0
La santé par l'alimentation

L’alimentation avant la grossesse influencerait la future santé de l’enfant2 minutes de lecture

06/05/2014
les consequences des regimes des femmes enceintes sur le bebe

Selon une étude anglaise, la santé de l’enfant commencerait avant même sa conception, notamment par l’alimentation saine de sa mère.

Alimentation de la mère : des répercussions sur la santé de l’enfant

Nous avions vu récemment que l’alimentation de l’enfant conditionne son état de santé adulte. C’est vrai, mais il s’avèrerait que l’alimentation jouerait un rôle important même avant  la grossesse! En effet, selon une nouvelle étude, publiée dans la revue Nature Communications, ce que l’on trouve dans l’assiette des futures mères avant la conception du bébé aurait des répercussions sur le bébé! Les chercheurs de la London School of Hygiene & Tropical Medicine affirment en effet que pendant la période qui précède la grossesse, l’alimentation peut faire “taire” certains gènes, ce qui peut avoir un effet sur la santé de l’enfant tout au long de sa vie.

Bonheur de la grossesse

Crédits photo: FreeDigitalPhotos.net/Stuart Miles

Une mauvaise alimentation impacte le développement de l’embryon

Entre 2009 et 2011, les chercheurs ont réalisé des prélèvements sanguins sur 167 femmes enceintes vivant dans une région rurale de la Gambie. Cette région reculée présente l’avantage d’être un environnement idéal pour analyser l’impact de l’alimentation des femmes de la région : l’existence de deux saisons très distinctes (saison des pluies et saison sèche) et une dépendance aux aliments locaux ont créé des conditions permettant l’étude objective des différences alimentaires au moment de la conception du bébé. La saison des pluies correspond à une alimentation bien plus riche en légumes et en vitamines, contrairement à la saison sèche où l’alimentation sera moins variée et plus carencée.

RÉSULTATS. Les résultats montrent que l’alimentation des futures mères a exercé une influence sur l’expression des gènes chez leurs enfants, notamment à travers un processus génétique appelé « de méthylation », un processus qui “éteint” durablement certains gènes jouant un rôle déterminant dans le développement de l’embryon.

Selon Andrew Prentice, co-auteur de l’étude, les résultats sous-entendent que le mécanisme de mutation génétique peut être perturbé par des carences nutritives et que cela peut mener à des conséquences graves – d’où l’importance d’une alimentation saine et équilibrée, à la fois avant et pendant la grossesse.

allaitement femme alimentation bébé

Lisez également nos derniers articles:

Source: Sciences et Avenir

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer