Les 8 bienfaits de l’ail sur la santé

Ecrit par   |  5 Commentaires
L’ail est un condiment exceptionnel dont les origines remontent à l’Egypte Ancienne. Les cuisines du Sud lui confèrent même un vrai statut de légume. Pourtant, il continue de jouir d’une mauvaise réputation, notamment à cause de la mauvaise haleine qu’il nous procure. Mais alors, quels sont les bienfaits de l’ail ? DocteurBonneBouffe.com vous explique dans cet article pourquoi nous devrions l’ajouter un peu plus souvent à notre alimentation !

A la découverte de l’ail

L‘ail est un bulbe de la même famille botanique que l’oignon, l’échalote, la ciboulette ou encore le lys et la tulipe ! Cité pour la première fois dans un papyrus égyptien datant d’il y a plus de 3500 ans, l’ail est une denrée utilisée depuis des millénaires pour ses bienfaits médicinaux.

bienfaits de l'ail

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Sommai

Quelques anecdotes sur l’ail

Déjà au temps de l’Egypte Ancienne, les esclaves qui construisaient les pyramides recevaient de l’ail cru pour prévenir des maladies infectieuses qui étaient alors contractées lors de la construction des pyramides.

L’ail était également inclus dans l’alimentation des soldats romains, pour augmenter leurs défenses immunitaires et être plus performant sur les champs de bataille.

Les différentes sortes d’ail

Si l’ail blanc est le plus répandu, il existe également :

  •  l’ail rose, plus petit, plus typé et plus fort,
  • ou encore l’ail violet, plus rare dans nos assiettes.
ail violet condiments

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Sommai

Composition nutritionnelle de l’ail

Apports nutritionnels ail

Source : Table Ciqual & DocteurBonneBouffe.com

Combien de calories dans l’ail ?

L’ail apporte en moyenne 131 calories par 100 grammes. Il est composé à 7,9% de protéines, 4,7% de fibres, 0,47% de matières grasses (soit quasiment pas) et 21,5% de glucides, le reste de son poids étant représenté par l’eau (environ 65% d’eau).

Sachant qu’une gousse d’ail pèse approximativement 7 à 12 grammes, autant vous dire que les calories ingérées sont très faibles. Vous pouvez donc sans soucis l’utiliser pour agrémenter vos plats, même si vous faites attention à votre poids !

Un allié minceur

En effet, l’ail apporte du goût aux plats sans les alourdir en matière de calories. Idéal en cas de régime hypocalorique, il permet d’apporter son lot de saveurs et ainsi contrebalancer la diminution des matières grasses (cuisiner moins gras est souvent moins appétissant : et oui, le gras c’est le goût !).

Les 8 bienfaits de l’ail

#1 Un puissant antibactérien et antivirus

En raison de sa remarquable activité antibactérienne et antivirale, l’ail est utilisé depuis des siècles pour combattre bactéries et virus divers. En effet, son ingrédient actif principal, l’allicine, contient de puissantes propriétés antibactériennes, antifongiques et anti-virales connues pour tuer de nombreuses bactéries pathogènes.

(Rappelez-vous de ma petite histoire des esclaves égyptiens ou encore des soldats romains qui l’utilisaient pour booster leur immunité !).

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : L’ail est un excellent condiment à rajouter dans nos plats l’hiver ou pendant les périodes où l’on ressent une petite baisse d’immunité. En plus, il est tellement bon !

#2 Il limite le risque d’intoxications alimentaires

De par ses propriétés anti-bactéries, certaines études ont permis de mettre en évidence que la consommation d’ail aiderait à prévenir les intoxications alimentaires en détruisant les bactéries comme la bactérie E. Coli, le Staphylococcus aureus ou encore le Salmonella enteritidis.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Si rajouter de l’ail dans ses plats diminue le risque d’intoxication alimentaire, n’hésitez pas à le rajouter la prochaine fois que vous allez au restaurant :).

#3 Un puissant antioxydant

L’ail est une source importante d’antioxydants qui ont la particularité de détruire les radicaux libres (=des molécules qui détruisent nos cellules saines et sont à l’origine du vieillissement et de l’apparition d’un grand nombre de maladies).

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Consommer de l’ail est donc bénéfique pour limiter les risques d’apparition de certaines maladies.

#4 Il diminue l’inflammation

L’ail est également connu pour ses vertus anti-inflammatoires. Or, de nombreuses maladies impliquent une inflammation plus ou moins locale dans l’organisme (bien qu’on ne sache pas encore si l’inflammation en est l’origine ou la conséquence).

#5 Il réduit le mauvais cholestérol

Administré sur le long terme, l’ail permettrait d’améliorer les hyperlipidémies (=taux de lipides sanguins trop élevés). En effet, on constate que sa consommation entraîne une amélioration du cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) et une diminution du cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol).

#6 Il diminue les risques d’hypertension

L’ail est connu pour faire baisser la tension artérielle.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Pour cette raison, il est conseillé de ne pas utiliser l’ail à des doses thérapeutiques en cas d’hypotension.

#7 Il diminue le risque de maladies cardiovasculaires

L’ail possède de puissants bienfaits cardiovasculaires. Il diminue les risques d’hypertension, comme nous l’avons vu dans le point précédent, et il est également réputé pour diminuer la coagulation sanguine en réduisant la formation de caillots sanguins.

Si l’on ajoute ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, on comprend pourquoi l’ail est connu pour atténuer les risques d’athérosclérose (=dépôt de mauvaises graisses sur la paroi des vaisseaux sanguins) et d’infractus du myocarde. 

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Attention néanmoins à ne pas consommer d’ail à des doses thérapeutiques en même temps qu’un traitement anticoagulant  ni dans les jours qui précèdent et qui suivent une opération chirurgicale.

#8 Il aide contre la prévention de certains cancers

L’ail aurait un effet protecteur contre de nombreux cancers.

Selon des études, des patients atteints de cancer de la vessie, cancer de la prostate, cancer du sein, cancer du côlon et cancer de l’estomac ont montré une réduction de la tumeur après avoir été traité avec de l’ail. Cet effet serait dû à la présence de composés soufrés (tels que l’allicine, l’ajoène ou encore le trisulfure d’allyle) qui lui donnent d’ailleurs ce goût particulier.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Si la consommation d’ail peut supposer diminuer le risque de certains cancers, il ne peut en aucun cas remplacer un traitement anti-cancer.

Les bienfaits de l'ail

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Praisaeng

Sous quelle forme consommer l’ail ?

L’ail est une denrée riche de vertus, néanmoins pour profiter pleinement de ces bienfaits, privilégiez autant que possible l’ail cru et évitez l’ail séché en poudre (qui n’apporte aucun intérêt selon moi, à part son goût). En effet, c’est lorsqu’il est cru que l’ail conserve au mieux ses propriétés !

L’utilisation la plus simple et pratique de l’ail au quotidien est de l’ajouter en tant qu’assaisonnement à vos plats. Pour cela, râpez ou hachez les gousses d’ail frais et ajoutez-les à vos préparations (salades, vinaigrettes, soupes, sauces… : les possibilités sont nombreuses).

La quantité d’ail dépendra de l’intensité du goût que vous souhaitez apporter à votre recette. Une gousse d’ail par personne est l’idéal pour un goût subtile et léger, mais vous pouvez augmenter les quantités si vous souhaitez un goût plus prononcé. Dans tous les cas, n’oubliez pas que le plus important c’est que le goût vous plaise !

Pour des doses plus thérapeutiques, vous pouvez vous tourner vers les gélules, les comprimés, les capsules ou encore les extraits d’ail. Attention néanmoins à ne pas en prendre en cas de grossesse, d’anémie, de porphyrie ou encore de traitement anti-coagulant.

A votre santé !

Nathalie, alias « Docteur » BonneBouffe

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !

5 Commentaires

  1. HARERIMANA

    29/05/2017 at 8 08 29 05295

    Vraiment je suis content de connaître que l’ail possède ces différentes qualités thérapeutiques.
    Que Dieu bénisse votre courage et vos intentions pleines d’amours irréprochable .

  2. Mame fofana

    12/10/2017 at 9 09 23 102310

    J’apprécie beaucoup votre site. Merci pour ces articles enrichissants !

    • Nathalie Majcher

      16/10/2017 at 21 09 29 102910

      De rien Mame Fofana !
      Au plaisir de vous revoir sur le site,
      Nathalie

  3. Coulibaly

    13/10/2017 at 14 02 22 102210

    Bonjour docteur :), j’aimerai savoir comment consommer l’ail cru
    Merci

    • Nathalie Majcher

      16/10/2017 at 21 09 29 102910

      Bonjour à toi cher lecteur,

      Pour consommer de l’ail cru, il suffit de le râper et de l’ajouter à vos préparations : par exemple, dans vos vinaigrettes ou salades :).

      Bon appétit !

      « Docteur » BonneBouffe

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *