puis mettre un soutien-gorge pendant 3 autres mois, et reporter toutes les différences qu’elles ont constatées. Les résultats montrent qu’en moyenne, le nombre de jours avec douleurs aux seins a diminué de 7% lorsque les femmes ont cessé de porter un soutien-gorge.

Un résultat surprenant lorqu’on sait déjà que plusieurs études ont démontré un lien entre les douleurs du sein et le cancer du sein. En effet, les recherches montrent que les femmes souffrant de douleurs mensuelles du sein étaient deux fois plus susceptibles de développer la maladie.

Selon l’anthropologue médicale Sydney Singer, le cancer du sein est un problème apparaissant uniquement dans les cultures où les femmes portent des soutiens-gorges. Effectivement, de nombreuses études ont pu prouver que les cultures où les femmes ne portent pas de soutien-gorge sont épargnées du cancer.

Ces résultats seraient liés au fait que le port du soutien-gorge provoque la congestion des ganglions lymphatiques – une partie essentielle du système immunitaire qui serait, entre autres, responsable de la défense de l’organisme contre la propagation du cancer… En étant donc compressé par le soutien gorge, celui-ci bloque le réseau interne de vaisseaux chargés d’évacuer les résidus toxiques de notre corps. Ceux-ci, en s’accumulant, crééent un environnement de cellules qui vont devenir cancérigènes…

Bien que l’étude ne soit pas représentative, restons vigilants en attendant une étude plus complète! 
 

Alors les filles, seriez-vous tentées de mettre de côté votre soutien-gorge (au moins de temps en temps)?

Source: LeCoinBuzz.com & DailyMail.co.uk

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

  • Liberté 07/09/2014 at 19 h 55 min

    En plus d’être inutile, cet accessoire entraîne pas mal de problèmes de santé… les preuves allant dans ce sens ne manquent plus aujourd’hui. Par contre, personne n’a réussi à prouver son innocuité!

    Chaque année de nouvelles études paraissent, on en reparle, ça fait le buzz une nouvelle fois, et puis après on a l’impression que les gens oublient… c’est l’idée même de sa nocivité qui dérange, le fait de devoir remettre en cause des pratiques ancrées dans les mœurs! Ce n’est pas évident d’en parler aux (jeunes) femmes sans être prit pour un dingue, mais avec un peu de pédagogie des progrès sont possibles.

    Pour celles qui s’inquiètent de leur santé, je vous invite à visiter mon site dédié aux dangers du soutien-gorge:

    En en qui concerne les grosses poitrines, il faut comprendre que le sein est un organe capable de s’adapter aux changements de la vie. Le manque de sollicitations provoque sa fragilisation, à l’origine des douleurs… ne plus en porter correspond à une rééducation des seins… naturellement, plus ils sont volumineux, plus cette période d’adaptation sera longue (d’où l’importance de progresser par paliers). Je vous renvoie aux vidéos de Jean-Denis Rouillon pour des explications détaillées.
    Bonnes lectures!