Les soupes déshydratées sont-elles mauvaises pour la santé?

Ecrit par   |  1 Commentaire

Les soupes déshydratées, ou soupes « toutes prêtes », affluent sur les étagères de nos supermarchés. Pratiques, rapides et faciles à préparer, elles semblent avoir conquis les Français. Mais peut-on affirmer qu’il est possible, à partir d’une « poudre », de composer un repas sain, qui nous apporterait les apports en vitamines nécessaires à notre organisme, mais surtout, qui ne nuirait pas à notre santé ?

Vers une évolution des habitudes des Français

La soupe a toujours occupé une place importante dans l’alimentation des Français.

La soupe: vers une évolution des habitudes des FrançaisEn effet, un Français moyen consomme environ 580 g de soupes par semaine ! En effet, car la soupe est considérée comme un des meilleurs moyens pour manger sainement, elle permet effectivement d’atteindre facilement les « 5 légumes par jour » recommandés par les diététiciens.

Mais l’évolution de nos modes de vie, notre sédentarité, a fait que nous avons de moins en moins de temps pour cuisiner et les  soupes « toutes prêtes » semblent attirer de plus en plus de monde grâce à leur praticité. En 2012, la consommation mondiale de soupes «en poudre » s’élevait à 101,4 milliards d’unités!

La face cachée des soupes deshydratées

La face cachée des soupes déshydratéesLa première chose à savoir sur les soupes déshydratées, c’est qu’une soupe de ce genre comprend plus de sels qu’un paquet de chips. Or, le sel est un exhausteur naturel de goût, c’est-à-dire une substance qui aiguise l’appétit et qui pousse à manger plus.  Une consommation excessive de sel est également sources de nombreux dangers pour le corps humain : il cause notamment : hypertension artérielle, stress, migraines, dysfonctionnements rénaux, osseux et articulaires etc.

Deuxième chose à savoir : les soupes et autres plats « instantanés » (c’est le cas également de l’alimentation des chaînes de fasts food connues) comprennent toutes sortes de conservateurs, émulsifiants, colorants qui ont un impact négatif important sur notre système digestif.

Une caméra installée dans le ventre d’une patiente pour observer le processus de digestion d’une soupe déshydratée

 Afin que notre article ne soit pas sans fondement, je vais vous parler d’une étude menée par l’organisation TEDxManhattan. Ceux-si ont eu l’idée d’insérer une caméra dans le ventre d’une femme afin d’observer le processus de digestion de deux repas : un repas composé de soupes déshydratées (à gauche) et un deuxième repas composé de soupe de nouilles « fait maison » (à droite).

Le résultat est surprenant ! Comme on peut le voir dans le film (voir ci-dessous), l’organisme de la femme a beaucoup de difficultés à digérer la soupe déshydratée : deux heures après le repas, les nouilles de la soupe déshydratée ont toujours la même forme (signe qu’ils « résistent » au suc gastrique), alors que les nouilles de la soupe maison se décomposent déjà – elles sont facilement digérées par l’estomac. Pourquoi donc ? Eh bien ce phénomène est causé par les nombreux conservateurs présents dans la soupe déshydratée qui, outre le fait qu’ils empêchent la nourriture de se dégrader, les empêchent également d’être digérés naturellement par notre organisme…

Les conseils de DocteurBonneBouffe

La soupe: vers une évolution des habitudes des FrançaisLes soupes déshydratées sont une solution « idéale » (du moins la plus rapide) pour calmer les petites faims. Et c’est cet avantage qui rends les soupes instantanées très attractives. Mais leur composition « chimique » rend leur consommation inquiétante. C’est pourquoi il est préférable de ne pas en consommer – ou du moins les éviter au maximum

Si vous décidez néanmoins d’acheter des soupes toutes « prêtes », préférez les soupes « en briques » aux soupes déshydratées.

Lors du choix de votre soupe, choisissez celle qui possède la liste d’ingrédients « ajoutés » la plus courte (évitez  amidons, émulsifiants, etc) et privilégiez les soupes qui contiennent la plus grande proportion de légumes !

Bon appétit!

DR BB.

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !

1 Comment

  1. my blog

    20/05/2013 at 6 06 59 05595

    Pretty section of content. I just stumbled upon your blog and in accession capital to assert that I get actually enjoyed account your blog posts. Any way I will be subscribing to your augment and even I achievement you access consistently fast.

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *