Diabète de type 1 ou type 2 : quelles différences ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

On distingue deux grands types de diabète : le diabète de type 1  et le diabète de type 2. Mais quelles sont les principales différences entre les deux ? Pourquoi fait-on la distinction ? Réponses de DocteurBonneBouffe.com.

Quelles différences entre diabète de type 1 et diabète de type 2 ?

Le diabète de type 1 :

Anciennement appelé insulinodépendant, le diabète de type I se caractérise par l’absence d’insuline. 

A la différence du diabète de type 2, il survient en conséquence d’une maladie auto-immune qui entraîne l’auto-destruction des cellules du pancréas (or, ce sont ces dernières qui permettent la production d’insuline). C’est pour cette raison que ce type de diabète reste rare et est diagnostiqué majoritairement chez des sujets jeunes.

Les causes sont inconnues, mais en tout cas elles ne sont pas liées à l’alimentation et les facteurs génétiques semblent faibles – ce qui en fait encore une différence avec les autres formes de diabète.

Le diabète de type 2 :

A la différence du diabète de type I où l’insuline est complètement absente et où l’origine de la maladie est auto-immune (c’est-à-dire dû à un dysfonctionnement du système immunitaire), dans le diabète de type 2 :

  • la production d’insuline par le pancréas est toujours présente bien qu’en quantités plus ou moins réduites ;
  • son efficacité est altérée à cause d’un phénomène d’« insulinorésistance » . Les tissus ou muscles de notre organisme résistent à l’action de l’insuline : cette dernière a du mal à pénétrer dans les tissus, ce qui l’empêche d’agir.

Ce type de diabète possède d’autres caractéristiques :

  • Il nécessite une certaine prédisposition génétique – contrairement au diabète de type 1.
  • Il se développe avec le temps : c’est pour cela qu’il est plutôt diagnostiqué chez des sujets plus âgés (adultes, personnes âgées…).
  • Enfin, ce type de diabète est très dépendant de notre mode de vie. Ainsi, plusieurs facteurs externes influencent l’apparition du diabète chez un sujet prédisposé : une alimentation inadaptée, un surpoids ou encore un manque d’activité sportive/un état de sédentarité – d’où l’importance de se prendre en main dès que possible.

Une prise en charge différente

Contrairement au diabète de type 1, le diabète de type 2 ne nécessite pas systématiquement un traitement médicamenteux. S’il est dépisté suffisamment rapidement, on prescrira d’abord au patient un changement des habitudes alimentaires, un régime et une augmentation de l’activité physique en vue de perdre du poids et rétablir la sensibilité des tissus à l’insuline. Ces mesures hygiéno-diététiques peuvent suffire pour retrouver une glycémie normale.

Dans tous les cas, une prise en charge médicale et diététique est indispensable pour prévenir les conséquences néfastes d’une hyperglycémie chronique : maladies cardiovasculaires, maladies rénales, cécité, amputations de membres inférieurs. En savoir plus sur les risques liés au diabète.

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !