Pourquoi le sel est mauvais pour la santé ?

Ecrit par   |  0 Commentaire

C’est un fait : nous consommons trop de sel ! Alors que la consommation journalière moyenne ne devrait pas excéder 6,5 g par jour pour les femmes et 8 g pour les hommes (soit l’équivalent d’une cuillère à café environ), nous en consommons plus du double ! Mais pourquoi recommande-t-on de diminuer le sel ? Quels sont les conséquences d’une alimentation excessive en sel sur votre organisme ? DocteurBonneBouffe.com vous explique pourquoi le sel est si mauvais pour la santé.

Excès de sel : pourquoi faut-il limiter le sel ?

#1 Le sel augmente la tension artérielle

Une consommation excessive de sel, ou sodium, augmente les risques d’hypertension artérielle.

Pour comprendre ce phénomène, il faut savoir que le sel est toujours suivi de mouvements d’eau. Ainsi, une augmentation de la concentration de sel dans le sang entraîne une augmentation de la concentration en eau dans le sang. Il devient alors plus difficile pour le sang de circuler dans les vaisseaux. La pression au niveau de l’artère doit augmenter pour apporter suffisamment de sang (riche en oxygène) aux différents organes.

Voilà aussi pourquoi il est recommandé aux personnes souffrant d’hypertension artérielle de limiter leur consommation de sel et de produits salés. 

#2 Il augmente le risque de maladies cardio et cérébro-vasculaires

Une consommation excessive de sel possède sans aucun doute des effets sur le cœur en augmentant notamment les risques de maladies cardio-vasculaires, mais aussi d’accidents cérébro-vasculaires.

Ces dernières apparaissent souvent en tant que complications de l’hypertension artérielleEn effet, un tension trop élevée entraîne une rigidification de la paroi des artères et donc une augmentation de la fatigue du cœur. C’est de là que peuvent apparaître de multiples anomalies telles que l’insuffisance cardiaque, l’infarctus du myocarde ou encore l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral).

#3 Il favorise l’ostéoporose

On a tendance à penser que l’ostéoporose est liée à une carence en calcium, mais ce n’est pas la seule cause possible. Lorsque l’organisme reçoit trop de sel, il peut aussi être à l’origine d’une ostéoporose.

Explications : l’excès de sel est éliminé par les reins. Néanmoins, il évacue également d’autres éléments simultanément comme les minéraux… et notamment le fameux calcium dont la carence entrave la minéralisation osseuse, causant ainsi une fragilisation des os et un risque accru de fractures.

#4 Il augmente le risque de cancer de l’estomac

Consommé en grande quantité, le sel est également responsable de l’usure de la muqueuse de l’estomac. Cette dernière peut à long terme être touché par une inflammation (appelée gastrite) ou subir de multiples infections voire un cancer gastrique dans les cas plus graves.

#5 Il favorise les œdèmes

Dernier risque d’une consommation excessive de sel : les œdèmes. Consommé en grande quantité, le sel entraîne une rétention d’eau en attirant l’eau en dehors des cellules et en empêchant son élimination.

#6 Il augmente le risque de surpoids et d’obésité

On sait désormais que le sel favorise aussi le surpoids et l’obésité du fait de son action en tant qu’exhausteur de goût : ainsi, mangé salé stimule l’appétit et nous incite à manger davantage – plus que ce dont on a besoin.

Des études ont également découvert qu’une alimentation salée favorisait la consommation de boissons sucrées pour apaiser la soif généralement constatée après un repas riche en sel. Ceci a été tout particulièrement constaté chez les enfants et les adolescents.

Enfin, dernière raison pouvant expliquer le lien entre sel et obésité : en favorisant la rétention d’eau dans l’organisme, le sel entraîne une prise de poids lié à un excès d’eau dans l’organisme.

 #7 Il peut déséquilibrer la flore intestinale

Enfin, dernière action du sel sur l’organisme : on sait désormais qu’il modifie la composition de notre flore intestinale. Des études récentes ont pu démontrer que les bactéries de notre flore intestinale étaient très sensibles au sel. Ainsi, certaines bactéries de notre microbiote (notamment les lactobacilles Lactobacillus murinus) seraient tuées en cas d’excès de sel (Lactobacillus murinus) déséquilibrant notre microbiote.

Le petit mot du DocteurBonneBouffe.com

Le sel consommé en excès peut avoir de multiples effets négatifs sur la santé : on sait désormais qu’il favorise l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose ou encore les cancers gastriques (1).

Mais limiter le sel dans son alimentation tout en se faisant plaisir n’est pas chose facile. Découvrez nos conseils pour cuisiner sans sel en toute simplicité.

Sources :
(1) Réduire la consommation de sel, Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
(2) Risques liés à une surconsommation de sel, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)

Commentaires

commentaires

Future diététicienne passionnée par l'alimentation, Anne-Charlotte est persuadée que bien manger est source de bien-être. C'est aussi pour cela qu'après obtention du diplôme, elle souhaiterait se spécialiser dans l'éducation des patients, en vue de leur transmettre des solutions pour intégrer au sein de l'assiette : équilibre, harmonie et plaisir.