fruits exotiques asie

A la découverte des fruits exotiques d’Asie

par @drbonnebouffe
Publié le : Dernière mise à jour le :

L’Asie du Sud-Est regorge de fruits exotiques plus insolites les uns que les autres. Si vous avez l’occasion de voyager sur le continent asiatique ou que vous y êtes en ce moment-même, voici les 15 principaux fruits locaux que vous pourrez rencontrer sur les étalages des marchés de rue… et que je vous invite à goûter, pour le plus grand bonheur de vos papilles !

#1 Le mangoustan

Le mangoustan est un fruit asiatique à la peau épaisse, de couleur violette à noire lorsqu’il atteint sa maturité complète. Il renferme des quartiers blancs à la chair juteuse et au goût sucré et légèrement acidulé. On l’appelle également « fruit des dieux » ou « Reine des fruits » en hommage à la Reine Victoria qui raffolait de ce fruit exotique et qui avait promis de faire chevalier quiconque lui en rapporterait [1].

Comment consommer le mangoustan ? Le mangoustan se consomme cru. Il suffit de presser sa peau avec un doigt et il s’ouvrira à vous, laissant apparaître ses quartiers blancs. Vous pouvez le consommer à la main ou avec une cuillère.

mangoustan

#2 Le rambutan

Le ramboutan est un fruit originaire d’Asie, et plus précisément de Malaisie. De couleur rouge et poilu (ce qui surprend quiquonque le voit pour la première fois !), il renferme une pulpe toute blanche s’accolant au noyau, à la chair juteuse et sucrée. Si à première vue, il se rapproche du litchi, son goût, lui, ne s’éloigne pas de celui du raisin. On l’appelle également le litchi poilu [2].

Comment consommer le Ramboutan ? Le ramboutan se consomme cru. Il s’ouvre facilement avec la main et sa pulpe douce fond dans la bouche. 

ramboutan

#3 Le fruit de la passion

Si le fruit de la passion est très répandu en Asie, il est en réalité originaire du Brésil. Il a été introduit en Asie du Sud-Est au XVIIe siècle. Sa peau est de couleur grenade ou jaune et renferme une pulpe de couleur jaune, à la fois sucrée et acidulée.

Comment consommer le fruit de la passion ? Il suffit de le couper en deux avec un couteau bien aiguisé et de se servir de la pulpe avec une petite cuillère. On peut également le presser comme le font les Asiatiques, pour en faire un délicieux jus de grenadille (on l’appelle également ainsi).

#4 La noix de coco

La noix de coco est bien un fruit (et notamment le fruit du cocotier), c’est aussi pourquoi elle a sa place dans cette liste des principaux fruits d’Asie. La noix de coco fait non seulement partie des paysages locaux, mais aussi de la gastronomie locale, puisqu’on la consomme sous de nombreuses formes : eau de coco pour s’hydrater, lait de coco pour agrémenter curry et autres spécialités culinaires, pulpe de coco séchée pour sucrer les desserts, etc.

Comment consommer la noix de coco ? Si vous voyez des noix de coco entières vendues sur des étals de marché, prêtez attention aux couleurs : la noix de coco de couleur verte sera moins sucrée et plus rafraichissante. Le jus de noix de coco de couleur orangée, quant à elle, sera plus sucrée. Par ailleurs, vous pourrez également consommer la pulpe de noix de coco, en râpant l’intérieur à l’aide d’une cuillère. Mniam !

#5 Le tamarin

Le tamarin est un fruit originaire d’Afrique de l’Est mais qui s’est particulièrement bien adopté en Asie, d’ailleurs l’Inde est aujourd’hui son plus gros producteur mondial [3] : on l’appelle d’ailleurs la datte indienne ! Ce fruit se présente sous forme de gousse brune, dont chacune renferme des graines. Son goût sucré et sa texture se rapprochent de la datte – d’où son surnom. Le tamarin se consomme de moins en moins en tant que fruit, mais plutôt en tant qu’épice. Sa pâte est très prisée en cuisine : elle est notamment un ingrédient indispensable du célèbre pad thaï de la cuisine thaïlandaise. 

Comment consommer le tamarin ? Vous trouverez la plupart du temps du tamarin sous forme de jus ou sous forme de pâte, pour son utilisation culinaire. Vous pouvez également goûter aux gousses de tamarin crues. Pour cela, après avoir ôté doucement la cosse semi-rigide du tamarin, écartez la pulpe pour pouvoir récupérer la chair que vous pouvez déguster telle quelle ou avec du sel.

tamarin

#6 L’ananas

Vous pensez connaître l’ananas ? N’en soyez pas si certains ! Goûter aux variétés locales d’ananas lors de vos vacances en Asie vaut tout de même le détour. En effet, l’Asie regorge de variétés d’ananas très différentes de celles qu’on connaît en France (majoritairement importées des territoires d’Outre-mer : île de la Réunion, Guyane ou encore Guadeloupe). La variété qu’on retrouve le plus souvent dans les rues d’Asie est le petit ananas (qu’on appelle en Thaïlande “l’ananas de Phuket”). Sa particularité ? Moins sucré et plus acidulé, il est particulièrement petit, de ce fait il se prête très bien à une portion individuelle.

Comment se consomme l’ananas en Asie ? Si la façon la plus simple de le consommer est de l’acheter dans les stands de street food locale (nature, soigneusement prédécoupé pour une consommation immédiate), il n’est pas fréquent de trouver l’ananas sous forme de beignets frits à l’ananas ou encore en préparations salées. Exemple avec cette délicieuse recette de riz à l’ananas, populaire au Cambodge.

#7 Le durian

Le durian est un des fruits les plus emblématiques d’Asie ! Ce fruit charnu, crémeux et fibreux, a une particularité : son odeur (très) forte que certains assimilent à du fromage… Son odeur est d’ailleurs tellement désagréable qu’il est interdit d’en consommer dans certains lieux publics en Asie (hôtels de luxe, métro, ascenseur, avion, …) [4] ! Mais ne soyez pas rebutés : sa texture fibreuse qui s’apparente légèrement à celle de la mangue est très agréable en bouche (du moins, c’est mon avis !).

Comment consommer le durian ? Le durian se mange cru ou en accompagnement de riz, après ouverture de la coque à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Ne soyez pas étonnés par le prix exorbitant du durian…

durian fruit puant asie

#8 Le corossol

Autre fruit typique de l’Asie : le corossol. Ce fruit épineux jaune verdâtre très imposant (il peut peut mesurer jusqu’à 25 cm de long) possède une chair juteuse et parfumée.

Comment consommer le corossol ? La chair du corossol se consomme nature (crue) ou en jus. Son écorce, ses racines et ses feuilles sont utilisées dans la médecine traditionnelle.

#9 Le salak (ou fruit serpent)

Autre fruit insolite à découvrir en Asie, et particulièrement en Thaïlande, Malaisie ou encore Indonésie : le salak ! Appelé aussi fruit-serpent, il détient ce nom de par sa forme ovale et sa peau couvertes d’écailles brunes et coriaces qui rappellent celles d’un reptile. Mais ne vous arrêtez pas à sa peau : sa chair juteuse, sucrée et acide se rapproche de celle de l’ananas et vaut largement le détour !

Comment consommer le salak ? Comme tous les fruits, le salak se consomme cru. Pour cela, il suffit de peler la peau fine à l’aide de vos doigts. L’astuce pour y parvenir consiste à couper d’abord le haut du fruit afin d’attraper la peau et l’enlever. Demandez à des locaux de vous montrer ou regardez ce tuto ! Remarque : attention au noyau :-).

salak fruit serpent asie

#10 Le carambole

Le carambole, vous connaissez ? Ce fruit exotique de couleur jaune a une particularité : il possède une jolie forme d’étoile lorsqu’il est découpé. Sa forme atypique explique d’ailleurs pourquoi il est souvent utilisé comme élément de décoration dans les assiettes. Quant à la chair, cette dernière est croquante, juteuse et renferme des petites graines brunes.

Comment consommer le carambole ? Selon les variétés, le carambole se consomme en jus, en salade de fruits ou dans des sauces. Attention : le carambole contient une molécule toxique, la caramboxine, qui peut entraîner des intoxications alimentaires graves en cas de consommation excessive [5]. Évitez d’en abuser !

carambole

#11 Le fruit du dragon

Autre fruit qui risque de vous intriguer lors de votre voyage en Asie : le fruit du dragon ! De son vrai nom pitaya, ce fruit d’Asie provient de la même famille que le cactus. Sa particularité ? Sa forme hérissée à l’origine de son surnom. Sa chair, blanche ou rouge selon les variétés, est très légèrement sucrée et affiche de petites graines noires comme celles du kiwi.

Comment consommer le fruit du dragon ? Le fruit du dragon se consomme cru. Très facile à couper, il suffit de le couper en deux puis retirer la chair à l’aide d’un couteau ou d’une cuillère.

fruit du dragon

#12 La papaye

Vous êtes étonné de retrouver la papaye en Asie ? Ce fruit originaire du Mexique est désormais cultivé de l’Amérique du Sud à l’Asie, où il a été pleinement adopté. On le voit d’ailleurs pousser aux abords des routes d’Asie ! De couleur orangée et de forme ovale, la papaye renferme de nombreuses graines de couleurs noires (ressemblant à des petits crottes de lapin…). Contrairement à ce que l’on pense, ces petites graines sont bien comestibles malgré leur goût très amer : elles possèdent d’ailleurs des propriétés médicinales très recherchées ! 

Comment consommer la papaye ? Crue et autant que possible bien mûre (elle sera alors bien sucrée). Pour la servir, il suffit de l’éplucher et de la couper en deux à l’aide d’un couteau. Récupérez les graines pour les ajouter dans vos salades, smoothies ou vinaigrettes.

papaye

#13 La banane

Si banane est un fruit exotique qu’on a pour habitude de trouver en Europe, elles  bien un Les bananes sont très répandues en Asie, à tel point qu’il est fréquent de voir des bananiers sur les bords de route, même en ville. Les deux variétés les plus répandues sont : la baby banane (ou mini-banane) et la banane manzano, une variété asiatique de bananes légèrement plus petite que les nôtres mais aussi plus sucrée.

Comment consommer les bananes asiatiques ? Si elles sont vertes, on peut en faire de délicieux curry de banane. Si elles sont mûres, on peut les manger crues ou cuites, en préparation sucrées ou salées.

#14 Le longane

Autre fruit exotique à découvrir sur les étalages d’Asie : le longane. Le longane est un petit fruit de forme sphérique de couleur brun-jaune, très proche de notre litchi. En effet, la peau est recouverte de fines protubérances. Par ailleurs, la chair est translucide et sucrée avec un noyau unique – également comme le litchi. Remarque : Le longane est un de mes fruits préférés lorsque je voyage en Asie, car il a pour avantage de se transporter facilement et de se manger à la main :-).

Comment consommer le longane ? Le longane se consomme exactement comme un litchi, c’est-à-dire crus, nature ou en sirop. Pour les ouvrir, il suffit d’appuyer fort avec le pouce. Attention au noyau qui a tendance à s’accrocher un peu trop à la chair ! 

longane

#15 Le combava

Enfin, dernier fruit de notre liste de fruits asiatiques à découvrir : le combava (connu sous le nom de kaffir lime en anglais). Ce fruit originaire d’Indonésie à l’écorce verte et grumeleuse ne se mange pas vraiment… On utilise principalement son écorce, notamment pour parfumer des pièces avec son odeur citronnée ou en tant que assaisonnement en cuisine où il apporte une pointe d’amertume (un peu comme l’équivalent de nos zestes de citron). De nombreuses spécialités asiatiques sont également réalisées avec des feuilles de combava, pour ne citer que le célèbre Pad thaï ou le Fish Amok (spécialité khmère).

Comment consommer le combava ? Prélevez le zeste pour parfumer vos recettes (curry, rougail, marinades…). Lors de votre voyage, pensez à ramener des feuilles de combava séchées (à utiliser comme des feuilles de laurier pour parfumer vos plats) !

combava

Le petit conseil de DocteurBonneBouffe.com

Je n’ai cité dans cet article que les fruits locaux, mais sachez que l’Asie regorge d’un nombre innombrable d’aliments qui nous sont inconnus (légumes, épices…)! Si un voyage aussi loin peut sembler complexe à organiser et vous freiner dans votre envie de partir, sachez que vous pouvez vous faire aider au niveau des formalités de départ. En effet, des sociétés comme Demandevisa.fr sont spécialisées dans les démarches administratives relatives aux pays d’Asie (Vietnam, Philippines, Bali…) et se feront une joie de vous soulager dans les demandes de visa (qui, avouons-le, sont une démarche complexe au vue des politiques d’immigration spécifiques de chaque pays !). 

liste fruits d'asie
Liste des fruits d’Asie (source : DocteurBonneBouffe.com)

Sources :
[1] “Anecdote : Le mangoustan et la Reine Victoria”, vidéo CroissyFruits (TikTok)
[2] Ramboutan, Wikipédia (consulté le 31/09/2022)
[3] M. SAMAROU, Valeur socio-économique du tamarin (Tamarindus indica) dans la zone écologique I du Togo, June 2022 in agrimaroc.org.
[4] “Le durian, fruit interdit du métro !”, CurieusesHistoires.net (consulté le 31/09/2022)
[5] “La consommation de carambole fortement déconseillée aux insuffisants rénaux et aux personnes sous dialyse” (Communiqué du 31 juillet 2019), Agence Régionale de Santé Martinique, accessible en ligne : https://www.martinique.ars.sante.fr/la-consommation-de-carambole-fortement-deconseillee-aux-insuffisants-renaux-et-aux-personnes-sous

🌈 Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec Demandevisa.fr, une entreprise sérieuse réalisant vos demandes de visa pour l’Asie du Sud-Est. Merci de supporter les entreprises qui permettent au blog DocteurBonneBouffe.com de rester indépendant 🌈!

Réagissez à l'article en commentaires !

Plus d'articles