Le Kebab est-il aussi mauvais qu’on le pense?

Ecrit par   |  0 Commentaire

Grec, Doner Kebab, Gyros, Chaouarma, Shish Kebab: que de noms pour designer un terme : le kebab ! Avec 280 millions de kebabs consommés par an, DocteurBonneBouffe s’est penché sur le sandwitch préféré des français : quelle est l’histoire du kebab ? Le kebab est-il bon pour notre santé ? Les réponses ci-dessous !

Le Kebab : bon ou mauvais pour la santé?

Qu’est ce que le Kebab ?

Le terme « kebab » vient du mot « kebap » qui signifie en turc « viande grillée « . En Turquie, ce sandwich est appelé « döner kebab » (c’est-à-dire « grillade tournante ») et se compose de viande de mouton, de salades, de tomates et d’oignons. La viande de porc est très peu utilisée étant donné que les musulmans n’en mangent pas, cependant on peut le retrouver dans les sandwichs des non-musulmans.

kebab mauvais ou pas pour la sante

L’histoire du Kebab

L’origine du kebab est tellement lointaine, qu’elle en reste mystérieuse… Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, le kébab, avec son nom turc, vient en réalité… d’Allemagne !

Et oui, dans les années 1930, un certain Mehmet Aygün, alors âgé de 16 ans, quitte sa Turquie natale pour aller vivre à Berlin. Nous sommes à la fin des années 30. Alors qu’il travaille dans un petit snack de la gare de Berlin sous la propriété d’un certain Kadir Nurman, où il sert de la viande grillée, il a l’idée de placer les lamelles de mouton dans un pain pita, le pain rond traditionnel de Méditerranée orientale. Il y ajoute de la salade et des frites, puis ensuite, des lamelles de tomates, oignons et sauce blanche: le kebab est né ! Le succès est tel que le sandwich va rapidement s’exporter jusqu’en Turquie et faire le tour du monde !

Les apports nutritifs moyens d’un kebap

Le LACORS (une agence anglaise chargée du contrôle sanitaire) a réalisé en 2008  une enquête auprès de 500 restaurants Kebabs. Selon les résultats, un kebab contiendrait en en moyenne 1200 calories (boisson non comprise)!

apports nutritionnels des kebabs

Source : Freepik/DocteurBonneBouffe.com

Le pain d’un Kebab contiendrait environ 400 calories, la sauce (mayonnaise, harissa, sauce blanche) environ 100 calories (compter plus si vous avez tendance à abuser des sauces), environ 300 kcal pour la viande, 50 pour les petits légumes (salade, tomate, oignons) et enfin 400 calories pour les frites ! Soit un total d’environ 1200 calories, un apport conséquent donc qui représenterait environ la moitié de nos besoins nutritifs journaliers!

Mais toujours selon l’agence LACORS, cette moyenne peut varier d’un kebab à l’autre: certains kebabs pourraient même atteindre 1900 calories, soit environ 90% des apports journaliers nécessaires à notre organisme! Un chiffre qui fait peur

Pourquoi le Kebab est-il mauvais pour la santé ?

Certains éléments nous incitent donc fortement à éviter ce met: Tout d’abord, le Kebab est un plat très calorique qu’il ne convient pas de manger très souvent. En effet, il n’est pas recommandé de manger plus de 2 kebabs par mois.

De plus, malgré la présence de quelques lamelles d’oignons et de tomates, il ne faut pas oublier que le kebab est gras, très gras. La viande d’agneau tout comme la viande de mouton sont des viandes très riches en graisses. Ce sont ce que l’on appelle des viandes « persillées » c’est-à-dire des viandes où le gras est « mêlé » au muscle. Il est donc impossible d’enlever le gras, contrairement au porc (Privilégiez donc le kebab au porc).

De plus, les frites sont souvent baignées trop longtemps dans l’huile ce qui, en plus des grandes quantités de sauces (mayonnaise, ketchup, samourai, etc), sont grasses et mauvaises pour nos artères. Et oui, l’addition calorique dépend souvent de la sauce, mais surtout de la présence ou non des frites. Éviter frites et sauce permettrait ainsi d' »économiser » entre 400 à 600 kcal!

Le kebab représente également un beau cocktail de sels : selon des analyses, un kebab classique contiendrait 98 % des besoins en sel journalier d’un adulte !

Enfin, le dernier problème des kebabs réside dans leur mode de préparation. Souvent, les restaurateurs ne respectent pas les normes d’hygiènes et de santé. Selon une enquête de la DGCCRF, en 2006, les 2/3 des 600 enseignes visitées n’étaient pas conformes aux normes sanitairesRupture de la chaîne du froid, viande avariée, personnel insuffisamment formé aux règles d’hygiène… Vous trouverez quelques conseils ici pour repérer les mauvais restaurants kebabs.

Le Kebab: victime de sa mauvaise image?

Souvent victime d’une mauvaise image pour les raisons évoquées ci-dessus, le sandwich Kebab PEUT néanmoins être considéré comme un repas « équilibré« . Cela peut choquer, mais effectivement le kebab est composé de différents éléments le rendant varié: il contient à la fois féculents, légumes et viande.

En choisissant de meilleures alternatives (viande de porc au lieu de viande d’agneau, moins de sauce, moins de frites et plus de légumes), le Kebab pourrait constituer un repas sain. Cliquez ici pour découvrir une recette de kebab allégé, réalisé spécialement pour les lecteurs de DocteurBonneBouffe par la talentueuse Chef Elise :

Recette Kebab diététique kebab light fait maison

Créatrice de DocteurBonneBouffe.com. Petite foodingue de 26 ans passionnée de "bonne bouffe" et d'alimentation saine. Suivez-moi sur Instagram ou abonnez-vous à la newsletter pour découvrir tous mes secrets pour manger sainement en se faisant plaisir !

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>