0
Humour & Insolite

The Happy Meal Project: Une artiste photographie son Happy Meal pendant 3 ans3 minutes de lecture

12/01/2014
The Happy Meal Project: Une artiste photographie son Happy Meal pendant 3 ans

Que se passe-t-il lorsqu’un menu McDonald est laissé plus de 3 ans à l’air libre? Rien, et c’est bien le problème… Zoom sur l’expérience extraordinaire menée par Sally Davies, une photographe professionnelle américaine.

Le Happy Meal Project

En avril 2010, une certaine Sally Davies, photographe professionnelle américaine, décide de se lancer dans une expérience incroyable: elle achète dans le célèbre fast food McDonald’s un menu Happy Meal en vue de le photographier dans le temps.

The Happy Meal Project: Une artiste photographie son Happy Meal pendant 3 ans

A raison d’une photo par jour, elle suit le parcourt du menu Happy Meal qui semble immortel… En effet, au fil des jours, Sally Davies observe, avec étonnement, que l’hamburger et les frites semblent intacts. Ce qui est surprenant également c’est que les deux chiens de Sally Davies, un Shih Tzu nommé Suki et un petit caniche nommé Charlie,  ont complétement arrêté de prêter attention à l’hamburger posé sur une plaque à la lumière du jour, un jour après l’achat du Happy Meal. Comme si les deux chiens, d’habituellement très gourmands, sentaient la véracité de cette nouriture inhabituelle.

Et aujourd’hui, soit plus de 1300 jours plus tard, le Happy Meal est toujours là, plus qu’intact… Le Happy Meal va donc fêter ses 3 ans, tranquillement, sans laisser apparaître la moindre marque de décomposition, alors qu’il est à la fois exposé à l’air, mais aussi aux bactéries et aux insectes. Ce qu’elle a ainsi baptisé le “Happy Meal Project” fournit donc la preuve que, ce que nous donnons à manger à nos enfants n’est pas des plus sains

Le Happy Meal Project: 1357 jours plus tard

The Happy Meal Project: Une artiste photographie son Happy Meal pendant 3 ans

Comme vous pouvez le voir, le hamburger et les frites sont exactement ​​les mêmes le jour 1 au jour 1357.

The Happy Meal Project: Une artiste photographie son Happy Meal pendant 3 ans

Alors donc que les vraies pommes de terre pourrissent avec le temps, et ces frites ne changent ni de couleurs ni de forme, de quoi sont-elles faites ? Une question qui vaut aussi pour le pain du hamburger que sa “viande” qui, bien que plus brunâtre, ne semble guère changer de texture…

La contre-attaque de Mc Donald’s

La verité sur les hamburgers de chez McDonaldsFace au buzz  généré par les photos de Sally Davies, McDonald’s a décidé de contre-attaquer dans un communiqué sur son site. “Il est difficile de donner une explication détaillée à ces affirmations sans connaître les conditions exactes dans lesquelles le menu a été conservé pendant six mois” commence par avancer, prudente, la firme américaine. Elle rappelle tout de même que sa viande ne contient pas de conservateurs, puis poursuit: “En l’absence d’une humidité suffisante […], bactéries, moisissures et décomposition deviennent peu probables. […] En fait, n’importe quelle nourriture provenant d’un restaurant ou d’un supermarché ou préparée à domicile et qui manquerait d’humidité se déshydraterait de la même manière.”

Difficile de tenter l’expérience, mais quelques doutes subsistent tout de même… Le manque d’humidité serait-il vraiment une explication rationnelle pour expliquer que les hamburgers de chez McDonald’s peuvent même tenir jusqu’à 14 ans sans se dégrader d’un poil? En effet, car Sally Davies n’est pas l’unique à avoir tenter cette expérience, rappelez vous de l’histoire incroyable de David Whipple, qui retrouvera un hamburger oublié 14 ans après l’avoir acheté.

Si vous désirez consulter plus de clichés en rapport avec cette expérience, rendez-vous sur le Flickr de Sally Davies ou son site internet.

Réagissez à l'article en commentaires !

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

  • espor 21/01/2014 at 12 h 37 min

    C’est vraiment que le hamburger est devenu une sorte d’icône culinaire et esthétique de notre époque.