0
Apprendre à mieux manger

Pourquoi mangeons-nous excessivement trop?

Alimentation: Nous mangeons trop et mal
Temps de lecture : 2 min.

L’obésité semble être l’un des problèmes majeurs des sociétés modernes, car elle favorise le diabète ainsi que de nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires ou encore le cancer. Ces différents problèmes de santé peuvent résulter d’une consommation excessive de “malbouffe”. Les nouvelles générations ont, en effet, tendance à manger de plus en plus et donc à grossir. Mais pourquoi avons-nous de plus en plus tendance à manger en excès? DocteurBonneBouffe vous donne la réponse:

Pourquoi mangeons-nous excessivement trop?

Une personne sur deux mange plus que ces besoins

Selon une étude menée par Weightwatchers, 43% des personnes interrogées mangeraient plus que leurs besoins quotidiens. En effet, avec une moyenne annuelle de 1270 kg de nourriture, une personne mange en moyenne 400 kg de trop que les quantités recommandées par les diététiciens !

Une chercheuse américaine, nommé Dr Deborah Clegg, s’est intéressée à la problématique de la malbouffe et notamment à cette tendance de la sur-consommation. Elle a mené son enquête et à travers ses études (dont les résultats sont publiés dans la revue “The Journal of Clinical Investigation”), elle a découvert que les graisses de certains aliments agiraient sur le cerveau et nous pousseraient à trop manger.

repas de noel typique italie sept poissons

Les graisses saturées responsables de nos excès

En effet, certaines graisses appelées communément “graisses saturées” agiraient comme une drogue sur notre cerveau et inhiberaient les signaux de régulation de la faim, nous poussant à manger sans limites. Alors que normalement, notre corps est censé pouvoir réagir quand nous avons trop mangé, ce n’est pas le cas lorsque nous consommons certaines de ces graisses.

La graisse ayant la plus grande incidence est l’acide palmitique, un acide gras saturé se trouvant notamment dans l’huile de palme, le beurre, la margarine, la viande bovine, le lait ou encore le fromage. L’acide palmitique réduit la capacité de la leptine à activer le mécanisme de régulation de l’appétit. Dans ce cas, notre cerveau ne nous indique plus d’arrêter de manger et donc, nous mangeons trop!

Selon l’auteur de l’étude, cet effet négatif peut durer même quelques jours, sabotant ainsi nos efforts pour revenir à une alimentation saine par la suite… C’est pour cette raison notamment que les personnes mangeant au Macdonald par exemple, le dimanche, ont du mal à revenir à une alimentation plus saine le lendemain, voyant leur appétit augmenter après la consommation de McDo, riches en calories et en graisses saturées…

Les graisses saturées responsables de nos excès : burger riches en graisses saturées

Le conseil de DocteurBonneBouffe.com

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour ne pas vous faire avoir! Évitez les graisses saturées et, surtout, soyez à l’écoute de son corps pour ne pas manger trop et éviter les kilos en trop!

Bon appétit,

Dr. BB

Source: RégimeMincir.com
Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer