0
Actualités

Avoir son propre poulailler : la nouvelle tendance pour manger mieux ?6 minutes de lecture

07/11/2019

Si l’oeuf jouit d’une image d’aliment sain par excellence, cette image est entravée par les conditions de production imposées aux poules, qui affectent la qualité des oeufs pondus. Si le développement des oeufs “bios” n’a pas complètement calmé les préoccupations des consommateurs, une nouvelle tendance semble séduire de plus en plus de Français : avoir son propre poulailler chez soi. Cette dernière apporte de nombreux atouts, à la fois pour notre santé et pour celle des animaux. Découvrez les 9 avantages d’élever ses propres poules pondeuses !

Les 9 avantages d’avoir son propre poulailler

#1 Pouvoir manger des oeufs (vraiment) frais

Entre la ponte des oeufs, leur arrivée en magasins et leur arrivée dans notre assiette, il peut se passer plusieurs jours voire plusieurs semaines. Cela a des conséquences sur la fraîcheur, et donc sur la qualité des oeufs. Avoir ses propres poules, c’est l’avantage d’avoir des oeufs naturellement bios et extra-frais tous les jours. Et cela se ressent incontestablement au niveau du goût et des saveurs.

#2 Être sûr de la qualité des oeufs que vous mangez

Il est triste de constater qu’aujourd’hui, même les oeufs bios peuvent provenir d’élevages intensifs. Selon les investigations menées sur le terrain, les fermes qui se spécialisent dans la production d’œufs bio sont en général trois fois plus grandes que les fermes non-bio ! Plus d’un tiers des fermes bio comptent plus de 1000 poules (ce qui représente un élevage assez conséquent). De plus, le nombre d’élevages bio français ayant plus de 9 000 poules a doublé rien qu’en 3 ans (entre 2013 et 2016, date à laquelle l’étude a été menée) (1).

Avoir son propre poulailler, c’est donc offrir à ses poules un accès décent à la lumière du jour et à une vaste étendue de terre (la base, non ?!) pour leur permettre de vivre dans de bonnes conditions, et donc de nous offrir des oeufs de qualité.

avoir ses propres oeufs avantages
Crédits photo : DocteurBonneBouffe.com/Macrovector

#3 Permettre aux poules de vivre à leur rythme

Alors qu’une poule peut vivre jusqu’à 10 ans, les poules d’élevage ne vivent qu’en moyenne 1 à 2 ans (2). Les raisons de cette mortalité précoce ? Les pondaisons intensives qui affaiblissent les poules ainsi que les conditions d’élevage qui les rendent plus vulnérables aux maladies et infections. Autre raison : leur destinée une fois que leur productivité baisse, à savoir l’abattoir. Lorsque les poules ne produisent plus assez d’oeufs (généralement après 2 ans), les agriculteurs préfèrent les revendre aux abattoirs, car leur chair serait plus rentable que leurs oeufs..

De plus en plus d’associations essaient d’éviter aux poules d’élevage cette destinée en leur offrant une deuxième vie : celle d’être adoptées par des particuliers pour être reconverties en poules domestiques. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à consulter les associations telles que « Poule Pour Tous ».

#4 Faire des économies

Avoir son propre poulailler est un investissement très rentable, car le prix d’achat d’une poule est vite amorti face au grand nombre d’oeufs pondus ! Les économies sont d’autant plus importantes, qu’en France nous sommes de gros consommateurs d’oeufs et qu’un grand nombre de préparations culinaires en nécessite.

Autre avantage sur le plan des finances : lorsque les poules produisent plus d’oeufs que vous en mangez, il est possible de revendre l’excès d’oeufs à ses voisins ou ses amis ! Et ça, ça fait quelques sous en plus chaque mois !

#5 Réduire ses déchets alimentaires

Saviez-vous que les poules sont omnivores ? Elles mangent à la fois graines, insectes ou encore viandes. Lorsque vous avez des restes alimentaires, vous pouvez donc sans problème les donner à vos poules, afin de limiter votre gaspillage alimentaire. Les poules domestiques mangent de tout. Cependant, pour que les œufs soient de bonne qualité, il est important de veiller à une alimentation complète et variée. N’hésitez donc pas à vous renseigner si vous optez pour des poules pondeuses.

#6 Être davantage au contact de la nature

Avoir un poulailler, c’est aussi passer du temps plus souvent dans son jardin. C’est nous permettre de nous extirper de nos journées remplies à ras bord pour passer un peu plus de temps en plein air, au contact de la nature et des animaux, ce qui a sans conteste des effets positifs sur notre bien-être.

#7 Un répulsif naturel pour votre jardin

Si vous avez un jardin, les poules peuvent devenir un vrai allié et, ce pour plusieurs raisons ! Tout d’abord, les excréments des poules constituent un engrais efficace (et naturel !) pour vos plantes.

Deuxième raison : les poules adorent picorer vers de terre et autres insectes qui pourraient nuire à votre potager. Plus besoin d’utiliser des insecticides ou de vous tracasser pour les mauvaises herbes, vos poules s’en chargeront…

#8 Eduquer ses enfants

Avoir des poules dans sa maison est également une façon ludique de faire découvrir les animaux aux enfants, de les éduquer sur la production d’oeufs ou encore sur l’élevage de poules. C’est également l’occasion de leur montrer le bon exemple en leur inculquant l’importance d’une alimentation de bonne qualité dès le plus jeune âge.

#9 Passer du bon temps

Dernière raison, et pas des moindres : il faut dire qu’avoir des poules dans son jardin est fun ! Certaines variétés de poules peuvent être vraiment surprenantes. Ainsi, saviez-vous que la Marans produit des œufs de couleur chocolat tandis que l’Araucana pond des œufs couleur bleu clair ?

De plus, les poules sont des animaux très sociables, vous pourrez être surpris à quel point elles peuvent être attachantes. J’ai l’image en tête de mon amie Hafida dont les poules se prêtaient volontiers aux caresses et qui avaient un rituel de saluer leur hôte en accourant aux portes le matin.

Comment s’y mettre ?

Si tout cela vous a donné envie d’avoir un poulailler chez vous, sachez que pour s’y mettre, il faut… des poules ! Où en acheter ?

À la campagne, on peut se les procurer aux marchés aux volailles. En ville, il est préférable de se rendre dans les grandes jardineries ou les animaleries. Les sites de vente entre particuliers (type “Le Bon Coin”) ou encore les sites spécialisés dans le matériel agricole (à l’image de Agriaffaires.com) permettent également de dénicher des races spécifiques ou encore tout le matériel nécessaire pour abriter vos poules.

Sources :
(1)
“La filière œufs bio : chiffres-clés, dynamiques, typologie des élevages, 2017”, Fnab (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France).
(2)
Durée de vie d’une poule domestique vs. poule d’élevage intensif, “Quelle est la durée de vie d’une poule ?”, site Poules-Club.com, consulté le 06/11/2019.

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire