La micro-nutrition : mais qu’est-ce que c’est ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

On entend de plus en plus parler de micro-nutrition, que cela soit pour une perte de poids, un rééquilibrage alimentaire, une meilleure hygiène de vie ou pour l’amélioration des conditions de vie sous certaines pathologies. Mais alors, la micro-nutrition qu’est-ce que c’est ? A quoi sert-elle ? La diététicienne Aurélie Boetsch, experte en ce domaine pour DocteurBonneBouffe.com, nous dit tout sur les secrets de la micronutrition.

Qu’est-ce que la micro-nutrition ?

Micro-nutrition : définition

La micro-nutrition est une approche de la nutrition qui est basée sur l’étude des micro-nutriments et leurs bénéfices sur notre santé. Cette discipline part du principe que ce sont nos apports en micronutriments utilisés par le corps qui influencent notre état de santé psychique et physique.

micro-nutrition

Mieux comprendre la micro-nutrition

Qui dit micro-nutrition, dit micro-nutriments

Pour comprendre le terme de micronutrition, il faut comprendre qu’il existe dans notre alimentation deux grandes familles de nutriments :

  • les macro-nutriments (macro = structure large) qui sont au nombre de trois :
    • les protéines (les « constituants » de notre organisme)
    • les glucides ou « sucres » (principale source d’énergie de notre organisme)
    • et les lipides ou « graisses » (également source d’énergie).
  • et les micro-nutriments : des nutriments qui n’ont besoin d’être apportés qu’en très petite quantité, de l’ordre du mg voir du μg. Ils n’ont pas pour vocation de nous apporter de l’énergie mais restent cependant très importants. Certains sont synthétisés par notre corps, d’autre en revanche sont dits « essentiels » et doivent être apportés par l’alimentation, notre corps ne pouvant les fabriquer seul.

La micro-nutrition se base sur l’étude des micro-nutriments apportés et leur bénéfices sur notre santé – contrairement aux autres approches de la nutrition qui sont majoritairement basées sur les apports énergétiques uniquement (macro-nutriments). Mais alors, qui sont ces micronutriments auxquels la micro-nutrition s’intéresse ?

Les micro-nutriments étudiés dans la micro-nutrition

Les micro-nutriments comprennent les vitamines et minéraux, mais pas seulement. On y retrouve de nombreuses molécules :

  • les probiotiques, bactéries essentielles élisant domicile dans nos intestins ;
  • les oligoéléments parmi lesquels nous pouvons citer le fer entrant dans la constitution de l’hémoglobine du sang, le magnésium ayant un effet sur la réduction de la fatigue ou le chrome jouant un rôle dans la glycémie.
  • les polyphénols permettant de lutter contre l’oxydation de nos cellules. On peut citer les anthocyanes retrouvés dans les fruits rouges, les tanins présents dans le thé ou bien encore les isoflavones du soja.
  • les acides aminés composant nos nombreux neurotransmetteurs parmi lesquels nous retrouvons la dopamine, la sérotonine, la noradrénaline mais également des hormones comme la mélatonine.
  • les acides gras essentiels, les oméga 3 et oméga 6 dont les rôles ne sont plus à démontrer.
  • et donc, les fameuses vitamines (C, D, E…) dont certaines ont un effet antioxydant comme la vitamine E, d’autres nous permettent de stimuler notre système immunitaire comme la vitamine D.

Pourquoi la micro-nutrition se base-t-elle sur les micro-nutriments ? 

Les micro-nutriments servent à nourrir de micro-constituants : nos cellules ! Selon le type de micro-nutriment, ils nous apportent des bénéfices divers sur la santé tout au long de la vie : de notre croissance au bon vieillissement, en passant par la stabilisation du poids corporel ou pour retarder l’apparition de certaines maladies… Bref, vous l’aurez compris, la micro-nutrition ce sont ces éléments, petits par leur taille mais super importants par leurs fonctions et leurs rôles dans notre qualité de vie. Ils représentent un atout pour une nutrition préventive, c’est-à-dire une alimentation visant à prévenir tous les incidents de la vie (fatigue, maladies, sommeil…).

L’approche de la micro-nutrition est également basée sur le principe que nous avons tous des besoins différents en micro-nutriments. Ainsi, certaines personnes auraient un besoin plus important en certains micro-nutriments. Exemple : les enfants ont un besoin plus important en calcium et en acides gras essentiels pour leur croissance ; les personnes âgées, en plus du calcium nécessiteront également un bon apport en vitamines C et D. Et au-delà des catégories de personnes, chaque individu a ses propres besoins de micro-nutriments.

Les risques liés à un manque de micro-nutriments 

Sans forcément parler de carences, d’autres troubles peuvent apparaître sans que nous fassions forcément le lien avec notre alimentation.

Les symptômes peuvent être divers et variés, il peut s’agir de fatigue chronique, d’une difficulté à s’endormir, de pulsions sucrées, d’épisodes de stress, d’infections à répétition notamment en hiver…

La micro-nutrition en pratique

Vous l’aurez compris : la micro-nutrition est une vaste famille d’éléments tous plus importants les uns que les autres. Or, aucun aliment ne contient tous les micro-nutriments nécessaire et en quantité suffisante pour couvrir nos besoins. Il est donc indispensable de varier et diversifier au maximum son alimentation afin de faciliter la couverture de nos besoins en chaque nutriment et permettre ainsi une bonne qualité de vie ainsi que la prévention de certaines maladies.

Cela passe par une alimentation variée des différents groupes d’aliments : fruits et légumes, céréales, huiles végétales, poissons, produits laitiers…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un médecin ou d’une diététicienne spécialisée en micro-nutrition.

Sources :
(1) Définition de la micro-nutrition, Institut Européen de Diététique et Micronutrition (IEDM)

Découvrir tous les articles d’Aurélie Boetsch, Diététicienne & experte DocteurBonneBouffe.com en micro-nutrition.

Commentaires

commentaires

Diététicienne exerçant en libéral dans le Haut-Rhin, Aurélie Boetsch est notre experte en micro-nutrition. Gourmande et fan de cuisine, elle adore photographier ses petits plats afin de partager ses recettes et l’envie de manger sainement et équilibré en toute simplicité !