Santé : 5 bonnes raisons de manger thaïlandais !

Ecrit par   |  0 Commentaire

Et si vous décidiez de manger thaïlandais pour changer ? Ce serait l’occasion de découvrir, ou redécouvrir, les vertus d’une cuisine millénaire… Quels sont les bienfaits de la cuisine thaïlandaise ? Notre diététicienne Alexandra Murcier a profité de son voyage en Thaïlande pour partir à la découverte des habitudes culinaires de ce pays et ainsi vous dévoiler les 5 secrets santé de cette gastronomie aussi gourmande que bonne pour la santé. A vos baguettes, prêts ?! Partezzz !

Les 5 bienfaits de la nourriture Thaïlandaise

1) La cuisine thaïlandaise est riche en fruits et légumes

La cuisine thaïlandaise met à l’honneur les fruits et les légumesEn effet, les plats composés, les salades et les soupes allient légumes et fruits exotiques, nous aidant à faire le plein de vitamines, d’antioxydants et de fibres.

2) Elle met à l’honneur les épices

La cuisine thaïlandaise emploie beaucoup d’épices et de condiments qui sont excellents pour la santé. Voici quelques exemples des épices et condiments les plus incontournables dans la cuisine thaï :

  • Tout d’abord le galanga, une épice réputée pour son goût prononcé (plus prononcée encore que le gingembre ;
  • On retrouve également tout un tas d’herbes aromatiques dans les plats Thaï :
    • la coriandre, qui a l’avantage d’être riche en antioxydants et en vitamine K et, tout comme le gingembre, elle facilite la digestion.
    • le basilic thaï (plus prononcé que le nôtre en terme de goût) ;
    • la citronnelle, aux vertus digestives, un excellent détoxifiant, et apaisante.
    • La ciboule, etc.
  • Les piments constituent l’essentiel de la pâte de curry, très présente dans la cuisine Thaïlandaise. Ils sont très riches en antioxydants (capsaïcine aux propriétés anti-cancer et alphatocophérol, qui est une forme de vitamine E aux propriétés anti-vieillissement). Le piment est aussi source de vitamine C.

3) Elle est parfaitement bien équilibrée

Un repas typiquement thaïlandais a l’avantage d’être équilibré. En effet, la plupart des plats sont composés d’une source de féculents (riz ou nouilles), de légumes et d’une source de protéines. De nombreux fruits exotiques permettent de terminer le repas avec une saveur sucrée et vitaminée : fruit du dragon, mangue, ananas, carambole…

4) Elle est légère et rassasiante

Les soupes et bouillons sont très courants en Asie et ont l’avantage d’être rassasiants en apportant peu de calories. Ils contribuent à une bonne hydratation, en apportant vitamines et minéraux. Si vous surveillez votre poids, n’hésitez pas, une soupe Thaïlandaise fera un excellent dîner !

5) Elle nous fait découvrir des fruits exotiques sources de nombreux bienfaits

La cuisine thaï emploie beaucoup de fruits exotiques qui sont connus pour renfermer tout un tas de trésors. Exemples :

  • La mangue est riche en fibres, en antioxydants et en caroténoïdes qui protègent la peau des rayons solaires :
  • Le fruit du dragon (le pitaya de son vrai nom), en plus d’être joli et original, est une excellente source de vitamine A, indispensable à la vision. Il contient aussi de la vitamine C, des antioxydants et ses graines comestibles contiennent des acides gras mono-insaturés ainsi que des oméga 3.
  • Enfin, la carambole est énergétique grâce à sa haute teneur en vitamine C, elle apporte également de la vitamine B5 et du magnésium.

Alors, qu’attendez-vous pour manger Thaï ?

Commentaires

commentaires

Diététicienne-nutritionniste de 28 ans, Alexandra Murcier exerce en libéral à Paris 15ème. Passionnée de sport, elle axe sa prise en charge sur la micronutrition et la psychologie du patient, afin que la prise en charge soit la plus globale possible. Elle vous donnera plein d'astuces pour vous permettre de rester en bonne santé grâce à une alimentation saine et équilibrée