0
La santé par l'alimentation

Tout savoir sur le jeûne4 minutes de lecture

15/01/2015

Docteur BonneBouffe vous a décrit récemment les bienfaits du jeûne et les résultats des études réalisées à ce sujet. Voulez-vous en savoir plus ? Docteur BonneBouffe vous explique ici comment fonctionne le jeûne et vous donne des conseils sur la mise en pratique !

Jeûne: ce qu’il faut savoir avant de commencer

Que se passe-t-il dans notre organisme quand on jeûne?

Que se passe-t-il quand nous jeûnons? Prenons l’exemple du petit-déjeuner qui, si l’on n’en prend pas, peut être considéré comme une période de « jeûne intermittent ». Et oui, car ne pas manger le matin met notre corps au repos pendant environ 16h (pour un dîner pris vers 20h et un déjeuner le lendemain vers 12h) et, à fortiori, en période de « stress alimentaire » puisque notre organisme ne reçoit plus d’apport énergétique par l’alimentation pendant cette période.

De cette manière, on reproduit le mode de vie de nos ancêtres préhistoriques qui étaient des « chasseurs-cueilleurs ». En effet, ils n’avaient pas toujours de la nourriture à disposition (contrairement à notre société actuelle où nous avons tout à portée de main !) : le corps puisait donc dans les réserves quand on le mettait en période de jeûne.

De même et aussi surprenant que cela puisse être, le fait de ne pas manger le matin va vous empêcher d’avoir faim plus tard dans la matinée car vous aurez un taux de sucre dans le sang qui restera stable toute la matinée, et pas de pic d’insuline (hormone du stockage qui augmente avec l’absorption de sucre et, quand elle baisse, provoque la sensation de faim). En conséquence, vous ne stockerez pas de graisses et, bien au contraire, vous en déstockerez ! D’où la perte potentielle de poids.

Le fait de ne pas manger pendant une période donnée permet donc à votre système digestif de se reposer, d’où les bienfaits expliqués. Eh non, nous ne sommes pas faits pour manger en continu, il est donc important de prendre le temps d’éliminer les toxines et de rééquilibrer la flore intestinale !

bienfaits du ramadan

Crédits photo: everything-beautiful.com

Le jeûne intermittent : quand ?

L’idéal est de jeûner quand le corps le réclame : quand on n’a pas faim, qu’on a de la fièvre, qu’on se sent lourd…

Ceux qui ne ressentent pas la faim le matin pourront par exemple facilement sauter le petit-déjeuner, à condition de bien s’alimenter à midi, c’est-à-dire en bonne quantité et d’une manière équilibrée (ceci est déconseillé aux enfants et ados, qui eux sont en pleine croissance et ont besoin de force tout au long de la journée).

D’autres préféreront sauter le dîner, si le déjeuner a été copieux par exemple. Ceci aura pour avantage d’améliorer également la qualité du sommeil puisque l’on se sentira plus léger et que l’on ne risquera pas de problèmes d’indigestion pendant la nuit.

Le jeûne intermittent ne veut pas dire : arrêter de s’alimenter !

Attention, jeûner de temps en temps ne veut pas dire : « Chouette, je ne m’alimente plus pour maigrir ! ». Bien au contraire : l’objectif est de mettre son système digestif au repos sur une période courte (par exemple: 16h par jour ou 1 jour par semaine) afin de profiter des bienfaits du jeûne… Et nullement de ne plus s’alimenter pendant une longue période, ce qui serait néfaste, priverait votre corps des bienfaits et provoquerait des carences en nutriments, vitamines et minéraux indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Mieux vaut dans ce cas ne pas se prêter au jeûne complet et privilégier une alimentation équilibrée accompagnée de sport, ou trouver des alternatives moins agressives telles que des cures « détox » (appelées aussi « jeûnes partiels » ou « monodiètes« , souvent à base de jus de fruits et légumes, bouillons, infusions…).

bienfaits du jeûne sur la santé

Crédit photos : france5.fr

Le jeûne semble donc être bénéfique pour notre santé, mais uniquement s’il est réalisé dans des conditions optimales: il est donc important de le réaliser sur des courtes périodes, de bien s’hydrater et, quel que soit son âge et son état de santé, de demander conseil à son médecin ou une diététicienne au préalable!

Dans tous les cas, si vous êtes débutants : allez-y progressivement et tentez l’expérience sur quelques heures : 5h puis 10h… N’hésitez pas à nous envoyer vos retours d’expérience ;-)

Lisez également l’article suivant : Les 6 bienfaits du jeûne thérapeutique

Pour plus d’informations, découvrir le livre : « L’ABC du Jeûne » de Désiré Mérien (éditions Grancher)

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

  • Phil Collins 22/01/2015 at 19 h 20 min

    Supers articles de Marie Anne