Réduire le sucre : oui, mais pourquoi ?

Réduire sa consommation de sucre fait partie des recommandations nutritionnelles connues de tous. Mais pourquoi manger trop de sucre peut-il être nocif pour notre santé ? Nathalie Majcher, Diététicienne-Nutritionniste & Auteure du livre « 1 mois pour se libérer du sucre », vous explique en détails les méfaits du sucre sur notre santé ainsi que pourquoi il est conseillé de surveiller sa consommation.

Les dangers du sucre : 10 bonnes raisons de réduire sa consommation de sucre

#1 L’excès de sucre favorise le surpoids et l’obésité

Une alimentation trop riche en sucres a de nombreux impacts sur notre santé. Le premier : son impact sur notre poids. Le risque de surpoids et d’obésité est ainsi la principale conséquence visible à moyen/long terme d’une consommation excessive de sucre.

Pourquoi ? Il faut savoir que les sucres consommés en excès se stockent dans l’organisme sous forme de graisses ce qui nous expose sans surprise à une prise de poids.

Remarque : Ce phénomène peut s’installer discrètement chez un individu car le sucre est devenu omniprésent dans notre alimentation. Si on accuse principalement les produits sucrés d’en contenir, en réalité, la majorité du sucre que l’on consomme provient avant tout des aliments que l’on ne soupçonne pas, à commencer par les produits industriels. En effet, le surécre est massivement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire pour ses nombreux avantages (en tant que conservateur ou encore exhausteur de goût). Le sucre est d’ailleurs tellement présent qu’on le retrouve même dans des produits auxquels on n’y attendrait pas : quelques exemples par ici.

#2 Augmente le risque de diabète de type 2

Autre méfait du sucre : le risque de diabète. La consommation excessive et régulière de sucre favorise l’apparition de diabète, et ce de deux manières. Tout d’abord, en favorisant un état de surpoids, car le surpoids favorise l’apparition de résistance à l’insuline. Qu’est-ce que c’est ? Les cellules musculaires ne répondent plus aux sécrétions d’insuline, hormone normalement chargée de réduire les hyperglycémies provoquées par la consommation excessive de sucre.

L’excès de sucre favorise également le diabète en fatiguant le pancréas. A force de solliciter notre pancréas, ce dernier peine à sécréter la fameuse insuline ; l’organisme en fabrique ainsi de moins en moins provoquant une accumulation de sucre dans le sang – avec toutes les conséquences que cela engendre (maladies cardiovasculaires, troubles oculaires, complications rénales, etc).

#3 Favorise le vieillissement prématuré de nos cellules

L’excès de sucre favorise également le vieillissement prématuré de nos cellules. Lorsqu’il y a trop de glucose dans le sang, glucose et protéines ne combinent ce qui génère la formation de protéines glyquées (on appelle cela la « glycation »). Cela entraîne l’inflammation de l’organisme et la production accrue de radicaux libres qui s’accumulent avec l’âge. Ces derniers sont à l’origine de multiples maladies.

#4 Nous expose davantage aux maladies cardiovasculaires

Autre méfait connu : la consommation excessive de sucre nous expose également davantage aux maladies cardiovasculaires. En effet, les taux accrus de sucre dans le sang endommagent la paroi des vaisseaux sanguins, en se fixant et en provoquant un raidissement de ces dernières. Résultat : le risque d’athérosclérose (= accumulation excessive de plaques d’athéromes) est présent, de crises cardiaques ou encore d’accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Le sucre favoriserait également l’hypertension artérielle et accroîtrait le taux de cholestérol et de triglycérides, d’autres facteurs de risques de maladies cardiovasculaires.

#5 Augmente le risque de maladie du foie gras

Alors que jusqu’à présent, on pensait que la stéatose hépatique (ou « foie gras » comme chez les oies) était uniquement dû à des excès d’alcool, on sait désormais qu’un apport excessif en sucre (et notamment en fructose) a le même effet que l’alcool sur le foie. L’excès de sucre favorise ainsi son stockage sous formes de graisses dans les cellules du foie, provoquant une hausse démesurée de la taille de cet organe et engendrant un risque accru de complications (cirrhose du foie voir cancer).

#6 Perturbe notre flore intestinale

Autre conséquence non négligeable du sucre sur notre organisme : le dérèglement de notre flore intestinale. Celle-ci regroupe un ensemble de bactéries présentes au niveau des intestins, et qui exerce de nombreux rôles cruciaux dans le bon fonctionnement de notre organisme.

Une alimentation trop riche en sucre va déséquilibrer cette flore intestinale en favorisant les bactéries de fermentation, ce qui va d’abord entraîner des désagréments digestifs (gaz, ballonnements). Ce déséquilibre, appelé dysbiose, est une des causes majeures de candidose, une infection due à un champignon qui se nourrit de sucre : le candida albicans. A plus long terme, l’excès de sucre affaiblit notre système immunitaire, dans la mesure où le microbiote intestinal joue un rôle crucial dans le maintien d’une bonne immunité.

#7 Favorise l’acidose et la déminéralisation de l’organisme

Le sucre, au même titre que la viande, les produits laitiers ou encore le café, est un grand acidifiant : il a tendance à diminuer le pH de notre organisme et donc à déstabiliser l’équilibre acido-basique de notre organisme (autre paramètre crucial nécessaire au maintien d’une bonne santé).

Pour maintenir un bon équilibre, le corps va alors puiser dans les réserves de minéraux (qui sont, au contraire, basifiants) pour lutter contre l’excès d’acide. La consommation de sucre a tendance à déminéraliser l’organisme en puisant dans les réserves de nutriments qui risquent à long terme d’être insuffisants. C’est notamment le cas lorsque la consommation de sucre est démesurée et durable ou lorsque l’alimentation est pauvre en nutriments. Cette déminéralisation augmente le risque de carences, mais aussi d’ostéoporose.

#8 Augmente la fatigue chronique et l’affaiblissement physique

L’excès de sucre puise dans nos réserves de vitamines et minéraux, comme vu dans le point précédent. A long terme, cela favorise l’apparition de fatigue chronique et peut affaiblir le système immunitaire. Le risque de maladies et d’infections est ainsi accru chez les grands consommateurs de sucre.

#9 Peut favoriser l’hyperactivité chez certains individus

Autre danger du sucre (qui fait l’objet de nombreux débats notamment au sujet des enfants) : l’hyperactivité ou encore les troubles de l’attention. Le sucre et les produits sucrés provoquent une libération soudaine d’insuline, suivie d’une baisse du glucose sanguin par contre-action du pancréas, ce qui provoque un pic d’adrénaline, une hormone normalement sécrétée en réponse à une activité physique ou un état de stress. Chez les personnes sensibles ou chez les enfants, cette dernière peut favoriser l’apparition de comportements hyperactifs voir agressifs chez certaines personnes. Plus d’études sur le sujet sont néanmoins nécessaires pour émettre un consensus.

#10 Augmente le risque de cancer

Enfin dernier problème lié à la consommation chronique de sucre (et pas des moins importants !) : il semble que les cellules précancéreuses auraient une appétence au sucre. Selon de nombreuses études, les cellules prétumorales se développent beaucoup plus rapidement en présence de sucre. Sans oublier qu’un terrain inflammatoire et acide comme celui provoqué dans notre organisme par l’excès de sucre est favorable au développement des cellules cancéreuses.

Le petit mot de la diététicienne

Si l’excès de sucre est nocif pour la santé, se faire plaisir de temps en temps est possible. Le secret ? En apprenant à gérer les quantités, les fréquences de consommation et en veillant à avoir une alimentation saine et variée. Pour vous y aider, je vous invite à découvrir mon livre-programme « 1 mois pour se libérer du sucre » qui vous mène pas-à-pas à réduire vos apports en sucre de fa_on ludique et simple.

A bientôt :)

1 mois pour se libérer du sucre livre

Pour aller plus loin… :

Découvrez « 1 mois pour se libérer du sucre », le livre-programme qui vous aide pas-à-pas à réduire votre consommation de sucre et de glucides raffinés !

Editions : Hachette Pratique
Prix de vente : 7,90€ TTC.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous !

Nathalie MAJCHER

Diététicienne-Nutritionniste, Auteure de livres & Créatrice du blog DocteurBonneBouffe.com. Avant tout passionnée de cuisine et de "bonne" bouffe, ma mission : transmettre au plus grand nombre comment manger sainement... sans jamais faire impasse sur le plaisir !

QUI SUIS-JE ?

Diététicienne-nutritionniste gourmande et Blogueuse engagée dans l’éducation alimentaire, je suis la créatrice de ce blog. Je suis également Auteure de livres de nutrition chez Hachette & Larousse. Mon objectif : vous aider à manger sainement en vous faisant plaisir !

Ma newsletter

PUBLICITE ♡

Nous affichons des bannières publicitaires afin de maintenir ce blog gratuit.

Secured By miniOrange