0
La santé par l'alimentation

La ronron thérapie : Le chat, un antidépresseur naturel ?3 minutes de lecture

13/11/2013
Les bienfaits des chats et de la ronron therapie

Découverte par des chercheurs américains dans les années 50, la « ronron thérapie » fait sourire. Il s’agit pourtant de quelque chose de très sérieux ! Selon des études récentes, les gens vivant avec un chat ont une meilleure santé psychologique que les autres. Mais comment l’expliquer ?

Tout savoir sur le ronronnement du chat

Le chat ronronne de plaisir lorsqu’il est heureux pour exprimer son bien être. Beaucoup de gens l’ignorent, mais le chat ronronne également en situation de stress intense ou de douleur. En effet, son ronronnement a un effet sur sa condition physique. Il lui permet d’apaiser ses douleurs et de mieux résister aux situations dangereuses. Il a été montré que pour la même fracture le chat se rétablit trois fois plus rapidement que n’importe quel autre animal et a cinq fois moins de séquelles !

Le chat vibre pour lui même, mais ronronne-t-il aussi volontairement pour nous ? Indirectement peut être, le chat détecte notre détresse grâce aux phéromones que nous émettons, et un humain serein est plus à même de s’occuper de lui. La ronron thérapie n’est pas vraiment un acte altruiste donc !

Le Café des Chats, le premier bar à chat parisien

Le chat: un anti-dépresseur naturel?

ronron-thérapie

La ronron thérapie est le fait de profiter du ronronnement du chat.

Le ronronnement apaise, un peu comme la musique lorsque nous sommes stressés ou anxieux. La cage thoracique du chat agit comme une caisse de résonance pour amplifier le son et les vibrations. Nous percevons le ronronnement par les tympans mais surtout par les corpuscules de Pacini, des capteurs de vibrations situés dans la peau. Le ronronnement du chat émet à des fréquences basses de 25 à 50 Hz. Ces basses fréquences sont utilisées en médecine sportive pour réparer les os brisés ou accélérer la cicatrisation. Elles sont également utilisées dans les musiques de films pour susciter des émotions. Ces fréquences agissent sur notre lobe frontal qui est la partie du cerveau qui gère les émotions et les souvenirs. En réponse, le cerveau sécrète de la sérotonine (l’hormone du bonheur) qui agit sur le sommeil et sur l’humeur.

Les bienfaits de la « ronron thérapie »

Le Café des Chats, le premier bar à chat parisien

Le ronronnement est un puissant antistress, il agit sur l’humeur et le moral comme un grand soutien psychologique.

Le pouvoir positif du chat n’est pas uniquement contenu dans son ronronnement. En effet, le chat est un animal câlin qui aime jouer et se faire cajoler. Il peut également combler le manque affectif. Le chat nous guérit aussi par les caresses et câlins que nous lui faisons! Sentir un bien être en nous débarrassant de nos émotions négatives. Ce n’est pas le seul effet du ronronnement. Il régule la tension artérielle diminuant ainsi le risque d’infarctus, soigne les insomnies et aide les défenses immunitaires. Il a même été découvert récemment qu’il permettait aussi de réduire le jet lag (fatigue due au décalage horaire). La ronron thérapie est même utilisée pour accélérer la cicatrisation osseuse.

Les bars à chats, un lieu où essayer la ronron thérapie

Le Café des Chats, le premier bar à chat parisien

Les bars à chats sont nés à Tokyo il y a une vingtaine d’années. Les japonais y viennent évacuer leur stress en buvant une boisson tout en profitant des effets bénéfiques de la ronron thérapie. Ces bars permettent de profiter des nos amis les chats sans en avoir les contraintes. Surtout que la loi autorise les propriétaires d’immeubles à interdire les animaux pour des raisons d’hygiène et de place.

Petite anecdote : deux clients se sont rencontrés en caressant le même chat et se sont mariés. Et oui, les animaux nous rapprochent !

Envie de faire un essai ? N’hésitez plus, un bar à chats (le Café des Chats) vient d’ouvrir à Paris ! Pour en savoir plus, c’est ici.

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

  • Complément alimentaire 23/05/2014 at 14 h 12 min

    Le ronronnement serait-il le secret des multiples vies d’un chat? D’ailleurs, pour en revenir au Japon et les chats, il existe là bas une petite île (Tashirojima) où plus de la moitié de ses habitants sont des chats!