0
La battle du jour

Etiquettes alimentaires : décrypter les différentes sortes de vanille

vanille différentes sortes

La vanille est certainement l’un des ingrédients aromatiques les plus utilisés en cuisine. On la trouve en supermarché sous différentes formes : en gousse, en poudre, sous forme d’extraits naturels, d’arômes naturels ou encore de sirop… Mais toutes ces formes ne se valent pas au niveau nutritionnel. Alors quelles sont les différences ? Quelle forme de vanille privilégier ? Découvrez mes astuces de diététicienne pour apprendre à bien choisir vos produits à base de vanille !

Etiquettes alimentaires : connaître les différentes sortes de vanille pour mieux choisir

Tout d’abord, la vanille c’est quoi ?

La vanille est en réalité un fruit : la gousse de vanille est le fruit dune liane tropicale que l’on cueille soigneusement à la main. Après récolte, on la chauffe et on l’a fait sécher afin que les arômes se développent et afin qu’elle acquière sa couleur brune si singulière.

Comment pousses les gousses de vanille ?
Savez-vous comment pousse la vanille ? (Crédits photo : keralaspicesonline.com)

En cuisine, la vanille permet d’apporter aux préparations un arôme sucré doux et puissant. Elle permet ainsi de parfumer de très nombreux desserts, mais aussi de nous faire profiter de ses nombreux bienfaits ! (Je vous en parlerai prochainement sur le blog !).

Si les gousses sont la forme de vanille la plus répandue, on peut également la trouver sous de nombreuses autres formes. Voyons lesquelles, ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients :

Les différentes formes de vanille

#1 Les gousses de vanille

La gousse de vanille est bien la forme de vanille la plus naturelle, à savoir la moins manipulée et transformée. Elle est également avantageuse car on peut la réutiliser : on peut ainsi utiliser les grains dans les préparations culinaires (gâteaux, sauces, etc) et garder la gousse pour infuser d’autres préparations (laits, huiles, etc).  Malheureusement, avec la pénurie de vanille, c’est aussi celle la plus chère. Les industriels utilisent rarement cette forme de vanille.

Mon conseil : Il n’y a pas de doute que c’est de loin la forme que je vous recommande de privilégier que ce soit en cuisine si votre budget vous y autorise mais aussi lorsque vous choisissez un produit industriel à base de vanille (exemple : yaourts industriels à la vanille).

#2 Les grains de vanille en poudre

Il s’agit de grains de vanille obtenus à partir de gousses entières broyées. A ne pas confondre avec le sucre vanillé (qui correspond à du sucre mélangé à la vanille).

Les avantages : La poudre de vanille est simple d’utilisation, puisqu’elle ne nécessite aucun travail de préparation (pas besoin de fendre les gousses ni d’en extraire les grains).

Les inconvénients : Elle n’a cependant pas exactement le même rendu gustatif que la gousse de vanille. Elle apporte, en effet, un peu moins de saveurs. Cette perte aromatique est accentuée si la vanille est broyée depuis trop longtemps.

Mon conseil : Si votre budget ne vous autorise pas d’acheter des gousses de vanille entières, optez pour la poudre de vanille. Choisissez-la bio, autant que possible, et veillez à ne pas la stocker trop longtemps au risque de perdre ses arômes.

#3 Les extraits de vanille

L’extrait de vanille est la forme la plus communément utilisée de vanille, notamment par les industriels. Elle est obtenue par extraction et macération des gousses ce qui explique son puissant parfum.

Les inconvénients : L’extraction de la vanille nécessite des quantités plus ou moins importantes d’éthanol (autrement dit de l’alcool) et/ou de sucres ce qui modifie la composition nutritionnelle originelle de la vanille. Dommage au vue des bienfaits de celle-ci.

Mon conseil : Pour votre utilisation personnelle, sachez qu’il existe plusieurs degrés de concentrations en vanille. Si vous optez pour cette forme de vanille, veillez à choisir l’extrait de vanille le plus concentré, c’est alors qu’il contient le plus de vanille. Au supermarché, les produits industriels contenant de l’extrait naturel de vanille ont des qualités variables qui ne sont malheureusement pas précisées sur l’étiquetage, cependant ils restent plus intéressants que les arômes de vanille (qui peuvent être naturels ou synthétiques).

#4 Les arômes de vanille

A ne pas confondre avec l’extrait naturel, dont je vous parlais dans le paragraphe précédent. On l’appelle aussi vanilline. On en distingue deux types :

  • L’arôme naturel : fabriqué à partir d’extrait de vanille. On l’identifie sur l’étiquetage alimentation grâce à la notion “arôme naturel de vanille”.
  • L’arôme non naturel : fabriqué à partir de vanille synthétique. Cette dernière est produite à partir de molécules de synthèse. On l’identifie sur les étiquettes alimentaires sous la mention “arôme vanille” (le terme “naturel” n’est alors pas mentionné) et/ou “arôme artificiel de vanille” (mention qui offre davantage de transparence). 

Avantages : Son parfum est très puissant et son coût peu cher, ce qui explique son utilisation massive. 

Inconvénients : Cette forme est, pour moi, la moins naturelle, surtout quand s’il s’agit d’arômes synthétiques. Pourtant, selon les études, plus de 95% de la vanille utilisée par les industriels dans les produits alimentaires provient en réalité d’arômes de synthèse. Un chiffre impressionnant. De plus, il est de plus en plus courant de constater que des industriels fraudent en commercialisant un arôme synthétique vanille sous l’appellation arôme naturel de vanille.

Mon conseil : Méfiez-vous quand vous achetez des produits (yaourts, gâteaux…) à la vanille. Observez l’étiquetage : si l’étiquetage indique que le produit est “parfumé à la vanille”, il est fort probable que le produit en question contienne des arômes – et non des gousses de vanille entières. A éviter donc : tournez-vous autant que possible vers les formes de vanilles plus brutes.

#5 Le sirop de vanille

Les avantages : Le sirop de vanille a comme atout d’être peu cher et donc extrêmement accessible pour tous les budgets… 

Les inconvénients : il est fabriqué à partir de beaucoup de sucres, d’eau et très peu de vanille.

Verdict : Un produit transformé, peu intéressant sur le plan nutritionnel et très éloigné de la vanille naturelle. Mon conseil : A limiter car il augmente les teneurs en sucres du produit.

#6 La vanille épuisée

La vanille épuisée (indiquée “gousses de vanille épuisée”) est souvent utilisée par les industriels. Peu chère et visuellement proche des grains de vanille. Elle est une solution peu onéreuse et anti-gaspi pour utiliser les gousses de vanille jusqu’à leur maximum !

Elle n’est néanmoins pas à confondre avec la vanille en poudre ou les gousses de vanille entières. En effet, la vanille épuisée est une vanille dont on a extrait la majeure partie des principes aromatiques, qu’on a ensuite broyé et réutilisé une seconde fois.

Inconvénients : Ses saveurs sont néanmoins très faibles… c’est aussi pourquoi certains industriels y ajoutent aussi des arômes. Exemple dans le yaourt à la vanille de chez Les 2 Vaches.

#7 Le sucre vanillé

Il s’agit avant tout de sucre que l’on a parfumé avec de la vanille en poudre. Son avantage principal est qu’il offre un très bon rapport qualité/prix.

Inconvénients : il s’agit avant tout de… sucre, ce qui en fait un produit contenant peu d’intérêts nutritionnels.

Mon conseil : évitez les produits industriels à base de sucre vanillé et préférez-ceux contenant des vraies gousses de vanille. Idem pour votre utilisation personnelle !

Quelle vanille choisir ?
Crédits photo : czasnaterapie.pl

Le petit mot de la diététicienne

Dans la mesure où l’on ne connaît pas les effets indésirables de la vanille synthétique ou modifiée et que nous sommes au quotidien déjà très exposés aux sucres ajoutés, je conseille de vous tourner vers les formes les plus brutes et les moins transformées de vanille. Ainsi, préférez autant que possible les gousses ou, pour les petits budgets, les grains de vanille en poudre (moins chers mais non transformés). Ces deux sont, selon moi, incontestablement les plus naturelles et donc les plus intéressantes sur le plan nutritionnel.

Évitez autant que possible le sucre vanillé ou encore le sirop de vanille, dont la composition diffère et enrichit les produits en sucres ajoutés.

Quant aux arômes, vérifiez s’il s’agit d’arômes naturels ou synthétiques (si la marque ne le précise pas, considez qu’il s’agit d’arômes artificiels….).

Sources :
(1)
La vanille, Wikipédia, consulté le 31/05/2019.
(2)
Teneurs en vanilline des divers formes commercialisées de vanille, Le monde de la Vanille, consulté le 31/05/2019

L’article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter DocteurBonneBouffe.com !

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer