Education culinaire : 6 raisons d’initier ses enfants à la cuisine !

Ecrit par   |  0 Commentaire

Vous avez des enfants en âge d’apprendre à cuisiner mais vous vous demandez encore pourquoi il serait si important de les initier à la cuisine ? DocteurBonneBouffe.com vous fait un petit rappel de toutes les bonnes raisons de ne plus hésiter :).

6 bonnes raisons d’initier les enfants à la cuisine

#1 Leur faire découvrir les différents fruits et légumes

Chaque mois, de nouveaux fruits et légumes sont disponibles sur les étales. Faire participer vos enfants à la cuisine tout au long de l’année va les ouvrir à une grande variété de végétaux.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Bien sûr, n’hésitez pas à leur faire découvrir les autres familles d’aliments, tels que les produits laitiers (particulièrement intéressants pour le développement des os), les céréales, les viandes, les poissons, etc. 

#2 Les éduquer à une alimentation saine

Les enfants sont des êtres avec pleins de questions en tête. Ils ne demandent qu’à découvrir et à apprendre. Cuisiner avec eux est l’occasion de leur expliquer l’importance de manger, leur faire découvrir les bienfaits des divers aliments et ainsi les éduquer à une alimentation saine et équilibrée.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Rappelons que les bonnes habitudes acquises pendant l’enfance ont plus de chance d’être reproduites à l’âge adulte. Or, il en va de leur santé de prendre le plaisir de cuisinier dès le plus jeune âge.

#3 Développer leurs papilles

A la naissance, les enfants n’ont pas encore développé toutes leurs papilles. Ces dernières se développent au fur et à mesure de l’introduction de nouveaux aliments. Il est donc important de leur faire découvrir de nouvelles saveurs dès le plus jeune âge afin de les habituer à un large éventail de goûts différents.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Petite remarque néanmoins, sachez qu’environ 3 enfants sur 4 sont touchés par la néophobie alimentaire. Cette dernière correspond à la période du « non » où l’enfant refuse de goûter tout aliment inconnu. Des études ont démontrées que si une partie d’un aliment change, celui-ci devient nouveau pour l’enfant. Par exemple, si vous saupoudrez un peu de persil sur ses pommes de terre, votre enfant pensera que vous lui servez un nouvel aliment. Il se montrera alors méfiant et risquera de ne pas vouloir manger. En l’impliquant dans la cuisine, votre petit chef se confrontera en douceur avec les aliments, il sera ainsi beaucoup plus facile pour vous d’introduire de nouveaux aliments dans son alimentation.

#4 Favoriser la prise alimentaire lors des repas

Etre en contact avec les aliments et participer à leur préparation permet aux enfants de se familiariser davantage avec ce qu’ils mangent. Dans certains cas, cela leur donnera la volonté de goûter ce qu’ils ont préparé, même s’il s’agit d’aliments en général rejetés lors de la prise alimentaire. 

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Attention, si l’enfant n’a pas envie de manger entièrement son assiette, inutile de le forcer au risque de le brusquer et de le dégoûter complètement de l’aliment en question. 

#5 Favoriser leur autonomie

Faire participer les enfants à la cuisine dès le plus jeune âge contribue à les valoriser. Ils se sentiront « grands » et fiers de leurs préparations, qu’ils présenteront dignement – tel un chef d’œuvre.

Impliquer vos enfants dans la cuisine, leur apprend également à être davantage responsable et à devenir plus rapidement autonome.

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Rappelons encore une fois que les bonnes habitudes apprises pendant l’enfance, tel que cuisiner, ont plus de chances d’être reproduites à l’âge adulte. Apprendre aux enfants à cuisiner dès le plus jeune âge, c’est la garantie qu’ils deviennent autonomes au niveau alimentaire à l’âge adulte.

#6 Favoriser le lien affectif

Enfin, dernier avantage et pas des moindres : cuisiner renforce les liens affectifs ! Et oui, comme toute autre activité, cela permet de passer du temps avec vos enfants. Et ça, c’est important !

Le petit mot de DocteurBonneBouffe.com : Profitez des tâches plus difficiles pour les encourager et les féliciter. L’enfant prendra alors plaisir à cuisiner avec vous, se sentira aimé et le lien affectif sera ainsi renforcé.

Le mot de DocteurBonneBouffe.com

Maintenant que vous connaissez l’importance de faire participer vos petits bouts de chou en cuisine, n’attendez plus !

Et pour parfaire l’éducation culinaire, il ne reste plus qu’à choisir les recettes ! A ce sujet, je vous invite à découvrir l’article « 8 recettes amusantes pour faire manger des légumes aux enfants ».

Commentaires

commentaires

Future diététicienne passionnée par l'alimentation, Anne-Charlotte est persuadée que bien manger est source de bien-être. C'est aussi pour cela qu'après obtention du diplôme, elle souhaiterait se spécialiser dans l'éducation des patients, en vue de leur transmettre des solutions pour intégrer au sein de l'assiette : équilibre, harmonie et plaisir.