0
Découvertes & Tests produits Découvertes gourmandes

6 aliments incontournables de la cuisine japonaise à consommer plus souvent3 minutes de lecture

29/04/2016

Les japonais ont l’avantage de jouir d’une santé de fer : la preuve, le Japon compte une densité exceptionnelle de centenaires. L’alimentation des japonais y est sûrement pour causeDocteur BonneBouffe vous présente 6 aliments incontournables de la cuisine japonaise qui posséderaient d’innombrables bienfaits pour notre santé, et que nous devrions ajouter plus souvent dans notre alimentation.

6 aliments bons pour la santé consommés par les Japonais

#1 Le soja

Le soja est une légumineuse très présente dans la cuisine japonaise. C’est avec le soja qu’on fabrique plusieurs ingrédients clés de la cuisine traditionnelle japonaise comme le tofu, la farine de soja, le lait de soja, le tonyu ou encore l’huile de soja.

Présente sous forme de gousses remplies de graines, le soja est riche en protéines, en oméga-6 et oméga-3. Il contient également des isoflanes (des phyto-œstrogènes) qui agissent contre les symptômes de la ménopause, diminuent le risque d’ostéoporose chez la femme ménopausée et préviennent certains cancers tels que le cancer du sein.

#2 Le tofu

Le tofu est une espèce de pâte blanche obtenue à partir de lait de soja.

Riche en protéines, en magnésium et calcium, le tofu est une composante importante de l’alimentation asiatique : on le retrouve surtout coupé en cubes dans les soupes ou dans les salades, ou émietté dans des galettes.

#3 Les algues

Les feuilles d’algue, très utilisées dans la cuisine japonaise, ont l’avantage d’être peu caloriques et riches en protéines.

On distingue :

  • Le nori : ces feuilles d’algues extra-fines séchées, surtout présentes dans les maki ou témaki.
  • Le kombu : ces algues marines brunes utilisées dans les fonds de bouillons et dans certaines soupes (miso).
  • Le wakamé : cette algue verte utilisée dans les salades de wakamé, très riche en vitamine B9 (60 grammes permettent de combler 30% des apports journaliers en vitamine B9).

Elles contiennent toutes des minéraux puissants comme de l’iode, du magnésium, du calcium, du fer ou encore des antioxydants. Enfin, elles ont une excellente teneur en fibres (8%).

#4 Le wasabi

Le wasabi, cette pâte verte connue pour son goût piquant, est utilisée pour relever le goût des sushis, makis et sashimis. Le wasabi est à la base une plante aquatique riche en vitamine C et également très efficace pour prévenir les caries !

Attention néanmoins : la plupart des wasabis industriels ne contiennent que très peu de cette plante (1 à 2%), le reste étant constitué de raifort, d’huile, d’épaississants, de colorants verts et d’arômes.

#5 Le gingembre

Le gingembre est une racine très aimée des japonais. Elle possède des propriétés antiseptiques (et aphrodisiaques) reconnues et réputées pour stimuler l’appétit et faciliter la digestion.

#6 Le miso

Le miso est un incontournable de la cuisine japonaise : c’est cette fameuse pâte cubique que vous pouvez voir flotter dans votre soupe du même nom dans les restaurants japonais.

Il est fabriqué avec de l’eau, du soja, du sel et des graines (riz, sarrasin, blé, millet ou seigle – selon le type de miso) qui sont ensuite fermentés quelques semaines à quelques années selon le type de miso. Celui peut d’ailleurs être blanc, brun ou marron.

Le miso a l’avantage d’être riche en protéines et en nutriments (en vitamines B12 notamment). Attention néanmoins à ne pas trop cuire la pâte miso, au risque de perdre tous ses nutriments – et donc ses bienfaits.

Intolérants au gluten ? Attention : la pâte miso peut contenir du gluten. 

Découvrez également :
Bienfaits des sushis : les sushis à la loupe
7 aliments fermentés bons pour votre santé

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer