0
La santé par l'alimentation

Le cannabis soigne-t-il ?4 minutes de lecture

29/12/2014
bienfaits therapeutiques cannabis sante

La France est le premier pays consommateur de cannabis en Europe. Alors qu’on considère que plus de 50% des jeunes de 18 ans ont expérimenté ce produit et qu’environ 20% sont des fumeurs réguliers, des questions apparaissent: Quels sont les effets du cannabis? Le cannabis est-il dangereux pour la santé? Docteur BonneBouffe fait le point:

Le cannabis soigne-t-il?

Qu’est-ce que le THC?

Le THC (Δ9 tétrahydrocannabinol) est la principale substance active contenue dans le cannabis et ses différents composés.

Le cannabis est le nom scientifique utilisé pour désigner la forme récréative ou médicale, tandis que le terme chanvre désigne la variété de plantes produisant du THC: il en existe deux, se différenciant l’une de l’autre par le taux de THC qu’elles contiennent:

– Le chanvre textile (cannabis sativa), contenant des taux insignifiants de THC.
– Le chanvre indien (cannabis indica), secrétant beaucoup plus de résine, présentant des taux élevés de THC.

Les effets thérapeutiques du cannabis

Cancer, SIDA, hépatite, syndrôme de Gilles de la Tourette, myopathie, maladies de l’intestin : selon certains patients et une part grandissante de la communauté médicale internationale, les symptômes de ces pathologies peuvent être mieux tolérés avec le cannabis et la croissance de certaines maladies ralenties. Voyons pourquoi:

bienfaits therapeutiques cannabis sante

Agit sur le stress et l’anxiété

Le cannabis procure, en général, une sensation de “bien-être”. Ainsi, les personnes qui en fument se sentent dans un état de légère euphorie souvent accompagné d’un sentiment de détente – c’est cet effet qui est principalement recherché par les consommateurs de cannabis.

Un puissant stimulateur de l’appétit

Selon des études réalisées sur le sujet, les personnes qui en consomment auraient plus d’appétit et  apprécieraient davantage la nourriture. Ceci est dû à la molécule THC qui est un puissant stimulateur de l’appétit. En effet, celui-ci agirait sur le cerveau, notamment sur la régulation de la prise alimentaire. Pour cette raison, le cannabis est souvent administré par des personnes devant subir une chimiothérapie, car il supprimerait la perte de l’appétit, l’un des principaux effets indésirables provoqués par la chimiothérapie.

Une influence positive a également été étudiée chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, qui auraient tendance à refuser de s’alimenter.

Réduit les vomissements et nausées

Il existe également de fortes preuves de l’efficacité thérapeutique du cannabis dans le traitement des nausées et des vomissement liés à de nombreuses maladies comme la chimiothérapie anticancéreuse, le sida/VIH, l’hépatite C, etc.

Agit sur la douleur

Une équipe de scientifiques italiano-américains a montré que l’anandamide, présente dans le cannabis, serait un antalgique antidouleur local (3), tout comme la morphine. Néanmoins elle présenterait l’avantage de ne pas induire “autant” de dépendance ou d’accoutumance que cette dernière.

Agit sur les inflammations

Les produits à base de cannabis auraient un effet non seulement analgésique, mais également anti-inflammatoire – soulageant un certain nombre de syndrômes douloureux et/ou inflammatoires (par ex. colite ulcéreuse, arthrite, etc).

Permet de lutter contre les attaques d’épilepsies

L’utilisation dans le traitement de l’épilepsie fait partie des indications les plus anciennes du cannabis. Des études chez l’animal ont démontré l’effet anti-épileptique que possèdent certains cannabinoïdes, comme le THC.

Inhibe la croissance de certains cancers

Le cannabis aurait un effet bénéfique contre le cancer du sein. En effet, il inhiberait la prolifération des cellules tumorales dans le cancer du sein. Les scientifiques montrent que cela est dû à la présence de l’anandamide, qui inhibe la croissance des cellules tumorales de 83 à 92 %.

Malheureusement, les études montrent que cet effet est propre aux tumeurs mammaires, et ne semble pas concerner d’autres types de cancer.

Des risques toutefois présents

Considérée par beaucoup comme une drogue “douce”, les effets nocifs du cannabis sont néanmoins souvent sous-estimés, méconnus et ignorés par les consommateurs, surtout chez les jeunes.

Ainsi, il ne faut pas oublier que l’utilisation du cannabis peut, selon le mode et la fréquence de consommation, entraîner plus ou moins de conséquences négatives sur la santé physique et/ou mentale du consommateur.  Et qu’il ne faut pas confondre “effet thérapeutique” et “consommation massive”.

Pour rappel, l’usage et la consommation de cannabis est interdite en France. Néanmoins, pour bénéficier de tous les bienfaits du cannabis en toute légalité, vous pouvez opter pour l’huile de chanvre, qui est faible en THC et tout à fait légale.

 

Sources:
– Reynaud, M. et al., 2004. Cannabis et santé, vulnérabilité, dépistage, évaluation et prise en charge. Médecine-Sciences, Flammarion : Paris.
Les effets du cannabis, www.stop-cannabis.ch, 27/12/2014
 
Lisez également:
“Du Nutella au Cannabis en vente en Californie”
“E-Njoint: Lancement du premier joint électronique”

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer