0
La santé par l'alimentation

Les 6 bienfaits du jeûne thérapeutique4 minutes de lecture

20/06/2016
jeune therapeutique

Vous aussi, on vous a souvent rabâché qu’il fallait prendre 3 (voire 4) repas par jour ? Eh bien, figurez-vous que le contraire a été prouvé ! Des études ont montré que jeûner de temps en temps serait bénéfique contre certaines maladies et aiderait même à maigrir ! Enquête sur le jeûne thérapeutique et ses bienfaits

Le jeûne thérapeutique : bénéfique pour la santé ?

Qu’est-ce que le jeûne ?

Le jeûne consiste en l’abstention volontaire de nourriture (solide et liquide) pendant une période donnée (c’est-à-dire « intermittent ») à l’exception de l’eau, dont le but est de détoxifier l’organisme afin de se maintenir en bonne santé.

Le jeûne serait l’une des plus anciennes méthodes d’auto-guérison. Cette méthode est même utilisée dans la nature par les animaux quand ils sont malades ou blessés bien qu’elle soit principalement associée à des pratiques religieuses, comme le Ramadan pour les musulmans ou le Carême pour les catholiques car il permettrait d’assainir l’esprit et de se reconcentrer sur l’essentiel.

DocteurBonneBouffe.com souhaite ici vous parler du jeûne thérapeutique, celui qui permet d’éliminer et de drainer:

Les 6 bienfaits du jeûne thérapeutique 

#1 Bénéfique contre les maladies cardiovasculaires

Une étude réalisée par les chercheurs de l’Intermountain Medical Center (Utah, USA) sur 200 personnes a montré que le fait de jeûner pendant 24h provoque une augmentation dans le sang de l’hormone de croissance GH (hormone « brûle-graisse ») de 2.000 % chez l’homme et 1.300% chez la femme. En conséquence, le taux de triglycérides chez ces sujets est réduit, qui est un facteur de risque cardiovasculaire.

#2 Bénéfique contre l’hypertension

De la même manière que dans le point précédent, le taux de triglycérides et le cholestérol étant réduit lors du jeûne, la tension se normalise, permettant ainsi de réduire les problèmes d’hypertension artérielle.

#3 Bon pour prévenir le diabète

La même étude a montré que le fait de jeûner permettrait d’utiliser la graisse en « combustible » au lieu du glucose (qui est la première source d’énergie utilisée par notre corps et apportée par l’alimentation).

De ce fait, on réduit les cellules graisseuses et on n’a moins de risque d’être résistant à l’insuline (hormone de stockage des graisses qui augmente avec l’apport de sucres dans le sang), qui est la première cause de diabète de type 2.

#4 Aide à maigrir

Des études réalisées en 1992 et en 2013 sur des groupes de personnes adultes pendant 12 semaines dont une partie prenait un petit-déjeuner et l’autre non (et donc jeûnaient le matin) a démontré que les sujets ne prenant pas de petit-déjeuner perdaient plus de poids que les autres. Conclusion : d’une part, le fait de ne pas manger le matin ne fait pas grossir mais en plus, il serait une stratégie pour perdre du poids.

#5 Permet de combattre la dépression

Des études menées aux Etats-unis et en Allemagne ont montré que les malades qui pratiquent le jeûne retrouvent un esprit positif à court terme, grâce aux changements hormonaux correspondants : hausse du cortisol le matin, de la dopamine dans la journée et de la sérotonine le soir, baisse de l’insuline et des hormones thyroïdiennes.

Cette pratique est d’ailleurs très répandue en Allemagne et en Suisse, et les cures thérapeutiques sont même remboursées par la Sécu ! Pour en savoir plus, l’un des centres les plus réputés est : la Clinique Buchinger, en Allemagne.

#6 Augmente l’efficacité de la chimiothérapie

Une étude menée par le Docteur américain Valter Longo publiée dans la revue Science Translational Medicine montre que de courtes périodes de jeûnes limitent la propagation de certains cancers chez la souris. Ainsi, associé à une chimiothérapie, il augmenterait l’efficacité du traitement. Reste à prouver qu’il en est de même chez l’Homme…

Le jeûne thérapeutique : encore de belles découvertes à venir…

De par ses nombreux bienfaits, le jeûne thérapeutique intéresse de plus en plus les scientifiques. Cependant, il reste encore tabou au sein de la communauté scientifique et les études se font rares.

Nous pouvons espérer que le jeûne pourrait à l’avenir être utilisé en tant que soin ou, du moins, pour limiter la consommation inutile de certains médicaments, et ainsi laisser place à la capacité naturelle de guérison de notre organisme…

Le problème réside-t-il dans le fait qu’il n’y ait malheureusement peu ou pas de financement (puisqu’il n’y a, a priori, pas d’intérêt économique dans le jeûne)…. ? Et vous qu’en pensez-vous ?

 

Ce site présente un caractère purement informatif. Les informations ici présentes ne doivent en aucun cas être considérées comme des conseils médicaux. En cas de doute ou problèmes majeurs, veuillez contacter votre médecin.

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer