Manger en pleine conscience : définition et bienfaits

Ecrit par   |  0 Commentaire

Dans un monde qui va toujours plus vite, les repas peuvent souvent s’apparenter à une course contre la montre. Ce temps si précieux l’est pourtant tout autant pour notre tube digestif que notre cerveau, qui n’aiment pas être pressés. Ainsi, manger en pleine conscience devient un véritable exercice à mettre en place pour se (re)connecter à ses sensations et bénéficier de tous ses bienfaits. Mais qu’est-ce que la pleine conscience ? Pourquoi devrions-nous manger en pleine conscience ? DocteurBonneBouffe.com a demandé à l’experte Diététicienne-Nutritionniste Anaïs L’Aumonier.

Que signifie manger en pleine conscience ?

L‘alimentation par la pleine conscience est une pratique basée sur le principe bouddhiste de la méditation de pleine conscience.

Elle consiste à être attentif à la façon dont vous mangez et à ce que vous mangez, en appréciant et savourant chaque bouchée et instant. Cela peut se résumer à manger en faisant des choix alimentaires conscients, de manière à éviter les automatismes et ainsi ne plus être esclave de ses habitudes alimentaires.

L’alimentation par la pleine conscience apporte plusieurs bienfaits :

5 raisons de pratiquer l’alimentation consciente

#1 L’alimentation consciente pour limiter son état de stress

Manger en pleine conscience, c’est nous accorder du temps pour ralentir, et donc prendre le temps de manger son repas. Déguster les aliments, plutôt que les avaler sans même y prêter attention permet de s’accorder un moment de bien-être, de repos mental ce qui permet de limiter notre état de stress et donc tous les mauvais effets que celui-ci engendre (nervosité, angoisses, problèmes de digestion…).

#2 Retrouver ses sensations de faim et de satiété

Lorsque nous mangeons sans y prêter attention, notre seuil de satiété est retardé. Autrement dit : on mange trop, car on ne ressent plus qu’on n’a plus faim et, par conséquent, on ne sait plus s’arrêter au bon moment. 

Manger en pleine conscience, c’est un moyen simple et efficace de retrouver sa satiété. Ainsi, lorsque nous ralentissons notre rythme alimentaire, nous reprenons conscience de ce que nous faisons et de ce que nous mangeons. On retrouve alors nos sens primaires en étant davantage réactifs aux sensations de faim et de satiété.

#3 Gérer les quantités qu’on mange

En permettant d’être plus réceptif aux sensations de satiété, l’alimentation par la pleine conscience permet de réapprendre à s’alimenter correctement, à s’arrêter au bon moment. Cela permet de pouvoir adapter nos ingestas (c’est-à-dire les quantités que nous mangeons au cours d’une journée) à nos besoins réels. On mange quand on a FAIM et non plus par HABITUDE ou lorsqu’on en a ENVIE.

#4 Retrouver le plaisir de manger

Manger en pleine conscience nous permet de prendre le temps de mastiquer davantage ce que nous mangeons. Or, saviez-vous que la mastication permet de révéler toutes les saveurs d’un aliment, d’un plat ?

Lorsqu’on mange trop vite, nous n’avons plus le temps de mastiquer correctement, et donc de ressentir toutes les saveurs incroyables qu’on pourrait expérimenter lors d’un repas. Manger en pleine conscience permet donc de remettre nos sens en alerte. Nous avons alors le temps de sentir le goût des aliments, leurs textures, leurs saveurs et de trouver, de cette manière, le plaisir de manger

#5 Avoir une meilleure digestion 

Manger en pleine conscience permet également à notre système digestif de pouvoir mieux fonctionner grâce à une meilleure mastication

Un bol alimentaire bien mastiqué est plus facile à digérer. Rappelons que la digestion commence dans la bouche. Ainsi, plus nous mastiquerons dans la bouche, plus la digestion sera facilitée dans l’estomac et les risques d’indigestion ou de lourdeurs d’estomac seront limités.

#5 Manger en pleine conscience pour perdre du poids ?

L’alimentation par la pleine consciente a indéniablement un effet positif sur la gestion de notre poids puisque :

  • Etre à l’écoute de sa faim et de sa satiété permet de mieux gérer les quantités consommées lors des repas. Les études le confirment : les mangeurs « rapides » avalent plus de calories que les mangeurs « lents » ;
  • Limiter le stress permet d’éviter les prises alimentaires compulsives ;
  • Une meilleure mastication générée par la pleine conscience diminue le seuil de satiété. Ainsi, plus on va prendre le soin de mastiquer et moins on aura besoin de manger pour être rassasié.

Chez certaines personnes, manger en pleine conscience permet même une perte de poids, grâce aux sensations de satiété et de faim retrouvées et à un meilleur contrôle des prises alimentaires.

Le conseil de DocteurBonneBouffe.com

Certes, on n’a pas toujours le temps de faire un vrai repas en pleine conscience, mais on peut chaque jour essayer de faire au mieux pour se (re)connecter à ses sensations. De quelle manière ? Tout simplement en s’obligeant à prendre au moins 15 minutes de pause pour le repas et en insistant sur la phase de mastication pour manger plus lentement. Cela permettra à long terme de rééduquer ses sensations de faim et de satiété et donc de parvenir à manger suffisamment par rapport à ses besoins réels.

Pour plus d’informations sur le sujet, je vous invite à lire l’excellent ouvrage du Dr Jan Chozen Bays : « Réapprendre à manger, l’alimentation en pleine conscience » (éditions Les Arènes) :

 

Et pour passer à la pratique, découvrez la suite de notre article : « 5 conseils pour apprendre à manger en pleine conscience » !

Commentaires

commentaires

Diététicienne diplômée & Experte DocteurBonneBouffe.com. Spécialisée en vieillissement depuis maintenant 6 ans, elle exerce au domicile de ses patients en Vendée. Passionnée par l'alimentation et la prévention depuis toujours, son objectif est de faire rimer plaisir et équilibre. Elle vous donnera toutes les clés pour maintenir ou retrouver le plaisir dans votre assiette !