La santé par l'alimentation

Le saumon norvégien: dangereux pour la santé

By  | 
Temps de lecture : 3 minutes

Santé: Le gouvernement norvégien vient d’admettre que le saumon norvégien pouvait se révéler dangereux pour la santé, en particulier pour les enfants, les adolescents et les femmes enceintes. Zoom sur cette annonce qui fait un scandale au sein de la communauté internationale.

Le poisson: un aliment sain?

Le poisson est sans aucun doute un des symboles du « bien-manger » : recommandé par les médecins et les nutritionnistes, le poisson est l’image d’un aliment sain et naturel. Riche en protéines, en vitamines et en minéraux, il contient des oméga-3, acides gras essentiels à notre santé, intéressants dans la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers, de la maladie d’Alzheimer, et aux effets positifs sur le développement psychomoteur.

Une étude publiée en 2006 dans la revue médicale Jama souligne ces bienfaits du poisson sur la santé : le fait de consommer du poisson une ou deux fois par semaine réduit la mortalité totale de 17 % et celle par maladies liées au coeur de 36 %.

Sa chair renferme pourtant bien des secrets, parmi les plus toxiques de l’industrie agroalimentaire : utilisation de farines animales, usage massif d’antibiotiques et de pesticides, pollution au mercure et aux PCB, défauts de traçabilité, substitutions d’espèces… Un monde secret révélé dernièrement à travers le reportage choc réalisé par Envoyé Spécial mettant en avant les secrets de l’élevage de poissons en Norvège mais aussi dans d’autres pays comme la France, la Suède, le Danemark ou encore le Vietnam.

saumon norvégien dangereux santé
Le poisson est un aliment riche en protéines, en vitamines et en minéraux. Il contient des oméga-3, acides gras essentiels à notre santé.

 

La consommation de saumon norvégien dans le monde

Fumé, en tartare ou dans des sushis, le saumon norvégien est partout… En 2012, la Norvège a fourni 60% de la production mondiale en saumon. Les Français en sont d’ailleurs les plus grands consommateurs en Europe, avec 110.000 tonnes de saumon norvégien importés par an ce qui représenterait 80% du saumon consommé en France  et selon les chiffres, nous en consommons 2,3 kg par personne et par an.

Pourtant, selon l’annonce du gouvernement norvégien, le saumon norvégien serait mauvais pour la santé, voir même dangereux pour certaines populations (en particulier les enfants et les femmes enceintes). Jean-Paul Besset, député européen EELV, Jean-Philippe Magnen, porte-parole national EELV et Tom Sverre Tomren, membre du conseil fédéral norvégien de Miljøpartiet De Grønne tirent la sonnette d’alarme.

saumon norvégien dangereux santé
Un Français consomme environ 2,3 kilos de saumon norvégien en moyenne par an. La France est le premier marché importateur de saumon nrovégien, devant la Russie.

 Le scandale du saumon norvégien

L’élevage intensif du saumon en Norvège serait réalisé dans des conditions déplorables: entassement des animaux, traitements aux antibiotiques, épandages nocifs pour l’environnement… ce qui aboutirait à produire un poisson porteur de substances nocives potentiellement transmissibles aux consommateurs. Selon Anne-Lise Bjorke Monsen, du laboratoire de biochimie clinique de Bergen, « les polluants retrouvés dans le saumon d’élevage ont une mauvaise influence sur le développement du cerveau, et sont associés à l’autisme, à l’hyperactivité et à la baisse de QI« .

De plus, d’après Anne-Lise Bjorke Monsen, « on sait aussi que [les polluants] peuvent avoir un effet négatif sur les défenses immunitaires, le système hormonal et le métabolisme. Ils se transmettent aussi par allaitement« . Les personnes les plus sensibles à ces polluants seraient donc les jeunes enfants, les adolescents et les femmes enceintes, pour qui la consommation de poisson d’élevage norvégien est désormais fortement déconseillée.

Des aveux tardifs

Pourtant, déjà depuis 2006, de nombreuses études et rapports mettant en avant les conditions scandaleuses d’élevage du poisson norvégien alertaient les autorités du problème. A titre d’example, la Russie avait déjà cessé en 2006 d’importer du saumon d’élevage norvégien, par mesure de précaution. Mais malgré les recommandations émises par des scientifiques et des médecins et les nombreuses alertes, la Norvège n’a admis la dangerosité de son saumon seulement aujourd’hui, soit 7 ans après les premiers rapports émis sur le sujet! Un  retard qui n’est pas surprenant étant donné l’importance de l’industrie du saumon dans l’économie norvégienne (29 milliards d’euros par an)…

Poissons: Quelles espèces privilégier? Lesquelles éviter?

Conseils de DocteurBonneBouffe.com

Selon le gouvernement norvégien, les femmes enceintes et les jeunes enfants ne devraient pas manger de saumon « plus de deux fois par semaine ». D’autres médecins appellent carrément à bannir complétement le saumon norvégien de notre alimentation (comme tout autre type de saumon d’élevage) au profit de poissons plus sains.

Heureusement, le saumon n’est pas l’unique poisson le plus riche en Oméga 3, donc par mesure de sécurité, vous pouvez opter pour d’autres types de poissons. (Lisez ici notre dernier article « Poissons: quelles espèces doit-on privilégier? lesquelles doit-on bannir complètement? »)

Fan de sushis? Lisez nos conseils pour consommer du poisson cru en toute sécurité.

 

Source: Maxisciences
Crédits photo: Free Digital Photos (rakratchada torsap) & NORGE

Commentaires

commentaires

Je suis Nathalie mais on me connaît surtout sous le pseudonyme de "Docteur" BonneBouffe ! Je suis Diététicienne-Nutritionniste & Créatrice du blog DocteurBonneBouffe.com qui a pour vocation de promouvoir les bases d'une alimentation saine, de manière simple et compréhensible de tous. Bonne découverte du site.

1 Comment

  1. Lina

    16/01/2014 at 19 07 46 01461

    Le dernier paragraphe sur le conseil est largement apprécié :)