Dysphagie : comment éviter la monotonie dans l’assiette ?

La dysphagie est un trouble de la déglutition qui implique des adaptations alimentaires, comme la mise en place d’une alimentation hachée ou mixée. Mais si la prise de repas à texture modifiée est essentielle pour maintenir une alimentation, elle peut entraîner une certaine lassitude, surtout à long terme. Alors, comment maintenir le plaisir alimentaire en cas de dysphagie ? Découvrez mes conseils de diététicienne pour éviter la monotonie dans l’assiette.

Comment éviter la monotonie en cas de régime à texture mixée

#1 Explorez de nouvelles saveurs

Manger tout le temps des repas à la même texture peut être ennuyant sur le long terme et favoriser la perte d’appétit ! Heureusement, la texture n’est pas le seul facteur de plaisir alimentaire. Si on ne peut pas jouer sur la texture, alors il est impératif de jouer sur les saveurs.

Pour cela, voici mes conseils pour varier les saveurs au sein de l’assiette :

  • Tournez-vous vers des épices que vous n’avez pas pour habitude d’utiliser. Il existe des centaines d’épices différentes et des milliers d’associations possibles ! Quelques épices originales à essayer : le gingembre (de préférence frais), la cardamome, le curcuma, le Poivre du Sichuan, les graines de cumin, la citronnelle, les clous de girofle…
  • Bien sûr, inutile de rappeler que les plats doivent être correctement assaisonnés, pour pallier le manque de texture.
  • Variez les goûts au sein de l’assiette en jouant sur les différentes saveurs existantes : le sucré-salé, l’amertume, l’acide et pourquoi pas le piquant (selon les tolérances).
  • Privilégiez les aliments qui stimulent les papilles, comme le jus de citron, les agrumes, les épices dont on a parlé précédemment, la sauce soja, l’ail, la pâte miso, le tamari… .
  • Incorporez dans vos recettes des aliments forts en goûts, comme certains fromages (le Camembert, le Maroilles ou encore le Munster), le chou-fleur, la choucroute, etc.
  • Inspirez-vous des cuisines du monde, pour varier les recettes et éviter la monotonie.

#2 Soignez la présentation des assiettes

Pour maintenir le plaisir alimentaire malgré un régime à texture particulière, il est impératif de solliciter un autre sens crucial pour le plaisir alimentaire : la vue. En effet, le plaisir de voir un plat appétissant influence le plaisir de manger le plat en question [3], d’où l’importance de veiller à la présentation de ce qu’on mange.

Pour soigner au mieux son assiette malgré la monotonie de la texture mixée, pensez avant tout à sortir les belles assiettes ! Les plats mixés, du fait de leurs portions plus petites, ne se prêtent pas aux assiettes classiques, beaucoup trop grandes. Privilégiez les petites assiettes (façon Top Chef !), les bols, les verrines ou encore les pots à confiture, qui feront office d’excellents contenants.

plats mixés présentation éviter la monotonie
Un plat mixé dans un joli contenant, c’est succès assuré ! Pensez aux verrines, aux pots en verre ou pots à confitures recyclés qui feront office d’excellents contenants !

#3 Ne négligez pas le dressage

  • Faites jouer votre imagination en matière de dressage. Les plats mixés ont souvent tendance à être présentés tels quels sur l’assiette, ce qui ne les rend pas très présentables. Pourtant, différentes formes sont possibles : quenelle, terrine, cercle, étoiles, etc. Pensez simplement à vous équiper d’un minimum : une poche à douche ou des cercles à pâtisseries de formes différentes feront l’affaire !
  • Evitez impérativement de mixer tous les ingrédients ensemble au risque de noyer les différentes saveurs et obtenir une bouillie peu appétissante. Mixez et dressez chaque ingrédient séparément.
  • N’hésitez pas également à jouer avec les couleurs des aliments. Composez les assiettes avec des aliments de couleurs différentes et n’hésitez pas à abuser des aliments aux couleurs flashy (bleuets, framboises, myrtilles, fraises, …) pour apporter de la gaîté dans l’assiette !
plats mixés dressage exemple
Plats mixés : Pensez à jouez sur les couleurs ou encore les différentes couches pour créer de la texture autrement et rendre le met appétissant (Crédits photo : Anthony Arnold, cuisinier et auteur de la Page Facebook : “La cuisine mixée gastronomique”)
plat mixé coloré pour dysphagie
Plats à texture mixée : jouez sur les couleurs pour éviter la monotonie dans l’assiette !
Pensez à investir dans des cercles ou des formes de pâtisseries pour servir des plats mixés qui sortent de l’ordinaire (Crédits photo : Anthony Arnold, cuisinier et auteur de la Page Facebook : “La cuisine mixée gastronomique”)

Le petit mot de la diététicienne

Maintenir une prise alimentaire orale est vital en cas de dysphagie. Lorsque la monotonie s’installe, il peut être important de changer ses habitudes ou de faire appel à une entreprise spécialisée. De plus en plus d’entreprises proposent des services de livraison de plats mixés à domicile. En plus de faire gagner du temps en cuisine, cela permet également de limiter la monotonie dans l’assiette, grâce au large choix de recettes élaborés par des vrais chefs.

Je vous invite à découvrir l’entreprise Nutrisens, qui en plus d’être une entreprise française, a pour avantage de proposer une gamme de plats mixés frais, cuisinés à partir d’ingrédients frais et de qualité. Les plats sont livrés par Chronofresh afin de maintenir leur bonne fraîcheur.

Nos autres articles sur le même sujet :

Sources :
[1] Dysphagie, Wikipédia.
[2] Prise en charge nutritionnelle de la dysphagie, site internet Nutripro

[3] “Dévorer des yeux : quand les yeux et le palais travaillent ensemble”, site internet du mag CNRS.

♡ Cet article a été commandité par Nutrisens. Merci de supporter les entreprises qui permettent au blog DocteurBonneBouffe.com de rester indépendant ♡ !

Réagissez à l'article en commentaires !

1 VOTE