10 façons de faire le plein de dopamine naturellement

Ecrit par   |  0 Commentaire

La dopamine est un neurotransmetteur indispensable de par ses différents rôles dans le fonctionnement de l’organisme et notamment du cerveau. Mais comment s’assurer d’avoir un niveau de dopamine suffisant ? Comment augmenter ses niveaux de dopamine pour être bien dans son corps et dans sa tête ? DocteurBonneBouffe.com vous donne 10 façons d’augmenter naturellement sa dopamine.

Comment faire le plein de dopamine naturellement ?

10 astuces pour augmenter naturellement la dopamine

#1 Faites du sport

Première chose à faire pour augmenter ses niveaux de dopamine : faire du sport !

En effet, l’activité physique est la meilleure méthode naturelle pour booster la synthèse de dopamine : une grande quantité de dopamine est libérée et la sensation de plaisir est alors au rendez-vous ! Voilà pourquoi, nous ressentons une sensation de bien-être après une activité physique.

#2 Faites le plein de tyrosine

La dopamine est produite à partir de deux acides aminés, la phénylalanine et la tyrosine. Pour permettre une bonne synthèse de la dopamine, il est indispensable d’avoir une alimentation suffisamment riche en tyrosine.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Assurez-vous de consommer des aliments riches en tyrosine, tels que les amandes, graines de tournesol, tofu, avocat, banane, graines de sésame, soja, chocolat noir, etc.

#2 Veillez à vos apports en phénylalanine

Dans certains cas, la sécrétion de dopamine est freinée par une carence en phénylalanine. Assurez-vous de couvrir vos besoins en phénylalanine pour que votre corps puisse synthétiser suffisamment de dopamine.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Consommez des aliments riches en phénylalaninecéréales, noix, légumes secs, produits laitiers, viandes, soja ou encore poissons…

#4 Prêtez attention à vos apports en oméga 3

Des chercheurs de la Harvard Medical School ont établi un lien entre apports en oméga-3 et et niveaux de dopamine. Ainsi, des déficiences en oméga-3 entraîneraient une diminution des niveaux de dopamine – d’où l’importance d’opter plus souvent pour des aliments riches en oméga-3.

#5 Faites le plein d’antioxydants

On pensera également à faire le plein d’antioxydants. En effet, car la dopamine est une hormone s’oxydant facilementafin de la protéger, il est essentiel donc de consommer des antioxydants.

#6 Optez pour le curcuma

6ème conseil : optez pour les épices, et notamment pour le curcuma ! La curcumine, composé présent dans le curcuma, aurait la capacité de moduler les neurotransmetteurs tels que la dopamine, en empêchant leur dégradation précoce.

#7 Buvez du thé vert

Le thé vert contiendrait de l’épigallocatéchine gallate (ou EGCG), une molécule qui aurait la capacité de favoriser la transmission de dopamine dans le cerveau. Résultat : le passage de la dopamine est facilité, ce qui permet l’amélioration de son action.

#8 Dormez !

Avoir un bon sommeil est essentiel pour entretenir ses niveaux de dopamine. Une bonne nuit est importante pour être en pleine forme et régénérer un stock suffisant pour le lendemain.

#9 Prenez du temps pour vous

Enfin, dernier conseil : prenez du temps pour vous et libérez-vous du stress ! Le stress a pour but d’inhiber la sécrétion de dopamine tandis que les activités suscitant du bien-être ont l’effet contraire.

L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : Méditez ! Il a été prouvé que la méditation avait un impact sur la capacité d’apprentissage, la créativité, la concentration. Elle favorise également les sentiments de relaxation profonde qui favorise une hausse des concentrations de dopamine dans le cerveau.

#10 Et les compléments alimentaires alors ?

De nombreux compléments alimentaires existent pour pallier à une carence en dopamine. Il est recommandé d’y recourir seulement après l’échec de la mise en place des changements alimentaires énoncés dans les points précédents. Il faut savoir qu’il en existe plusieurs types :

#1 Les compléments alimentaires à base de précurseurs de la dopamine 

Les compléments alimentaires à base de tyrosine ou de phénylalanine sont utiles lorsque le déficit dopaminergique est lié à une carence en tyrosine ou phénylalanine. En effet, nous avons vu que ces deux acides aminés sont indispensables à la production de dopamine et leur carence peut empêcher la synthèse de dopamine.

Ces compléments contiennent souvent de la vitamine B6, qui permet de favoriser l’assimilation de la tyrosine et de la phénylalanine, et qui intervient également dans la synthèse de la dopamine.

#2 Les compléments alimentaires à base de plantes

Certaines plantes ont la propriété d’augmenter les niveaux de dopamine par différents procédés. C’est le cas de :

  • Mucuna pruriens, une plante très utilisée en ayurvéda qui contiendrait une quantité significative de L-Dopa, un précurseur de la dopamine ;
  • Rhodiola Rosea, communément appelée rhodiole, qui évite la dégradation de la dopamine ;
  • ou encore Avena sativa, une plante à la composition proche de la dopamine qui agit donc de la même manière.

Le conseil de DocteurBonneBouffe.com : N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin traitant qui saura vous conseiller sur la nécessité de recourir à un complément alimentaire et, éventuellement, sur le choix de ce dernier.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com

La dopamine est un neurotransmetteur indispensable à notre cerveau et à notre bien-être d’où l’importance de s’en procurer en quantités suffisantes.

L’alcool, le café, le tabac ou encore les drogues (cannabis, etc) sont connus pour stimuler la sécrétion de la dopamine, certes, néanmoins ils peuvent entraîner des accoutumances. Pour votre santé, il est préférable de ne pas opter pour ces sources pour augmenter vos niveaux de dopamine.

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !