Comment cuisiner avec de la farine de coco ?

On dénombre de plus en plus de farines exotiques dans les supermarchés. Parmi les plus populaires, on distingue la farine de coco qui affiche des atouts nutritionnels dont il serait dommage de se priver ! Mais la farine de coco possède aussi quelques particularités culinaires qu’il est important de connaître pour bien l’utiliser au quotidien. Explications !

Tout ce qu’il faut savoir sur la farine de coco avant de commencer à l’utiliser

Les 3 particularités de la farine de coco

#1 Une farine aux saveurs exotiques

La farine de noix de coco a un goût plutôt doux, délicat, frais et exotique. De ce fait, elle est majoritairement adaptée pour les préparations sucrées.

Ceci dit, il est possible de l’essayer dans les préparations salées, à condition de la mélanger à d’autres farines aux goûts moins exotiques. Exemple de recettes salées à base de farine de coco : pâte à pizza à la farine de coco, cake aux légumes à la farine de coco, quiche sans pâte à la farine de coco

#2 La farine de coco est une farine peu élastique

Deuxième chose à savoir sur la farine de coco : il est impératif de prendre conscience que la farine de noix de coco est une farine sans gluten, et donc qu’elle réagit autrement qu’une farine classique au blé. Cet absence de gluten explique pourquoi une pâte à base de farine de coco est moins élastique ou davantage friable. Pour cette raison, la farine de coco n’est pas adaptée à toutes les recettes :

  • Pour les recettes nécessitant une texture aérienne, il est préférable de la mélanger à une autre farine pour obtenir la texture souhaitée.Je vous recommande de suivre les proportions suivantes : 65% farine de blé / 25% farine de coco.
  • Il n’est cependant pas nécessaire de mélanger la farine de coco à une autre farine pour les recettes qui n’ont pas besoin de lever (type fondants, coulants au chocolat, crêpes, etc.).

#3 Une farine qui a tendance à s’assécher

En raison de sa teneur élevée en fibres, la farine de coco a tendance à absorber beaucoup d’eau et à rendre les recettes sèches voir friables. Selon le rendu souhaité, il sera nécessaire d’ajouter plus de liquides (lait, eau…) à la recette initiale.

Remarque : Par ailleurs, veillez à entreposer votre farine de coco dans un récipient hermétiquement fermé, sinon il absorbera l’humidité de l’environnement.

7 conseils pour remplacer la farine de blé par de la farine de coco

  • 1 verre de farine de blé (125g) équivaut à 1/4 verre de farine de coco (soit 31 g).
  • Si vous remplacez une farine de blé par de la farine de coco, veillez à ajouter davantage de liquide en contrepartie : lait, eau… (généralement le double est nécessaire).
  • Veillez toujours à ajouter d’abord la quantité de liquide prévue initialement dans la recette, puis ajoutez le liquide supplémentaire jusqu’à la consistance souhaitée.
  • Pour chaque 1/4 verre de farine de coco, ajoutez 1 oeuf pour lier davantage la pâte. Le cas échéant, la pâte ne collera pas.
  • L’ajout de miel ou de sirop d’agave permet également de mieux lier une pâte à base de farine de coco.
  • D’autres excellents liants sont : les graines de lin (ajoutés moulus), la gomme de xanthane, l’agar-agar ou encore les graines de chia chia. Ces derniers, au contact des liquides, auront des propriétés similaires à celles des œufs.
  • La farine de coco cuit plus rapidement que la farine de blé. Veillez donc à raccourcir le temps de cuisson si vous utilisez de la farine de coco en remplacement.

Pour aller plus loin :

Réagissez à l'article en commentaires !

4 VOTES