0
La santé par l'alimentation

Est-ce que Facebook modifie le fonctionnement de notre cerveau?2 minutes de lecture

20/05/2013

Aujourd’hui 800 millions d’utilisateurs utilisent Facebook. Un nombre impressionnant qui a sans aucun doute modifié notre mode de vie. Mais cela a-t-il modifié le fonctionnement de notre cerveau? Voici les résultats de l’étude!

L’influence de Facebook sur notre cerveau

Est-ce que Facebook modifie le fonctionnement de notre cerveau?Est-ce que Facebook modifie le fonctionnement de notre cerveau? Ne rigolez pas, mais des chercheurs anglais de l’Université de College London se sont vraiment posés la question! Dans le cadre d’une étude, ils ont ainsi soumis 125 utilisateurs actifs de Facebook, étudiants de l’Université de College London, à un test de résonances magnétiques du cerveau. Ils ont également recueillis leur nombre d’amis sur Facebook et le nombre d’amis dans la vie réelle.

Selon les résultats, un étudiant moyen aurait 300 amis sur Facebook et plus il aurait d’amis sur les réseaux sociaux, plus il en aurait en réalité – rien de surprenant. Le plus intéressant réside, en effet, dans le fait que les chercheurs ont réussi à établir un lien entre le nombre d’amis qu’on a sur Facebook et la quantité de matières grises de notre cerveau.

Plus on a d’amis sur Facebook, plus on a de matière grise?

Est-ce que Facebook modifie le fonctionnement de notre cerveau?Les experts ont, en effet, observé que les individus ayant un plus grand groupe d’amis sur les réseaux sociaux se caractérisent par un nombre plus important de matière grise, notamment dans le complexe amygdalien, partie du cerveau qui est responsable pour les émotions et la reconnaissance.

 “Nous avons trouvé des régions du cerveau intéressantes, qui semblent liées au nombre d’amis que nous avons – qu’ils soient réels ou virtuels. La question passionnante maintenant est de savoir si ces structures changent au fil du temps. Cela nous aidera à répondre à la question de savoir si Facebook, et Internet en général, modifient nos cerveaux“, explique Ryota Kanai,  un des auteurs de l’étude. A quand la suite ?

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer