Le sélénium pour les nuls! – Cours de diététique #16

Ecrit par   |  0 Commentaire

Le sélénium est indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme. Pourtant, des précautions doivent être prises quant à sa consommation. Docteur BonneBouffe vous dit tout sur le rôle du sélénium dans le fonctionnement de notre organisme ainsi que les risques de carences et d’excès.

Le sélénium pour les nuls

Rôle et fonctions du sélénium

Le sélénium est un oligo-élément qui se lie aux protéines pour former ce qu’on appelle des sélénoprotéines. Ces sélénoprotéines ont un rôle essentiel dans notre organisme :

  • Elles sont impliqués dans le système de défense cellulaire: elles permettent d’éliminer les radicaux libres et d’agir contre les agressions de ces substances. Autrement dit, grâce à leurs actions antioxydantes, le sélénium permettrait de limiter le vieillissement cellulaire et prévenir les diverses pathologies entraînées par les radicaux libres (maladies cardiovasculaires voir même certains cancers).
  • Elles permettraient également d’avoir un effet bénéfique sur le système immunitaire en réduisant l’expression virale (le développement des virus).
  • Elles interviennent, enfin, dans le métabolisme thyroïdien.

Les signes de carence

Les carences en sélénium sont plutôt rares : elles ne menacent que les personnes vivant dans les régions où le sol est pauvre en sélénium, notamment en Chine et en Sibérie. Ces carences touchent également les personnes souffrant de maladies intestinales chroniques, comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse.

Elles se traduisent par :

  • des faiblesses musculaires du cœur (« cardiomyopathie ») qui entraînent une réduction de la capacité du coeur à pomper le sang vers le reste de l’organisme.
  • une baisse de l’immunité

Une carence en sélénium est souvent la cause de la Maladie de Keshan (forme de cardiomyopathie rare).

Les risques d’excès

Ingéré en excès, le sélénium peut se révéler toxique. Il peut causer: nausées, pertes de cheveux et fatigue. La supplémentation est donc à effectuer uniquement sous contrôle médical.

Les Apports Nutritionnels Conseillés

ANC en oligo-éléments

Les ANC du sélénium sont fixées à 1 µg par kg de poids corporel par jour, soit en moyenne 50-60 µg par jour. Il convient de ne pas dépasser la limite de sécurité de 5 µg par kg de poids corporel par jour.

Les sources alimentaires du sélénium

Principales sources de sélénium

Les aliments les plus riches en sélénium sont les poissons, qui peuvent apporter jusqu’à 430 ug de sélénium par 100 grammes (comme c’est le cas de la lotte). Les coquillages sont également très riches en sélénium: comptez entre 50 et 120 ug par 100 grammes. Les oeufs en possèdent, certes, moins mais affichent tout de même 76,4 ug par 100 gr de jaune d’œuf (le jaune étant très riche contrairement au blanc d’oeuf).

Les viandes sont une source intéressante de sélénium, mais leur apport est très variable: selon le type de viande, 100 grammes peuvent nous apporter entre 3 et 75 ug.

A noter que certains végétaux peuvent également être riches en sélénium, néanmoins leur teneur varie en fonction de la richesse des sols de la région (entre 2 et 45 ug).

Découvrez ici les 10 aliments les plus riches en sélénium.

Source: Table Ciqual 2013

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Experte de la bonne bouffe, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013. Mon objectif : manger sainement en se faisant plaisir !

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>