Viande rouge: vraiment mauvaise pour la santé?

Ecrit par   |  0 Commentaire

La viande rouge est l’un des aliments les plus controversés. Malgré le fait que l’homme en a mangé tout au long de l’évolution, beaucoup de gens continuent de croire qu’en manger serait particulièrement dangereux pour la santé. DocteurBonneBouffe revient sur les bienfaits et les risques de la viande rouge pour démêler le vrai du faux!

Santé: Tout savoir sur la viande rouge

La viande rouge: un aliment très nutritif

La viande rouge est une source importante de vitamines et de minéraux. Ainsi, 100 grammes de boeuf haché cru 10% de matière grasse),  contiennent:
25% de nos apports journaliers en vitamine B3 (niacine);
37% de nos apports journaliers en vitamine B12 (cobalamine), vitamine qui, rappelons-nous, n’est pas présente à partir d’aliments végétaux;
18% de nos apports journaliers en vitamine B6 (pyridoxine);
25% de nos apports journaliers en Fer (fer qui est d’ailleurs beaucoup mieux absorbé que le fer issu des végétaux).
32% de nos apports journaliers en zinc;
24% de nos apports journaliers en selenium;

Cette même quantité de boeuf cru comprendrait environ 176 calories, 20 grammes de protéines animales et 10 grammes de gras.

La viande rouge est également riche en nutriments importants comme la créatine et carnosine. Ceux qui n’en mangent pas sont d’ailleurs souvent déficients en ces nutriments, ce qui peut avoir des effets négatifs sur divers aspects de la santé, y compris sur le muscle et le fonctionnement cérébral.

viande rouge bienfaits et risques

La viande d’aujourd’hui n’est plus ce qu’elle était

L’homme mange de la viande depuis des siècles: notre système digestif s’est d’ailleurs parfaitement adapté pour y faire face.

Déjà dans le passé, les populations traditionnelles comme les Inuits et les Masai mangeaient beaucoup de viande, même beaucoup plus que l’homme actuel. Pourtant, ils étaient en excellente santé.

On pourrait donc croire que la viande n’est pas mauvaise pour la santé… Cependant, la viande que nous mangeons aujourd’hui est très différente de la viande que nos ancêtres mangeaient. A cette époque, les animaux mangés erraient en liberté et mangeaient de l’herbe, des insectes et d’autres aliments naturels – ce qui avait un impact conséquent sur la qualité de la viande. 

Cette viande est complètement différente de la viande « actuelle » qui provient majoritairement d’une vache qui est née et/ou qui a grandi dans une usine, qui a été nourrie à base de grains, gavée à base d‘antibiotiques ou encore d’hormones pour faire pousser plus vite.

Sans ajouter que, de nos jours, l’homme consomme une partie majeure de viande dite « transformée », industrielle, qui a été traitée après l’abattage avec des nitrates, des conservateurs et divers produits chimiques. Tout cela fait que la viande que nous consommons aujourd’hui a perdue beaucoup de ses valeurs nutritives – et cela est valable pour tous les types de viande, pas seulement la viande rouge.

Trop de viande rouge favorise les cancers

« Mange de la viande, c’est bon pour toi  » nous disaient nos mères et nos grands-mères. OK mais pas trop non plus! En effet, car bien que la viande rouge soit bonne pour la santé, plusieurs études médicales montrent que trop de viande n’est absolument pas bénéfique à notre organisme:

En 2005, une étude européenne a montré que les personnes qui mangent 160 grammes de viande rouge par jour accroissent d’un tiers le risque de souffrir d’un cancer de l’intestin, par rapport à ceux qui consomment le moins de viande.

Une consommation élevée de viande rouge augmenterait également les risques de cancer du sein, de la vessie, de l’estomac et du pancréas. Le cancer du colon est également favorisé par la forte consommation de viande et de charcuteries(1).  Idem pour le cancer colorectal (2).

viande rouge: bienfaits et risques pour la santé

Faut-il consommer de la viande rouge?

En examinant les effets de la viande sur la santé, il est important de se rendre compte que toutes les viandes ne se valent pas. Il est important de faire la distinction entre la viande « biologique » nourrie à l’herbe et la viande d’élevage traitée à l’usine. Pour cette raison, DocteurBonneBouffe vous donne deux conseils majeurs:

Tout d’abord, éviter la viande transformée ou industrielle et privilégiez au maximum la viande rouge biologique. Si vous en avez les moyens, n’hésitez pas à acheter votre viande directement chez le boucher. Bien que les viandes y sont plus chères, elles y sont souvent de bien meilleure qualité et le boucher pourra vous garantir une certaine traçabilité de la viande, généralement issue de partenaires locaux – contrairement aux viandes de grande surfaces qui proviennent de producteurs « de masse », et donc de moindre qualité.

Enfin, l’ANSES préconise de ne pas manger plus de 500 grammes de viande rouge par semaine.

Si vous aimez les viande, variez-les en optant pour du poulet ou de la dinde.

Bon appétit à tous,

Dr.BB

Lisez également nos derniers articles :
Cours de diététique: Les protéines pour les nuls!
Les viandes les plus riches en protéines
Boeuf-Lovers.com: le site de rencontre pour amoureux de la viande de boeuf
Conseils et astuces pour un barbecue sain et équilibré!Source: AuthorityNutrition.com & ConsoGlobe.com

(1) World cancer Research Fund (WCRF), 2007
(2) Etude de juin  2005, Dr Elio Riboli et Dr. Teresa Norat, in JNCI – Journal of the National Cancer Institute

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Experte de la bonne bouffe, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013. Mon objectif : manger sainement en se faisant plaisir !

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *