La sauce soja : la star des condiments asiatiques

Ecrit par   |  0 Commentaire

Condiment de base de la cuisine asiatique, la sauce soja trouve son origine en Chine. Arrivée en Europe grâce à la compagnie néerlandaise des Indes orientales, cette sauce qui trouve de plus en plus sa place dans notre cuisine occidentale, était déjà à la table de Louis XIV afin d’agrémenter ses banquets. Docteur BonneBouffe s’est penché sur ses bienfaits gourmands !

Santé : 4 raisons de consommer de la sauce soja

De la graine à la sauce 

Durant des siècles, la sauce soja est décrite comme étant une sauce « tirée du jus de bœuf exprimé, quand il a été à demi rôti ». Ce n’est qu’à la fin de XIXème siècle que le mystère est levé, suite à de nombreuses recherches par la Société zoologique d’acclimatation sur la plante de soja et ses produits dérivés. Il apparaît que la sauce soja est, en réalité, issue d’un mélange de graines de soja fermentées, d’eau et de sel marin.

Il existe deux sortes de sauce soja : la tamari, sauce « pure » de soja et la shoyu, sauce de soja coupée avec du blé – plus douce en goût et plus couramment consommée.

Bienfaits sauce soja

Crédit photo : femme actuelle

Les 4 bienfaits de la sauce soja 

#1 : Un condiment léger et riche en vitamines

Une cuillère à café de sauce soja salée apporte seulement 4 calories et ne contient pas de matière grasse. Attention en revanche à la sauce soja sucrée qui apporte pour la même quantité 3 fois plus de calories et qui contient 50% de sucre.

#2 : Une sauce très digeste

La sauce soja facilite la digestion : ajoutée à un bouillon léger, elle stimule la sécrétion des sucs gastriques.

#3 : Riche en bactéries lactiques et en antioxydants

Les probiotiques contenus dans la sauce soja permettent le renforcement de la flore intestinale et rendre ainsi plus efficace l’assimilation des nutriments. Les antioxydants, quant à eux, vont contribuer à la protection du cœur et de ses vaisseaux.

#4 : Une action antimicrobienne

Une étude a montré que la sauce soja avec conservateurs a la capacité de tuer des bactéries comme Escherichia coli, Salmonella typhi ou encore Vibrio cholera par l’effet combiné de son sel, de son éthanol, de son pH acide et de son conservateur.

En revanche, les sauces soja sans conservateurs et avec une concentration plus faible de sel (9 % au lieu de 17,5 %) tuent les bactéries mais beaucoup plus lentement.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com

En raison de sa forte teneur en sel, la sauce soja doit être utilisée avec parcimonie. Elle peut remplacer l’ajout de sel dans les plats cuisinés où elle sublimera parfaitement les aliments et est  idéale pour les marinades, les sushis et les vinaigrettes.

N.B : La sauce soja est à proscrire en cas de régime hyposodé ou en cas d’intolérance au gluten car elle contient également du blé. 

//

Lire également nos derniers articles :
Les 4 bienfaits de la sauce yuzu
– 5 bonnes raisons de manger thaïlandais 
– 6 aliments incontournables de la cuisine japonaise à consommer plus souvent

Etudiante en diététique de 35 ans, en reconversion professionnelle et maman de deux enfants. Fanny est avant tout une passionnée de lecture et de cuisine ! Souhaitant se spécialiser dans le surpoids et l'obésité de l'enfant, elle croit fermement en la vertu de la prévention pour une santé future meilleure.