0
La santé par l'alimentation

Obésité: nos habitudes alimentaires remises en cause2 minutes de lecture

15/05/2013

L’obésité semble être l’un des problèmes majeurs des sociétés modernes, car elle favorise le diabète ainsi que de nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires ou encore le cancer. Ces différents problèmes de santé peuvent résulter d’une consommation excessive de malbouffe. Et pour dire, selon une étude choc récente, une personne sur deux mange plus que ses besoins quotidiens!

La société de sur-consommation, la cause de la montée de l’obésité?

“Nous mangeons trop et mal”

Alimentation: Nous mangeons trop et malWeight Watchers a publié récemment une étude alarmante selon laquelle 43% des personnes interrogées mangeraient plus que leurs besoins quotidiens! Ainsi, avec une moyenne annuelle de 1270 kg de nourriture, une personne mange en moyenne 400 kg de trop que les quantités recommandées par les diététiciens ! Notamment: quatre fois plus de viande, deux fois plus de pain, trois fois plus de sucres, sept fois plus de beurre et de margarine….

Cependant, en ce qui concerne les fruits et les légumes, la tendance est à l’ inverse : l’étude révèle que nous mangeons 69% de fruits en moins  et 75% de légumes de moins qu’il est nécessaire à notre organisme ! De cette manière, nous n’apportons pas assez de vitamines et minéraux à notre organisme, et nous lui apportons trop de graisses et de sucres inutiles. Le résultat est le suivant: en France, environ 33% des Français de plus de 18 ans sont en surpoids (soit 20 millions de Français) et 10% seraient obèses selon les chiffres de ObEpi Roche. Bien que que le Royaume-Uni soit le détendeur de la palme d’or du plus fort taux de surpoids, la France affiche une position inquiétante avec une tendance continuellement à la hausse…

Manger moins – c’est mieux!

fourchette couteau alimentationDes études menées sur des macaques ont montré que manger moins, tout en respectant la dose quotidienne de vitamines et nutriments essentiels, rallongeait l’existence et diminuait l’incidence des maladies.

Les chercheurs ont divisé les macaques en deux groupes : le premier groupe était nourri de rations de nourriture réduites de 30 % par rapport à la normale, alors que le deuxième groupe était nourri à volonté. Les chercheurs ont ainsi comparé l’espérance de vie des deux groupes d’animaux : Seuls 13 % des macaques ayant reçu peu de nourriture (restriction calorique) sont morts de maladies liées au vieillissement, contre 37 % de leurs congénères se nourrissant autant qu’ils le voulaient.

Mangez donc un peu moins, non seulement cela vous fera gagner quelques années en plus, mais cela vous fera également économiser un peu… !  Bonne journée à tous!

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net
 
Lire également l’article “Pourquoi mangeons-nous excessivement trop?”
Découvrez aussi nos 5 bonnes raisons de manger lentement

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

  • sharecare 20/05/2013 at 16 h 57 min

    Of course, what an incredible website and informative posts, I’ll upload inbound link – bookmark this web site? Regards, Reader.