Les 7 bienfaits de la farine de sarrasin

Ecrit par   |  0 Commentaire

La farine de sarrasin, appelée aussi blé noir, est une excellente alternative à la farine « classique » de froment. Vous en doutez ? Alors, quels sont les bienfaits de la farine de sarrasin ? DocteurBonneBouffe.com vous donne 7 bonnes raisons de troquer la farine de froment contre la farine de sarrasin !

D’où vient la farine de sarrasin ?

La farine de sarrasin est produite à partir du sarrasin, une variété de plante à fleur cultivée en Bretagne depuis le XIIème siècle pour son goût et son rendement. Appelée également « plante des 100 jours », elle a pour avantage d’être particulièrement résistante face aux mauvaises herbes et rapide à produire grâce à son cycle de culture très court (de 3 mois à peine !). Elle était très appréciée des producteurs pour ses rendements optimaux pour un travail au champs minimum.

Malheureusement moins répandue de nos jours, le sarrasin a été oublié au siècle dernier au profit de la culture intensive du blé – plus rentable. Ses territoires d’exploitation sont ainsi passés de 116 000 hectares en 1960 à 200 hectares en 1980. La bonne nouvelle ? Les affaires reprennent pour cette plante ancienne qui occupait à nouveau 4000 hectars en 2012.

C’est donc à nous, consommateurs, d’encourager ce renouveau, et voici de quoi vous convaincre :

7 bonnes raisons d’utiliser plus souvent la farine de sarrasin

#1 La farine de sarrasin est plus riche en fibres

La farine de sarrasin est deux fois plus riche en fibres que la farine de blé tendre ou froment (4,2 g/100 g versus 2,5 g/100 g (1)). Alors qu’on a tendance à manquer de fibres dans notre alimentation, opter pour une farine complète telle que celle de sarrasin permettrait d’augmenter nos apports en ces nutriments protecteurs.

#2 Elle est plus rassasiante

Le fait qu’elle soit plus riche en fibres la rend plus rassasiante. Résultat : on en mange tout autant mais en étant rassasié plus rapidement et en évitant les fringales entre les repas !

#3 Elle est sans gluten

Malgré son surnom de « blé noir« , le sarrasin n’appartient pas à la famille du blé. Et oui, la farine de sarrasin ne contient donc pas de gluten, ce qui permet de convenir même aux personnes atteintes de maladie cœliaque.

Le gluten étant connu comme étant pro-inflammatoire, le sarrasin pourrait donc convenir au sein d’un régime anti-inflammatoire.

#4 Elle est plus riche en nutriments

La farine de sarrasin est plus riche en nutriments ! En effet, elle est très pourvue en fer, magnésium, phosphore, potassium et sont une source intéressante de vitamines du groupes B.

#5 Elle est source de protéines complètes

La farine de sarrasin est une source intéressante de protéines végétales.

Elle en contient plus que la farine de froment : comptez ainsi 11,5 grammes de protéines par 100 grammes de farine, contre seulement 9,12 g pour la farine de froment (1).

Au delà de se richesse supérieure en protéines, le sarrasin possède un autre avantage indéniable : il contient tous les acides aminés essentiels en quantités équilibrées (2), ce qui en fait une protéine dite « complète » – contrairement aux autres farines de céréales.

#6 Elle possède un Index Glycémique plus bas

La farine de sarrasin a un index glycémique inférieur à la farine de blé classique. De ce fait, elle est recommandée aux diabétiques (mais pas seulement), car elle élève moins rapidement la glycémie (taux de sucre sanguin).

#7 Un impact environnemental moindre

La culture du sarrasin a pour avantages d’afficher de bons rendements, d’être relativement rapide à produire mais aussi de ne pas nécessiter d’engrais chimiques.

En effet, la culture de sarrasin est dite une culture « propre », dans la mesure où la plante de sarrasin est auto-répulsive : elle ne nécessite aucun engrais ou pesticide pour se développer. Pas d’invités indésirables dans l’assiette !

Le petit mot de la diététicienne

Vous l’avez compris : la farine de sarrasin a tout pour faire de l’ombre à la farine classique de blé. Pour profiter de sa richesse en fibres, de ses protéines complètes ou encore de son index glycémique bas, n’hésitez donc pas à l’ajouter plus souvent dans votre assiette !

Quoi qu’il en soit, veillez à privilégiez autant que possible la farine de sarrasin d’origine française. Aujourd’hui, plus de 70 à 80% de notre consommation de sarrasin provient d’Asie du Sud Est… C’est bien dommage quand on sait qu’en Bretagne, les conditions climatiques offrent toutes les caractéristiques optimales pour la culture de sarrasin… Alors, faites attention à la provenance, consommez breton !

Et pour inviter la farine de sarrasin dans votre cuisine, je vous recommande d’essayer les galettes de sarrasin faites-maison ! Et voici ma recette préférée :
Galettes de sarrasin aux œufs et aux épinards (recette facile⭐) ;

Source :
(1) Composition nutritionnelle de la farine de sarrasin, Table Nutritionnelle des Aliments Ciqual, consultée le 07/12/2018 ; 
(2) Steadman KJ, Burgoon MS, et al. Buckwheat seed milling fractions: description, macronutrient composition and dietary fibre. Journal of cereal science 2001;33:271-8 ;
(3) Mazza G, Oomah BD. Buckwheat as a food and feed. Specialty grains for food and feed. American Association of Cereal Chemists ed. USA: 2005. p. 375-93 ;

(4) Intérêt nutritionnel du sarrasin. « Guide de la santé dans votre assiette », Editions Que Choisir.

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !