Yaourts industriels : Des yaourts aux fruits… sans fruit ?

Ecrit par   |  1 Commentaire

Le yaourt possède de nombreux bienfaits – ce qui explique sa réputation de produit « bon pour la santé ». Une question se pose néanmoins : les yaourts – fabriqués industriellement – que nous consommons au quotidien sont-ils représentatifs de ces bienfaits ? DocteurBonneBouffe a mené l’enquête pour vous !

Les yaourts industriels sont-ils à bannir ?

Comment fabrique-t-on un yaourt ?

Un yaourt contient deux ingrédients : du lait et des cultures de bactéries vivantes. Si on réalise un yaourt aux fruits, le nombre d’ingrédient monte à trois : le lait, les cultures de bactéries vivantes et les fruits.

La fabrication d’un yaourt nécessite donc au maximum trois ingrédients. Néanmoins, quand on observe les étiquettes des yaourts vendus en grande surface, la liste des ingrédients est incroyablement longue.

Autre surprise : elle contient des termes souvent incompréhensibles pour un consommateur lambda : émulsifiants, conservateurs, stabilisateurs, arômes… Une chose est sûre, ils sont loin de contenir le strict nécessaire.

DrBB-bienfaits-yaourt

Ces yaourts aux fruits sans fruits…

Une étude récente réalisée par l’Association de Défense des Consommateurs Belges Test-Achats a analysé la composition des yaourts aux fruits qui nous sont vendus en grande surface. Résultat ? Ils comportent très peu de fruits et seraient bourrés d’additifs.

Parmi les marques analysées, on retrouve des marques de grande consommation comme Danone, Yoplait, Nestlé, Bonne Maman, Carrefour Bio ou Carrefour Discount.  Si les emballages et les publicités vendent des produits « équilibrés », « savoureux » et « riches en fruits », la réalité sur leur contenu est tout autre.

En effet, dans de nombreux yaourts dont l’emballage est largement illustré de fruits frais, la quantité de fruits est dérisoire : l’étude parle de 6% de fruits pour 100 g de yaourt aux fraises. Soit l’équivalent d’une demi-fraise dans un port de 100 à 125 g… Une quantité ridicule qui pousse à l’ajout d’arômes et d’autres exhausteurs de goût, pour intensifier le goût du produit.

Les dangers des yaourts industriels

Source : Freepik

D’importantes quantités de sucre et de produits chimiques

La trentaine de yaourts analysée a également révélé la présence d’importantes quantités de sucre (entre 10,9 et 16,6 % de sucre pour toutes les marques étudiées).

L’association belge alerte également sur les importantes quantités d’additifs ajoutés pour améliorer le goût, la couleur ou la texture du produit. En effet, les fabricants ajoutent aux yaourts toutes sortes d’éléments, allant des agents de conservation saccharose jusqu’aux épaississants.

yaourt bienfaits santé

Source : FreeDigitalPhotos.net

Les conseils de DocteurBonneBouffe

Comme nous avons pu le voir, l’authenticité du yaourt (et ses bienfaits donc) est compromise par l’ajout d’arômes et de substances chimiques. Docteur BonneBouffe vous recommande de bien analyser les étiquettes des yaourts que vous achetez. Choisissez ceux avec la liste d’ingrédients la moins longue possible ! Soyez également prudents avec la notion « arômes naturels » qui ne signifie pas toujours un ingrédient issu du fruit lui-même!

L’idéal? Privilégiez les yaourts bio, qui contiennent moins de produits chimiques et plus de fruits.

Mieux encore, si vous le pouvez: fabriquez votre yaourt vous-même! C’est facile et tellement plus fun! (Vous trouverez une recette pour fabriquer des yaourts fait-maison ici).

Source: Santé-Nutrition.org
 
Lisez également nos derniers articles :
– « Le lait est-il vraiment indispensable pour l’homme? »

Commentaires

commentaires

Diététicienne-Nutritionniste & Blogueuse complètement FOOD-dingue. Passionnée par l'alimentation, j'ai créé le blog DocteurBonneBouffe.com en 2013 dans l'espoir de vous prouver une chose : que manger sainement en se faisant plaisir est possible !

1 Comment

  1. Isabelle

    08/03/2016 at 0 12 24 03243

    Excellent article, moi je n’achète plus du tout de yaourts, mais juste du fromage blanc auquel j’ajoute du miel, des noisettes ou de la bonne confiture. Isabelle

Laissez un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *